Ouvrir le menu principal

Romanzo criminale (série télévisée)

série de télévision italienne

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Romanzo criminale (homonymie).
Romanzo Criminale

Titre original Romanzo Criminale
Genre Policier, Dramatique
Création Stefano Sollima d'après un roman de Giancarlo De Cataldo
Acteurs principaux Francesco Montanari (it)
Vinicio Marchioni (it)
Alessandro Roja (it)
Andrea Sartoretti
Marco Bocci (it)
Daniela Virgilio
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Chaîne d'origine Sky Italia
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 22
Durée 55 minutes
Diff. originale
Site web http://mag.sky.it/mag/cinema/romanzo_criminale/home.html

Romanzo Criminale est une série télévisée italienne réalisée par Stefano Sollima fondée sur le roman éponyme du juge Giancarlo De Cataldo et sur l'histoire réelle de la Banda della magliana. Elle a été diffusée entre le et le sur SKY. Il s'agit de la deuxième adaptation de ce roman qui a fait l'objet, en 2006, d'un film réalisé par Michele Placido.

En France, la première saison a été diffusée depuis le sur Canal+ et la deuxième saison à partir du sur TPS Star.

SynopsisModifier

Dans l'Italie des années 1970, une bande criminelle sans pitié, menée par le Libanais, le Froid et le Dandy, entreprend de « conquérir Rome », c'est-à-dire de s'imposer sur les marchés de la drogue, du jeu et de la prostitution.

Un commissaire de police se met à traquer inlassablement la bande, mais il se heurte systématiquement à un manque de preuves pour inculper les criminels. Il comprend peu à peu que la bande, au cours de son ascension, a réussi à se trouver de puissants alliés. La question est de savoir lesquels, et comment enrayer l'engrenage.

DistributionModifier

Source VF : Doublage Séries Database[1]

ÉpisodesModifier

La première saison de douze épisodes, sans titres, a été diffusée de novembre 2008 à janvier 2009.

La deuxième saison de dix épisodes, sans titres, a été diffusée en novembre et décembre 2010.

Critiques et controverseModifier

Les critiques ont la plupart du temps été positives. Ainsi Andrea Scanzi, dans La Stampa, écrit qu'il s'agit de « la meilleure série télévisée jamais produite en Italie »[2]. Pour Aldo Grasso, spécialiste universitaire de l'histoire de la télévision italienne, Romanzo criminale est « l'unique série dont nous pouvons être fiers » [3].

En revanche, la popularité de la série a engendré certaines craintes, notamment chez le maire de Rome. Des associations ont proposé le boycott de la série, dans laquelle elle ont vu une célébration gratuite de la violence. En juin 2009, la mairie de Rome organise un sondage pour demander aux citoyens de la ville si la série pourrait inciter les jeunes à la violence[4].

BibliographieModifier

  • Marta Boni, « Romanzo Criminale : la série dans un récit transmédial », Mise au point, no 3,‎ (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Fiche de doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 3 juin 2013
  2. http://www.nottecriminale.it/goodfellas_all_amatriciana.html
  3. (it) « «Romanzo criminale», la seconda stagione », sur Video: ultime notizie - Corriere TV (consulté le 15 août 2019)
  4. Marta Boni, « Romanzo Criminale : la série dans un récit transmédial », Mise au point, no 3,‎ (ISSN 2261-9623, DOI 10.4000/map.957, lire en ligne, consulté le 15 août 2019)

Liens externesModifier