Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Winters.
Roland Winters
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Roland Winternitz
Naissance
Boston
Massachusetts, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 84 ans)
Englewood
New Jersey, États-Unis
Profession Acteur
Films notables La Proie
Mon grand
Derrière le miroir
Le Shérif de ces dames
Séries notables Les Accusés
Les Arpents verts

Roland Winternitz (né le à Boston et mort le à Englewood) est un acteur américain, connu sous le nom de scène de Roland Winters.

Sommaire

BiographieModifier

Roland Winters entame sa carrière d'acteur au théâtre et débute à Broadway (New York) en 1924, dans The Firebrand d'Edwin Justus Mayer (en) (avec Nana Bryant et Edward G. Robinson). Là, suivent quatre autres pièces à partir de 1958, dont Calculated Risk de Joseph Hayes (1962-1963, avec Joseph Cotten et Patricia Medina) et The Country Girl de Clifford Odets (sa dernière pièce à Broadway, 1972, avec Jason Robards et Maureen Stapleton).

Toujours à Broadway, s'ajoute en 1970 la comédie musicale Minnie's Boys (en), sur une musique de Larry Grossman (en), inspirée de la vie des Marx Brothers (avec Shelley Winters).

Au cinéma, il contribue à quarante films américains, le premier — où il tient un petit rôle non crédité — étant Citizen Kane d'Orson Welles (1941, avec le réalisateur et Joseph Cotten). Suivent notamment La Proie de Robert Siodmak (1948, avec Victor Mature et Richard Conte), Mon grand de Robert Wise (1953, avec Jane Wyman et Sterling Hayden), Derrière le miroir de Nicholas Ray (1956, avec James Mason et Barbara Rush) et Le Shérif de ces dames (son avant-dernier film, 1962, avec Elvis Presley et Arthur O'Connell) ; son dernier film sort en 1970.

Fait particulier, il interprète Charlie Chan dans six films de la série cinématographique consacrée à ce personnage, depuis The Chinese Ring (en) de William Beaudine (1947) jusqu'à Charlie Chan et le Dragon volant de Lesley Selander (1949).

À la télévision, Roland Winters apparaît dans cinquante-deux séries entre 1950 et 1978, dont Les Accusés (deux épisodes, 1962-1963) et Les Arpents verts (cinq épisodes, 1965-1969).

De plus, il participe à neuf téléfilms, le premier diffusé en 1956, le dernier en 1982 (après lequel il se retire) ; entretemps, citons Miracle sur la 34e rue de Fielder Cook (1973, avec Sebastian Cabot et Jane Alexander).

Théâtre à Broadway (intégrale)Modifier

(pièces, sauf mention contraire)

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

 
Poster promotionnel pour The Chinese Ring (en) (1947)

TélévisionModifier

SériesModifier

TéléfilmsModifier

Liens externesModifier