René Terrasson

directeur et metteur en scène d'opéra français
René Terrasson
Description de cette image, également commentée ci-après
René Terrasson et la soprano chinoise Miao Qing.
Carmen à Pékin 1981.
(Photo Pierre Terrasson)

Naissance
Valence
Décès (à 87 ans)
Colombes
Activité principale Artiste lyrique (basse)
Directeur d'opéra, metteur en scène, scénographe, décorateur
Formation Conservatoire de musique de Dijon
Descendants Pierre Terrasson (fils)
Distinctions honorifiques Officier de la Légion d’honneur
Commandeur de l'ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne

Répertoire

Scènes principales

René Terrasson, né le à Valence et mort le à Colombes[1], est un artiste lyrique (basse), directeur d'opéra, metteur en scène, scénographe et décorateur français.

BiographieModifier

Fils de cheminot, René Terrasson fait ses études au collège Saint-Joseph. Il obtient un diplôme privé d’ingénieur technique avant de se tourner vers le chant. Il étudie au conservatoire de musique de Dijon et devient artiste lyrique (basse) de 1945 à 1967. Il est le père du photographe Pierre Terrasson.

Il commence sa carrière de chanteur à l’opéra de Mulhouse en 1946[2]. Il participe en 1948 à la fondation du Centre dramatique de Bourgogne[3], et devient metteur en scène d'opéra et décorateur à partir de 1968[4].

Directeur de la scène du Théâtre des Arts de Rouen de 1971 à 1972, il dirige de l'Opéra de Nantes à partir de 1973[5]. En 1980, il succède à Alain Lombard à la tête de l'Opéra du Rhin[6].

Carmen à PékinModifier

En , René Terrasson est le premier metteur en scène mondial invité en Chine avec Jacqueline Brumaire et Jean Périsson pour la création de Carmen en langue chinoise au théâtre du Pont du Ciel[7], l’opéra central de Pékin. La répétition générale a lieu en présence de Deng Xiaoping qui autorise les représentations [7], « ce qui se révèle un événement d’une importance considérable en matière d’ouverture de la Chine sur l’étranger »[8]. Le spectacle est repris à Pékin en 2000, pour célébrer le 125e anniversaire de la mort de Georges Bizet[9].

Principales créationsModifier

Principales réalisationsModifier

PublicationsModifier

  • Pelléas et Mélisande ou l’initiation (1983), (ISBN 978-2903846107)
  • Roméo et Juliette, version originale reconstituée (1984),
  • Le Testament philosophique de Mozart, Editions Dervy, 1996. (ISBN 2844543995).

DécorationsModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. «Avis de décès de M. René Terrasson, décédé le 9 décembre 2011 à l’âge de 87 ans.», avis-de-deces.net, consulté le 26 mai 2018
  2. « Le décès de René Terrasson », Dernières Nouvelles d'Alsace (lire en ligne) [abonnement]
  3. « Biographie de René Terrasson », sur le site du Centre français de promotion lyrique, consulté le 24 mai 2018.
  4. a b c d et e « Biographie de René Terrasson », sur le site whoswho.fr, consulté le 24 mai 2018.
  5. « Un théâtre dans la cité », Ina, 7 mai 1977.
  6. « Interview René Terrasson », Antenne 2 Midi, 6 février 1981.
  7. a et b Jean Périsson, Création à Pékin de l’opéra Carmen en chinois, Orients, février 2012.
  8. « René Terrasson à propos de Carmen à Pékin », FR3, Le nouveau vendredi, 26 février 1982.
  9. « Carmen, façon Terrasson », Libération, 7 mars 2000.
  10. « La promotion de printemps de la Légion d'honneur », La Croix, 2 avril 2002.

Liens externesModifier