François Depeaux

armateur et industriel, collectionneur d'art
François Depeaux
François Depeaux c. 1900.
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Domicile
Activités
Autres informations
Membre de

François Depeaux ( à Bois-Guillaume - à Amfreville-la-Mi-Voie) est un industriel, collectionneur d'art et mécène français.

Biographie modifier

Il achète une mine de charbon près de Swansea dans le Pays de Galles et développe cette industrie.

En 1886, il est l'un des membres fondateurs de la Société des Amis des Monuments Rouennais. À partir de 1887, il est domicilié 35 avenue du Mont-Riboudet à Rouen.

Il possède entre 1880 et 1920 près de 600 tableaux, dont 55 œuvres de Sisley, 20 de Monet, des Pissarro, des Renoir et des Toulouse-Lautrec[1]. À la suite de son divorce, une partie de sa collection est dispersée en 1901 à l'hôtel Drouot[2] et en 1906 par une vente pour raison judiciaire à la galerie Georges Petit. En 1903, il propose 300 tableaux au musée des Beaux-Arts de Rouen. En 1909, le conservateur accepte une donation de 53 tableaux impressionnistes et postimpressionnistes. Il est l'un des défenseurs de l'École de Rouen. À sa mort, son importante collection est dispersée lors de trois ventes publiques.

En 1892, il est un des membres fondateurs de l'Assistance par le travail de Rouen. En 1901, il est l'un des fondateurs du collège de Normandie à Mont-Cauvaire.

Il repose au cimetière monumental de Rouen[3].

Durant l'occupation, son fils Edmond Depeaux qui lui succéda dans le négoce de charbon fut, après dénonciation à la Kommandantur, condamné à mort et fusillé dans des conditions inhumaines le 17 décembre 1941 pour détention d'armes[4].

Hommages modifier

Le 20 octobre 2012 a été inaugurée une allée François-Depeaux à La Bouille (Seine-Maritime). Elle se situe le long de la Seine à l'emplacement du château du Vracq qui fut une de ses propriétés. Une rue François-Depeaux a été votée en conseil municipal à Rouen le 10 février 2017 au sein du futur quartier Flaubert en prolongement de la rue Brisout-de-Barneville.

Collection modifier

Écrits modifier

  • Remarques sur les projets de voirie dans le quartier du Mont-Riboudet, Rouen, Lecerf, , 51 p. (OCLC 457662262)
  • Remarques sur le projet de loi pour la vente et la répartition des charbons en France, , 4 p. (OCLC 459179735)
  • Importation des houilles étrangères en France, Rouen, Lecerf, , 51 p. (OCLC 493966068)
  • Flotte charbonnière française. Transports par chalands de mer, , 24 p. (OCLC 459179716)
  • Projet de loi pour le développement de la marine marchande, Rouen, Lecerf, 4 p. (OCLC 459179731)

Notes et références modifier

  1. Collectif, « Normandie impressionniste - Quatre portraits à croquer », Le Mag - Métropole Rouen Normandie,‎ juillet - août 2020, p. 7.
  2. Correspondance Generale, 982 p. (lire en ligne), p. 551.
  3. Jean-Pierre Chaline (dir.), Mémoire d'une ville, le Cimetière monumental de Rouen, Rouen, Société des Amis des monuments rouennais, , 128 p. (ISBN 2-9509804-1-4), p. 91.
  4. Gontran Pailhès (préf. Pierre Varenne), Rouen et sa région pendant la guerre 1939-1945, Rouen, Henri Defontaine, , 309 p., p. 104-105, p. 283.

Annexes modifier

Bibliographie modifier

  • Sylvain Amic et Joanne Snrech, François Depeaux, collectionneur des impressionnistes : exposition, Rouen, Musée des beaux-arts, du 18 juillet au 30 août 2020, In Fine éditions d'art, , 320 p. (ISBN 2-902302-74-6).
  • François Bergot, « La donation François Depeaux au musée des Beaux-Arts de Rouen », in Hommage à Hubert Landais, Blanchard Éditeur, 1987, p. 205-211.
  • Gérard Bonnin, Henri et René de Saint-Delis : L'impérieux désir de peindre, Clermont-Ferrand/52-Langres, Éditions de Laval-d'Aurelle, , 464 p. (ISBN 9782957558704).
  • Georges Dubosc, « La collection Depeaux », Journal de Rouen, no 203,‎ .
  • François Lespinasse (préf. Laurent Salomé), François Depeaux (1853-1920) : Portrait d'un collectionneur d'impressionnistes, Rouen, , 316 p. (ISBN 978-2-906130-94-4).
  • François Lespinasse (préf. François Bergot), L'École de Rouen, Sotteville-lès-Rouen, Rouen-Offset, , 221 p. (OCLC 18496892, LCCN 80155566), p. 10-11.
  • François Lespinasse, Impressionnisme : du plein air au territoire, Mont-Saint-Aignan, Publications de l'Université de Rouen et du Havre, , 260 p. (ISBN 978-2877755559, lire en ligne), « François Depeaux, un collectionneur », p. 107-135.
  • Laurent Salomé (dir.), Une ville pour l'impressionnisme : Monet, Pissarro et Gauguin à Rouen, Rouen/Paris, Skira Flammarion, , 396 p. (ISBN 978-2-08-124192-3), « François Depeaux, une grande collection rouennaise », p. 124-165.
  • Marc-Henri Tellier, François Depeaux : Le charbonnier et les impressionnistes, Rouen, M.-H. Tellier, , 304 p., 24 cm × 32 cm, relié (ISBN 978-2-7466-0515-2, OCLC 651049214)
    Le 11 décembre 2010, l'Académie des sciences, belles-lettres et arts de Rouen a décerné à l'auteur le prix Gossier 2010 pour cet ouvrage.
  • Marc-Henri Tellier, François Depeaux (1853-1920), collectionneur et mécène d'artistes de son temps, mémoire de maîtrise d'histoire de l'art, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, sous la dir. de M. le Professeur Éric Darragon, septembre 2005, avec mention très bien.

Articles connexes modifier

Liens externes modifier