Rivière-Éternité

municipalité du Québec (Canada)

Rivière-Éternité est une municipalité du Québec (Canada), faisant partie de la municipalité régionale de comté du Fjord-du-Saguenay, située dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean[2].

Rivière-Éternité
Rivière-Éternité
Baie Éternité à l'embouchure de la rivière Éternité
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Saguenay–Lac-Saint-Jean
Subdivision régionale Le Fjord-du-Saguenay
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Rémi Gagné[1]
2021-2025
Code postal G0V 1P0
Constitution
Démographie
Gentilé Éternitois et Éternitoise
Population 414 hab. ()
Densité 0,79 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 15′ nord, 70° 25′ ouest
Superficie 52 450 ha = 524,5 km2
Divers
Code géographique 2494215
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean
Voir sur la carte administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean
Rivière-Éternité
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
Rivière-Éternité
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
Rivière-Éternité
Liens
Site web www.riviere-eternite.com

Géographie modifier

Rivière-Éternité est un petit village du Québec encaissé dans la vallée de la rivière Éternité.

Elle est traversée par la route 170.

Municipalités limitrophes modifier

  Saint-Félix-d'Otis Mont-Valin  
N
O    Rivière-Éternité    E
S
Ferland-et-Boilleau Lalemant L'Anse-Saint-Jean

Toponymie modifier

La Commission de toponymie du Québec écrit à son propos : « Le nom de cette municipalité du Saguenay, officiellement créée en 1974, a été emprunté à la rivière qui y coule. Toutefois, on ignore le motif de la désignation de cet affluent de la rivière Saguenay, encaissé entre le cap Éternité et le cap Trinité. Sans doute, la proximité du cap Éternité qui évoque l'au-delà a-t-elle joué un rôle dans le choix de cette appellation qui fait allusion à l'absence de commencement et de fin de l'existence de Dieu. Avant de faire penser à l'au-delà, le terme évoque une très longue durée. »

Elle poursuit : « Les paysages semblent fixés là depuis toujours et pour toujours, majestueusement. Ce nom, en plus d'identifier le bureau de poste établi en 1933 et la paroisse de Notre-Dame-de-l'Éternité érigée canoniquement en 1967, coiffe la municipalité située entre Saint-Félix-d'Otis et L'Anse-Saint-Jean. Elle constitue la porte d'entrée du parc national du Saguenay. La présence de l'eau et de caps impressionnants confère au décor éternitois une grandiose magnificence en accord avec l'étendue du territoire qui occupe une superficie de près de 500 km². Le spécifique Éternité figure dans des documents écrits depuis au moins 1824, selon le capitaine Louis Sivrac, et Arthur Buies signale le cap Éternité, en 1880[3]. »

Histoire modifier

  •  : Constitution de la municipalité de Rivière-Éternité à partir de territoire non organisé.

Démographie modifier

Évolution démographique
1996 2001 2006 2011 2016 2021
572553557484413414
(Sources : Statistique Canada)

Le recensement de 2011 y dénombre 484 habitants, soit 13,1 % de moins qu'en 2006.

Administration modifier

Les élections municipales se font en bloc pour le maire et les six conseillers[4].

Rivière-Éternité
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Rémi Gagné Voir
2005 Voir
2009 Voir
2013 Voir
2017 Voir
2021 Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

Attraits modifier

Parc national du Fjord-du-Saguenay modifier

 
Baie Éternité vue du cap Éternité
 
Statue de Notre-Dame-du-Saguenay

Un de ses attraits est le secteur de la baie Éternité du parc national du Fjord-du-Saguenay où le fjord atteint sa profondeur maximale. Le sentier du cap Trinité qui mène à la statue de Notre-Dame-du-Saguenay offre l'un des meilleurs points de vue sur le fjord[5].







Le village des crèches de Noël modifier

 
Tacon Site des Caps
 
Crèche de Noël

C’est en 1989 que Jean-Marie Couët a présenté le projet de « Village des crèches de Noël » à la communauté de Rivière-Éternité. Le concept est adopté par toutes les familles du village. La première exposition présente 18 crèches. Mais rapidement, grâce à la contribution des villageois qui achètent des crèches venant d’une soixantaine de pays, la collection s’établit à mille crèches en 2012[6]. De plus, on peut voir une crèche juchée sur la montagne avec ses neuf bas-reliefs et s’ajoutent vingt crèches de grandeur nature installées au Parc municipal des artistes. Ces œuvres imposantes sont faites de bois, de bronze et d’aluminium[7]. Le collectif d’artistes Interaction Qui a implanté le Tacon Site des Caps en l’honneur du visionnaire Jean-Marie Couët et de Rivière-Éternité comme communauté qui a appuyé ce bâtisseur. Ce quinzième Tacon Site installé au parc du Cap-Jaseux à Saint-Fulgence appartient à Rivière-Éternité et fait partie de la Grande Marche des Tacons-Sites.

Notes et références modifier

  1. Gouvernement du Québec, « Élection municipale 2013 : Candidatures et résultats pour Rivière-Éternité », Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire, 3 novembre 2013 (dernière mise à jour)
  2. Répertoire des municipalités du Québec - Rivière-Éternité
  3. Commission de toponymie du Québec
  4. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en )
  5. La grande Dame du Saguenay
  6. Pierre-Luc Desbiens, « Les surprenantes crèches de Rivière-Éternité », sur journaldequebec.com, (consulté le )
  7. Pierre O Nadeau, « Rivière-Éternité : le village des crèches. », sur journaldequebec.com, (consulté le )

Annexes modifier

Articles connexes modifier

Liens externes modifier