Roland Francisci

personnalité politique française

Roland Francisci était un homme d'affaires et homme politique français, né le à Ciamannacce. Il est décédé le à l'Hôpital américain de Paris des suites d'un cancer.

Roland Francisci
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Député
Maire de Ciamannacce (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Fratrie
Autres informations
Partis politiques

Roland Francisci était le frère de Marcel Francisci, ancien conseiller général UDR de la Corse-du-Sud.

Proche de Jacques Chirac, puis de Nicolas Sarkozy, il était dirigeant de sociétés. Il a fait fortune dans des affaires en France, notamment dans les jeux.

MandatsModifier

  • Conseiller général UMP du canton de Zicavo de 1988 au . (Il conquiert le canton de Zicavo (Corse-du-Sud) le après la mort de Jacques Fiamma (MRG))

AttentatsModifier

Roland Francisci a été plusieurs fois la cible d'attentats.

  • Le , à Ajaccio, Roland Francisci sortait d'une réunion électorale en faveur de Jean Bozzi, candidat gaulliste aux législatives. Roland Francisci et ses deux frères Marcel et Xavier furent visés, sans être touchés, par des rafales d'armes automatiques. Cet attentat fit un mort et six blessés.
  • Le , un attentat à l'explosif est perpétré contre la permanence électorale de Roland Francisci. Les services de police ont attribué cet attentat aux nationalistes qui entendaient dénoncer l'opposition de Roland Francisci au « processus de Matignon » engagé par le gouvernement Jospin avec les élus corses, y compris indépendantistes, pour mettre fin à la violence sur l'île.

AffairesModifier

  • Directeur du Comité des Jeux du cercle de l'Aviation Club de France à Paris, sur les Champs-Élysées jusqu'en 1998.

RéférencesModifier

  • "Roland Francisci", Le Monde, (par Jacques Follorou)