Ouvrir le menu principal

Rue Mondétour

rue de Paris, France

1er arrt
Rue Mondétour
Image illustrative de l’article Rue Mondétour
Bâtiment d’angle aux 2, rue Mondétour (à gauche) et 102, rue Rambuteau (2005).
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Halles
Début 102, rue Rambuteau
Fin 19, rue du Cygne et 10, rue de Turbigo
Morphologie
Longueur 113 m
Largeur 15 m
Géocodification
Ville de Paris 6354
DGI 6427

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
rue Mondétour
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Mondétour est une petite voie piétonne du 1er arrondissement de la ville de Paris.

Situation et accèsModifier

La rue Mondétour est située dans le 1er arrondissement, quartier des Halles, commence au no 102, rue Rambuteau et finit au no 19, rue du Cygne et no 10, rue de Turbigo. Elle permet de rejoindre le quartier des Halles par la rue de Turbigo. Elle permet aussi de donner un accès piéton, via les Halles, au souterrain forum Est.

La principale activité de la rue est d’ordre textile, mais elle abrite également l’un des plus célèbres bars à chicha de Paris.

Origine du nomModifier

Cette rue doit peut-être son nom aux seigneurs de Mondétour, et en particulier à Claude Foucault, seigneur de Mondétour qui était échevin de la ville de Paris en 1525, sous la prévôté de maitre Jean Morin[1],[2].

D'autres historiens supposent que le nom de cette voie est une altération de « rue Maudestour » ou « Mauvais Détour[3] ».

HistoriqueModifier

Cette voie très ancienne, était nommée au XIe siècle « rue Mondetor » et « rue Maldestor ». Jaillot rapporte que, dans un acte de 1205, il est dit que Burchard d'Orsay délaisse à l'évêque de Paris les dîmes d'Orsay et de Mondétour. La partie de rue qui était comprise entre la rue des Prêcheurs et la rue du Cygne était complètement bâtie en 1250[2].

Au début du XIVe siècle, elle est connue sous les noms de « rue Maudestour » et « rue Maudetour » ; au XVe siècle, « rue Maudestour » ; au XVIIIe siècle, « rue Maudetour » et au XIXe siècle, « rue Mondétour ».

Sauval dit que la partie qui s'étendait de la rue de la Grande-Truanderie à la rue du Cygne se nommait en 1422 « rue », ou « ruelle Jean-Gilles ».

La rue Mondétour formait l'une des limites du fief de Joigny.

Au début du XIXe siècle, la rue Mondétour était longue de 193 mètres et commençait alors nos 30-32, rue des Prêcheurs et finissait nos 25-28, rue du Cygne. Elle fut prolongée de la rue du Cygne à la rue Mauconseil (tronçon absorbé par la rue Etienne-Marcel percée en 1858) sur le domaine de l'ancien hôpital Saint-Jacques aux pèlerins à la suite de sa vente en 1811 par l'administration des Hospices de Paris qui en était propriétaire. Ce tronçon disparut lui même, absorbé par la rue de Turbigo percée en 1854 et les immeubles construits entre cette rue et la rue Étienne-Marcel ouverte à la même époque.

Elle était située dans les anciens 4e et 5e arrondissement de Paris. Les numéros impairs de 1 à 17 et les numéros pairs de 2 à 6 étaient situés dans l'ancien 4e arrondissement dans le quartier des Marchés et les numéros impairs de 19 à 33 et les numéros pairs de 8 à 26 étaient situés dans l'ancien 5e arrondissement dans le quartier Montorgueil pour les numéros pairs[4],[5].
Les numéros de la rue étaient noirs[1]. Le dernier numéro impair était le no 33 et le dernier numéro pair était le no 26.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoireModifier

BibliographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jean de La Tynna, Dictionnaire topographique, étymologique et historique des rues de Paris, 1817.
  2. a et b Félix et Louis Lazare, Dictionnaire administratif et historique des rues de Paris et de ses monuments.
  3. « Rue Mondétour », www.v2asp.paris.fr.
  4. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 15e quartier « des Marchés », îlot no 17, F/31/79/18, îlot no 18, F/31/79/19.
  5. Cadastre de Paris par îlot (1810-1836), plan 20e quartier « Montorgueil », îlot no 1, F/31/82/13, îlot nos 2 à 6, F/31/82/14, îlot no 17, F/31/82/24, îlot nos 18 et 19, F/31/82/25.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier