Rubber

film de Mr. Oizo, sorti en 2010
Rubber
Titre original Rubber
Réalisation Quentin Dupieux
Scénario Quentin Dupieux
Acteurs principaux
Sociétés de production Realitism Films
Elle Driver
Arte France Cinéma
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Fantastique
Drame
Durée 82 minutes
Sortie 2010


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rubber est un film français réalisé par Quentin Dupieux (alias Mr. Oizo), sorti en 2010.

SynopsisModifier

Un pneu, ayant des pouvoirs psychokinétiques, commence une frénésie meurtrière en plein désert californien. Le spectacle est joué par des comédiens, et observé directement par des spectateurs qui sont en plein désert. Se constitue donc une double intrigue, à la fois celle autour du pneu, et celle autour des spectateurs du pneu. Les comédiens cherchent notamment à éliminer leurs spectateurs dans le but de mettre fin à leur travail d'acteurs.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
Un pneu.

MatérielModifier

Le film a été tourné avec deux appareils photo Canon EOS 5D Mark II[1].

Autour du filmModifier

  • Un court sketch de la série comique britannique Hale and Pace (en) datant de 1997 (saison 10 épisode 3) imaginait déjà les aventures d'un pneu animé d'une volonté indépendante mais davantage prêt à jouer les justiciers que les psychopathes.
  • Sa particularité technique est d'avoir été tourné en seulement 14 jours avec deux appareils photos.
  • La bande originale du film a été réalisée par Gaspard Augé (du groupe Justice) et Mr. Oizo lui-même, tous deux membres du label français Ed Banger Records.
  • Il a été présenté en avant-première à la Semaine de la critique du Festival de Cannes le .
  • Dans le film Réalité toujours de Quentin Dupieux, est inscrit sur le sweat d'un personnage assoupi « Rubber 2 », ainsi que sur l'enseigne d'un cinéma.
  • Les effets visuels de post-production ont été réalisés par David Nicolas Honoré de Barzolff.
  • Quentin Dupieux a choisi de faire ses trucages de manière presque entièrement mécanique. Par exemple, le pneu avance avec un moteur et une télécommande à distance et les têtes qu'il explose sont des ballons de baudruches avec de l'air comprimé[2].

DistinctionModifier

RécompenseModifier

Notes et référencesModifier

  1. Baptiste Etchegaray, « Art et essais : tous derrière la caméra », Les Inrockuptibles,‎ (lire en ligne, consulté le 13 août 2011)
  2. « Rubber », sur Allocine.fr

Liens externesModifier