Rizla+

(Redirigé depuis Rizla)
Rizla+
Rizla brand logo.png
Image dans Infobox.
Papier à cigarettes Rizla+.
Présentation
Type
Fondation
Propriétaire
Site web
Localisation
Adresse

Rizla+ (pour « Riz La Croix ») est une marque de papier à cigarette du groupe Imperial Tobacco, créée en 1796 en France par Léonide Lacroix, issue de la famille Lacroix-Frères, papetiers d'Angoulême.

HistoriqueModifier

 
Emballage Riz Lacroix de 1881 (feuilles sans bande collante) destiné au marché américain.

Le terme « riz » évoque une matière, le papier de riz, conçu au XVIIe siècle entre autres par Pierre Lacroix, et pouvant intervenir dans la composition de ce type de papier à rouler pour fabriquer soi-même des cigarettes.

Membre de la famille de papetiers angoumoisins, Léonide Lacroix créa plusieurs marques utilisant ce mot : Riz cartonné, Riz de Chine, Riz d'Arabie, Riz bleu (papier coloré) ou bien Riz La +, Goudron la+.

La marque invente la première machine à rouler de poche en 1928. La gomme sur le papier apparaît en 1942. Le nom définitif de la marque, Rizla+ est créé en 1881 outre-atlantique[1]. Avec le temps, le nom de la marque a fini par être prononcé « rizla plus », et même simplement « rizla », au lieu de « riz Lacroix », par ignorance du nom d'origine (« + » se dit « croix »).

Le papier « king size » (« grande taille ») apparaît en 1977.

L'entreprise est revendue à la multinationale Imperial Tobacco en 1997[2].

En 2002, Imperial Tobacco décide de fermer l'usine historique Rizla, datant de 1874 et située à Mazères-sur-Salat, et de délocaliser la production en Belgique[3].

Marques présentes en FranceModifier

  • Jass-paper, marque propriété de l'entreprise française Noza distribution ;
  • JOB, propriété de la multinationale Republic Tobacco ;
  • OCB, propriété de la multinationale Republic Tobacco ;
  • Yeuf, propriété de l’entreprise française Lemousse ;
  • Zig-Zag, propriété de la multinationale Republic Tobacco;
  • Chat Roule, propriété de l’entreprise française SPi D CLiC.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier