Rue Spontini

voie parisienne

16e arrt
Rue Spontini
Image illustrative de l’article Rue Spontini
Rue Spontini au niveau de la place du Chancelier-Adenauer.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Porte-Dauphine
Début 73, avenue Foch
Fin 2, rue Benjamin-Godard
Morphologie
Longueur 665 m
Largeur 10 m
Historique
Création 1825
Dénomination 1865
Ancien nom Rue du Petit-Parc
Géocodification
Ville de Paris 8674
DGI 9059
Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Rue Spontini
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Spontini
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Spontini est une voie du 16e arrondissement de Paris, en France.

Situation et accèsModifier

 
Église allemande Saint-Albert-le-Grand.

La rue Spontini est une voie publique située dans le 16e arrondissement de Paris. Elle débute au 73, avenue Foch et se termine au 2, rue Benjamin-Godard, au niveau de l'avenue Victor-Hugo et de la place Mike-Brant.

Le quartier est desservi par la ligne    à la gare de l’Avenue Foch et à la gare de l'avenue Henri-Martin, ainsi que par le ligne de bus RATP 52.

Origine du nomModifier

 
Gaspare Spontini.

La rue doit son nom au compositeur italien Gaspare Spontini (1774-1851).

HistoriqueModifier

Cette rue qui a fait partie de la rue du Petit-Parc[1] résulte de la transformation, en 1825, du chemin qui longeait, à l'est, les terrains de l’ancienne faisanderie de la Muette et qui séparait les communes de Passy et de Neuilly.

Cette rue est également la limite ouest du lotissement de la plaine de Passy créé en 1825 par la Société des terrains de la plaine de Passy. La partie ouest de ce lotissement, qui s'étendait à l'est jusqu'au boulevard extérieur de l'enceinte des Fermiers généraux, ne fut bâtie qu'après 1850. Les maisons individuelles furent remplacées à partir de la fin du XIXe siècle par des immeubles collectifs[2],[3].

Classée dans la voirie parisienne en vertu d'un décret du , elle prend sa dénomination actuelle par un décret du .

La partie qui était comprise entre la rue de la Tour et l'avenue Henri-Martin est devenue en 1881 un tronçon de la rue Mignard.

L'actuel square Lamartine a englobé, également en 1881, la partie de la rue Spontini comprise entre les avenues Henri-Martin et Victor-Hugo.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

 
Immeuble du no 46 de la rue Spontini.

RéférencesModifier

  1. La rue du Petit-Parc qui était située sur l'ancienne commune de Passy et de Neuilly a été remplacée par la rue Mignard, le square Lamartine, la rue Spontini et la rue Pergolèse.
  2. Bernard Rouleau, Le Tracé des rues de Paris. Formation, typologie, fonctions, Paris, Éditions du CNRS, , 130 p. (ISBN 2222002427), p. 98.
  3. « Les grands lotissements de 1820 à 1850 », sur paris-atlas-historique.fr (consulté le 23 août 2018).
  4. Marie-Aude Bonniel, « Une salle en délire pour la première collection d'Yves Saint Laurent », sur lefigaro.fr, (consulté le 20 mars 2020).
  5. Forum des images, « Les adresses de Catherine Deneuve », sur pariscinemaregion.fr (consulté le 20 mars 2020).
  6. Protections patrimoniales, 16e arrondissement, Ville de Paris, Règlement du PLU, tome 2, annexe VI, p. 370 à 432.
  7. Béatrice Gurrey, « Jérôme Solal-Céligny, l’inconnu de la rédaction de la Constitution de 1958 », www.lemonde.fr, 27 septembre 2018.

Articles connexesModifier

Liens externesModifier