Ouvrir le menu principal

Rudolf Karel

compositeur et chef d'orchestre tchèque
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Karel.
Rudolf Karel
Rudolf Karel (1880-1945).jpg
Rudolf Karel (avant 1935).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
TerezínVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Genres artistiques
Lieu de détention
Distinction
Commandeur de l'ordre de Tomáš Garrigue Masaryk (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Rudolf Karel, né le à Pilsen et mort le au camp de concentration de Theresienstadt, est un compositeur tchèque.

Sommaire

BiographieModifier

Fils d'un employé des chemins de fer, il a étudié la composition de 1899 à 1904 avec Antonín Dvořák et l'orgue avec Klicka à Prague. C'est aussi à Prague qu'il a participé à la résistance contre les Nazis. Il a été arrêté le 19 mars 1943 puis interné à la prison de Pankrác. Il continue la composition dans des conditions incroyablement difficiles, en écrivant avec du charbon sur du papier hygiénique. [1]. Comme pour tant d'autres, ses dernières œuvres ont été exhumées et reconstituées par Francesco Lotoro[1].

En février 1945 il est déporté au camp de concentration de Theresienstadt où il meurt un mois plus tard.

Œuvres (sélection)Modifier

PianoModifier

  • 1910 Thème et variations op. 13

OpérasModifier

  • 1909 Le Cœur d'Islein (Ilseino srdce)
  • 1932 La Mort marraine Joyeux conte en 3 actes op. 30
  • vers 1944 Les Cheveux d'or du Père Grand-Savoir ("Tri vlasy deda Vseveda") opéra en cinq tableaux

Œuvres pour orchestreModifier

Musique de chambreModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Thomas Saintourens, Le Maestro, Éditions Stock, 2013, p. 81-90

AnnexesModifier