Jean-Jacques Panunzi

homme politique français

Jean-Jacques Panunzi
Illustration.
Fonctions
Sénateur français
En fonction depuis le
(5 ans, 11 mois et 23 jours)
Élection 28 septembre 2014
Circonscription Corse-du-Sud
Groupe politique UMP puis LR (apparenté)
Prédécesseur Nicolas Alfonsi
Conseiller départemental de la Corse-du-Sud
Élu dans le canton de Bavella

(2 ans, 8 mois et 30 jours)
Avec Jeannine Ciabrini
Élection 29 mars 2015
Président du conseil général
de la Corse-du-Sud

(8 ans, 4 mois et 27 jours)
Prédécesseur Roland Francisci
Successeur Pierre-Jean Luciani
Conseiller territorial de Corse

(10 ans, 5 mois et 25 jours)
Prédécesseur Jérôme Polverini
Successeur Jean-Louis Milani
Conseiller général de la Corse-du-Sud
Élu dans le canton de Tallano-Scopamène

(8 ans, 4 mois et 27 jours)
Élection 18 mars 2001
Successeur François Giacomoni
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Ajaccio, Corse-du-Sud (France)
Nationalité Française
Parti politique UMP
Les Républicains
Profession Attaché d'administration

Jean-Jacques Panunzi, né le à Ajaccio, est un homme politique français.

BiographieModifier

Après avoir suivi sa scolarité au lycée de Sartène et s'être engagé dans l’armée de terre, dans les commandos parachutistes à Toulouse, Jean-Jacques Panunzi fait le choix en 1978 de retourner vivre en Corse et de travailler en milieu rural. C’est ainsi qu’il participe au développement de l’entreprise familiale de menuiserie à Sorbollano, en Corse-du-Sud. Son retour marque également ses premiers pas en politique.

Carrière politiqueModifier

Fonctionnaire territorial, il est secrétaire de la mairie dans sa commune. Il est 1er vice-président du district de l’Alta-Rocca de 1995 à 2001. Il est conseiller général du canton de Tallano-Scopamène de 2001 à 2015 et est élu 1er vice-président du conseil général en , puis président en , après la mort de Roland Francisci. En , il est élu conseiller territorial sur la liste Rassembler pour la Corse (DVD) et siège à l'Assemblée de Corse comme président de la commission de l’aménagement du territoire. Il est réélu en .

Le , il est élu sénateur de la Corse-du-Sud[1] et entre en fonction le 1er octobre suivant.

Le , lors du premier tour des élections départementales, il est élu conseiller départemental du canton de Bavella, en tandem avec Jeannine Ciabrini. Le suivant, il est élu 1er vice-président du conseil départemental.

Il soutient Alain Juppé pour la primaire présidentielle des Républicains de 2016.

En 2017, il est condamné à un an de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende pour favoritisme et infraction au code du travail, dans le cadre de marchés publics[2],[3].

Notes et référencesModifier

  1. Résultats des sénatoriales sur le site du ministère de l'Intérieur
  2. « Marchés publics : Panunzi et Colonna condamnés à un an avec sursis », Corse Matin,‎ (lire en ligne)
  3. « Marchés publics : Jean-Jacques Panunzi et François Colonna condamnés », sur France 3 Corse ViaStella, (consulté le 16 janvier 2019)

Liens externesModifier

  • Ressource relative à la vie publique  :