Ouvrir le menu principal

Royer (dessinateur)

dessinateur de presse belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Royer.
Royer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Formation

Royer, né Raoul, Jean, Joseph Debroeyer, est un dessinateur belge à Ruisbroek. Il est principalement connu comme dessinateur de presse et caricaturiste, à travers sa longue collaboration avec les quotidiens Le Soir et Het Nieuwsblad.

BiographieModifier

Il est diplômé de l'École supérieure des arts Saint-Luc à Bruxelles.

Royer commence sa carrière à l’hebdomadaire Pourquoi pas ?, réalisant plusieurs dessins de couverture. Dix ans plus tard, il est engagé par un bureau de publicité avant de s’installer comme indépendant. Il se met rapidement au dessin politique et humoristique. Ses premiers dessins sont publiés par Pan, ensuite par Knack, La Dernière Heure, Het Nieuwsblad, Eos.

En 1979, Royer entame une collaboration de 20 ans avec le journal Le Soir, où il publie quotidiennement un dessin. Il fait de même au Nieuwsblad, avec lequel il collaborera 22 ans.

En 1986 le Musée communal des Beaux-Arts d'Ixelles a organisé une grande exposition de ses dessins, honorée d’une longue visite du roi Baudouin.

Il vit à Anderlecht.

Ouvrages illustrés par RoyerModifier

  • Jean Muno, Entre les lignes, contes ill. par Royer, préf. de Jacques de Decker, Paul Legrain, 1983.
  • Alexis Curver, Variations sur le thème de l'arbre, dessins de Royer, Bruxelles, Honeywell Bull, 1983.
    • Jef Anthierens (préf.), Variaties op eenzelfde thema : de boom, dessins de Royer, Bruxelles, Honeywell Bull, 1983 (DL D/1983/1560/1).
  • Michel Géoris, Contes baroques, Bruxelles, L'Instant onirique, 1985
  • Charles Bricman, La politique autrement ..., ill. de Royer, Yvon Toussaint (préf.), Bruxelles, Paul Legrain, 1989 (D/1989/197/9).
  • Charles-Ferdinand Nothomb, Démocratie belge : essai de présentation cohérente, dessins de Royer, Louvain-la-Neuve, Duculot, 1990 (ISBN 2-8011-0897-9), 104 p.
    • Également publié en néerlandais, Roularta, 1990 (ISBN 90-72411-55-2)
    • Également publié en allemand, Eupen : Grenz-Echo, 1990.
    • Réédité en français : 1994 (ISBN 2-8011-1080-9)
  • Paul Cazo, La femme, ill. de Royer, Bruxelles, Paul Legrain, 1991, 118 p.

Recueils de dessins de RoyerModifier

Œuvres individuellesModifier

DistinctionsModifier

  • Lauréat du Prix de la Presse au Salon Mondial de l'Humour à Knokke.
  • Nommé chevalier en 1999 par le roi Albert II ; il est le premier journaliste à être anobli en Belgique. Il se choisit comme devise L'esprit libre, la main libre[2].

BibliographieModifier

  • [Sur le positionnement des dessins de Royer à l'égard des manifestations des enseignants belges en 1995-1996]. In : Bénédicte Rochet, Ludo Bettens, Florence Gillet, et al., Quand l'image (dé)mobilise: Iconographie et mouvements sociaux au XXe siècle, Presses universitaires de Namur, 2015, p. 89.
  • Royer, notice de présentation sur le site d'un de ses éditeurs, en ligne. Photo de Royer.

NotesModifier

  1. https://www.kbr.be/fr/nouvelles/un-nouveau-fonds-pour-toots-thielemans.
  2. Christian Laporte, Royer : l'esprit libre, la main libre..., Le Soir, 4 octobre 2000 ; Adelbrieven verleend door Z. M. Albert II, Koning der Belgen : 1993-2000, Lannoo, 2001 (ISBN 9789020945232), p. 72.

Liens externesModifier