Lac Brébeuf (rivière Saint-Jean)

lac au Saguenay–Lac-Saint-Jean (Québec, Canada)

Lac Brébeuf
(Petit lac Saint-jean)
Image illustrative de l’article Lac Brébeuf (rivière Saint-Jean)
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Région Saguenay-Lac-Saint-Jean
MRC Le Fjord-du-Saguenay
Municipalité Rivière-Éternité
Géographie
Coordonnées 48° 11′ 07″ nord, 70° 35′ 53″ ouest
Type Naturel
Longueur 12,5 km
Largeur 1,4 km
Altitude 226 m
Hydrographie
Alimentation Rivière Pierre, bras de Ross, ruisseau des Papinachois, décharge du lac Rond.
Émissaire(s) Rivière Saint-Jean (rivière Saguenay)
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Lac Brébeuf
Géolocalisation sur la carte : Québec
(Voir situation sur carte : Québec)
Lac Brébeuf
Géolocalisation sur la carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean
(Voir situation sur carte : Saguenay–Lac-Saint-Jean)
Lac Brébeuf

Le lac Brébeuf est un plan d'eau tributaire de la rivière Saint-Jean. Il est situé dans la municipalité de Rivière-Éternité, dans la MRC du Fjord-du-Saguenay de la région administrative Saguenay–Lac-Saint-Jean, dans la province de Québec, au Canada.

Le lac Brébeuf est intégré à la zec du Lac-au-Sable, une zone d'exploitation contrôlée.

La partie sud-ouest du lac Brébeuf est desservie par une route forestière provenant du village de Saint-Félix-d'Otis où elle se relie à la route 170. Quelques autres routes forestières secondaires desservent le secteur du lac pour les besoins de la foresterie et des activités récréotouristiques.[1]

La foresterie constitue la principale activité économique du secteur ; les activités récréotouristique, en second.

La surface du lac Brébeuf est habituellement gelée de la fin novembre au début avril, toutefois la circulation sécuritaire sur la glace se fait généralement de la mi-décembre à la fin mars.

GéographieModifier

Les principaux bassins versants voisins du lac Brébeuf sont :

Le lac Brébeuf comporte une longueur de 12,5 km segmenté en trois parties, une largeur maximale de 1,4 km, une altitude est de 226 m et une superficie de km2. Le courant de la rivière Pierre traverse le lac Brébeuf sur 2,9 km vers l’est. Ce lac comporte une presqu’île rattachée à la rive sud formant un détroit d’une centaine de mètres le long de la rive nord du lac ; cette presqu’île forme du côté est l’Anse à Taschereau. Le lac Brébeuf est surtout alimenté par la rivière Pierre, bras de Ross, le ruisseau des Papinachois et la décharge du lac Rond. Les principales baies autour du lac sont : anse à Bacalem, anse à la Balle et l’anse à Taschereau. Le mont du lac Bruno (altitude : 334 m) est situé à 0,2 km sur la rive sud-ouest. Tandis que la rive nord-est comporte plusieurs sommets excédent 450 mètres.

L'embouchure du lac est située dans une petite baie du côté est du lac, soit à :

  • 4,7 km au sud du lac Éternité ;
  • 14,2 km au sud-est du centre du village de Saint-Félix-d'Otis ;
  • 21,0 km au sud-est d’une baie de la rivière Saguenay ;
  • 23,8 km au nord-est du lac Ha! Ha! ;
  • 27,4 km au sud-est de la confluence de la rivière Saint-Jean et de la rivière Saguenay ;
  • 47,7 km au sud-est du centre-ville de Saguenay ;
  • 61,3 km au sud-ouest du centre-ville de Tadoussac.

À partir de l'embouchure du lac Brébeuf, le courant descend la rivière Saint-Jean sur 38,9 km vers le nord-est, puis descend vers l'est la rivière Saguenay sur 45,7 km jusqu'à Tadoussac où cette dernière rivière se déverse dans le fleuve Saint-Laurent.

ToponymieModifier

Né à Condé-sur-Vire, en France, le père jésuite Jean de Brébeuf (1593-1649) vient en Nouvelle-France, en 1625. Il est missionnaire chez les Innus, près de Québec (ville), puis dans la Huronie où il fonde une mission. Il s’y trouve avec le père Gabriel Lalemant lorsque, le suivant, les Iroquois mènent une attaque meurtrière contre les établissements wendats (hurons). Les pères Brébeuf et Lalemant sont alors ramenés à la mission Saint-Ignace (région de Midland (Ontario)) où ils meurent après avoir été torturés. Le pape Pie XI le canonise, le , en même temps que six autres jésuites victimes du même sort, entre 1642 et 1649.

Le toponyme « lac Brébeuf » a été officialisé le par la Commission de toponymie du Québec[2].

AnnexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (rivière Saint-Jean) Open Street Map - Consulté le 9 janvier 2019
  2. « Lac Brébeuf », sur Commission de toponymie du Québec (consulté le 8 janvier 2019)

Articles connexesModifier

Liens externesModifier