Renier III d'Aigremont

Renier III d'Aigremont
Image illustrative de l'article Renier III d'Aigremont
Blason de la Maison d'Aigremont
(D'argent au lion de gueules.)

Autres noms Renier III de Neuviller
Titre Seigneur d'Aigremont et de Neuviller
(c. 1213 - c. 1245)
Prédécesseur Olry III de Neuviller
Successeur Jean Ier de Choiseul
Allégeance Comté de Champagne
Biographie
Dynastie Maison d'Aigremont
Naissance c. 1200
Décès c. 1245
Père Olry III de Neuviller
Mère inconnue
Conjoint Isabelle de Bauffremont
Enfants Alix d'Aigremont,
dite Bartholomette

Renier III d'Aigremont ou Renier de Neuviller (né vers 1200 - † vers 1245) est seigneur d'Aigremont et de Neuviller. Il est le fils d'Olry III de Neuviller, seigneur d'Aigremont[1].

BiographieModifier

Lors de la guerre de succession de Champagne, il fait partie des partisans d'Erard de Brienne et de sa femme Philippe de Champagne, contre la comtesse Blanche de Navarre et son fils Thibaut. En 1217, le pape Honorius III exhorte Erard de Brienne et ses partisans, dont Renier d'Aigremont, de faire la paix avec Blanche de Navarre sous peine d'excommunication. Cette paix durera du au et à la suite de la reprise des hostilités le pape Honorius III fulmine l'excommunication d'Erard de Brienne, de Renier d'Aigremont et leurs alliés[2].

En , la comtesse de Champagne Blanche de Navarre et le duc de Bourgogne Eudes III, alors en marche pour attaquer la ville de Nancy car le duc de Lorraine comptait parmi les plus puissants soutiens Erard de Brienne, attaquent tour à tour les châteaux de Châteauvillain, Clefmont, Joinville... et c'est probablement à partir de ces événements que Renier d'Aigremont doit se soumettre à Blanche de Navarre et qu'il est relevé de l'excommunication[3].

Mariage et enfantsModifier

Avant 1230, il épouse Isabelle de Bauffremont, fille de Liébaut III de Bauffremont et d'Isabelle de Reynel, dont il a une fille unique :

SourcesModifier

  • Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Histoire des Ducs et Comtes de Champagne, 1865.
  • Théodore Pistollet de Saint-Ferjeux, Recherches historiques et statistiques sur les principales communes de l'arrondissement de Langres, 1836.
  • Émile Jolibois, La Haute-Marne ancienne et moderne, 1858.
  • L'abbé Roussel, Le diocèse de Langres : histoire et statistique, 1875.
  • Henri de Faget de Casteljau, Recherches sur la Maison de Choiseul, 1970.

Articles connexesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Foundation for Medieval Genealogy.
  2. Marie Henry d'Arbois de Jubainville, Histoire des Ducs et Comtes de Champagne, 1865.
  3. Ernest Petit, Histoire des ducs de Bourgogne, 1885.