Rivière Blaiklock

affluent de la rivière Barlow (versant de la Nottaway), Nord-du-Québec, Canada

Rivière Blaiklock
Illustration
Carte.
Versant hydrographique de la rivière Nottaway
Caractéristiques
Longueur 22,9 km
Bassin collecteur Baie d’Hudson
Organisme gestionnaire Réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi
Régime Pluvial
Cours
Source Ruisseau forestier
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 373 m
· Coordonnées 50° 10′ 35″ N, 74° 30′ 51″ O
Embouchure Rivière Barlow (rivière Chibougamau)
· Localisation Eeyou Istchee Baie-James
· Altitude 366 m
· Coordonnées 50° 08′ 41″ N, 74° 17′ 40″ O
Géographie
Pays traversés Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Nord-du-Québec
Territoire Jamésie
Régions traversées CA-QC

La rivière Blaiklock est un affluent de la rivière Barlow (rivière Chibougamau), coulant à Eeyou Istchee Baie-James, en Jamésie, dans la région administrative du Nord-du-Québec, dans la province de Québec, au Canada.

Le cours de la rivière coule dans les cantons de Chérisy, de Beaulieu et de Blaiklock. Cette rivière coule dans la réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi.

Le versant hydrographique de la « rivière Blaiklock » est accessible par une route forestière (sens Est-Ouest desservant la partie supérieure du cours d’eau ; cette dernière se connecte à une autre route forestière (sens Nord-Sud) qui coupe la rivière et qui se relie à la route 167 au Sud-Ouest du lac Waconichi. Cette dernière route vient de Chibougamau, remontant vers le Nord-Est en longeant la rive Sud-Est du lac Waconichi et la rivière du même nom.

La surface de la « rivière Blaiklock » est habituellement gelée du début novembre à la mi-mai, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-novembre à la mi-avril.

GéographieModifier

Les principaux versants hydrographiques voisins de la « rivière Blaiklock » sont :

La « rivière Blaiklock » prend sa source d’un ruisseau forestier (altitude : 373 m) dans le canton de Chérisy. Cette source est située à :

À partir de sa source, la rivière Blaiklock coule sur 22,9 km généralement vers le Sud-Ouest, selon les segments suivants :

  • 5,0 km vers l’Est en entrant dans réserve faunique des Lacs-Albanel-Mistassini-et-Waconichi, puis dans le canton de Beaulieu, jusqu’à un coude de rivière ;
  • 11,9 km vers l’Est en faisant une incursion vers le Sud dans le canton de Blaiklock, puis bifurquant vers le Sud-Est, jusqu’au pont d’une route forestière, correspondant à la limite des cantons de Beaulieu et de Blaiklock ;
  • 6,0 km vers le Sud-Est, jusqu’à son embouchure. Note : Une route forestière longe ce segment[1].

La rivière Blaiklock se déverse sur la rive Nord de la rivière Barlow (rivière Chibougamau). Cette dernière coule vers le Sud-Ouest et se déverse dans un coude de rivière sur la rive Nord de la rivière Chibougamau dans une zone de marais en amont du lac Chevrillon. De là, le courant descend vers le Sud-Ouest en empruntant la rivière Chibougamau, jusqu'à sa confluence avec la rivière Opawica. À partir de cette confluence, le courant coule généralement vers le Sud-Ouest par la rivière Waswanipi, jusqu’à la rive Est du lac au Goéland (rivière Waswanipi). Ce dernier est traversé vers le Nord-Ouest par la rivière Waswanipi qui est un affluent du lac Matagami.

L’embouchure de la « rivière Blaiklock » située à :

ToponymieModifier

Cet hydronyme utilise la même dénomination que le canton de Blaiklock. Ce terme évoque la mémoire de Frederic William Blaiklock (1822-1901), arpenteur, natif de Québec (ville). Il a été le premier à effectuer des mesures topographiques dans la vallée de la rivière Ashuapmushuan laquelle est située au nord du lac Saint-Jean. Il a également tracé le plan des deux chemins provinciaux menant au Lac Saint-Jean, via Stoneham et via La Tuque. De 1850 à 1853, il a arpenté les limites territoriales entre le Canada et le Nouveau-Brunswick. Pendant 23 ans (1878-1901), il fut chargé du Bureau du cadastre à Montréal. La Commission de géographie, l'actuelle Commission de toponymie du Québec, a approuvé ce toponyme en 1953[2].

Le toponyme « rivière Blaiklock » a été officialisé le à la Commission de toponymie du Québec, soit à la fondation de cette commission[3].

RéférencesModifier

  1. Distances mesurées à partir de l'Atlas du Canada (publié sur Internet) du Ministère des ressources naturelles du Canada.
  2. Source: Noms et lieux du Québec, ouvrage de la Commission de toponymie du Québec, paru en 1994 et 1996 sous la forme d'un dictionnaire illustré imprimé, et sous celle d'un cédérom réalisé par la société Micro-Intel, en 1997, à partir de ce dictionnaire.
  3. « Commission de toponymie du Québec – Banque de noms de lieux - Toponyme: "Rivière Blaiklock" », sur toponymie.gouv.qc.ca (consulté le )

Voir aussiModifier

 

Les coordonnées de cet article :