Ouvrir le menu principal

Théâtre Dijon-Bourgogne

église située en Côte-d'Or, en France
Théâtre Dijon-Bourgogne - Parvis Saint-Jean
Description de l'image Église Saint-Jean Dijon 011.jpg.
Type Théâtre
Lieu Dijon, France
Coordonnées 47° 19′ 13″ nord, 5° 02′ 09″ est
Inauguration 1980
Nb. de salles 1
Capacité 300
Direction Benoît Lambert
Site web http://www.tdb-cdn.com

Géolocalisation sur la carte : Dijon

(Voir situation sur carte : Dijon)
Théâtre Dijon-Bourgogne

Le théâtre Dijon-Bourgogne (TDB) est le centre dramatique national de Dijon. Situé place Bossuet en l'église Saint-Jean de Dijon, dite « parvis Saint-Jean », il dispose également d'une autre salle plus petite, la salle Jacques Fornier, située rue d'Ahuy.


Sommaire

HistoireModifier

Décentralisation théâtrale et création du Théâtre de BourgogneModifier

Dans le mouvement de la décentralisation théâtrale, initiée après la Libération pour porter le théâtre en dehors des murs de la capitale et développer la production et la diffusion théâtrale dans les régions, le Théâtre de Bourgogne est créé en 1955 par Jacques Fornier. La troupe prend son essor à Pernand-Vergelesses avant de sillonner les villes et villages de Bourgogne, présentant son premier spectacle: Conférence Molière.

La compagnie du Théâtre de Bourgogne s'installe ensuite à Beaune en 1957, à Chalon-sur-Saône puis provisoirement à Vougeot entre 1972 et 1978, au château de Gilly-lès-Citeaux, après réception du statut de centre dramatique national (CDN) en 1972.

Au Parvis-Saint-JeanModifier

Au cours de l'Estivade Dijon 1974, le CDN présente Le Roi Lear, son premier spectacle au Parvis-Saint-Jean. L'ancien église, désaffectée deux ans auparavant, a été transformée en salle de théâtre après avoir servi de réserve pour le musée des Beaux-Arts. Cette métamorphose est rendue possible grâce à une structure démontable, réalisée en accord avec le Service des Monuments historiques[1]. Le CDN s'y installe définitivement en 1980: Alain Mergnat en prend alors la direction jusqu'en 1996. Il soutient pendant sa direction la création en 1990 par François Le Pillouër de Théâtre en mai, que le théâtre reprend à l'arrivée de Dominique Pitoiset en 1996. Ce dernier renomme le CDN Théâtre National Dijon-Bourgogne, qui devient finalement Théâtre Dijon Bourgogne en 2000[2].

DirectionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Le Parvis Saint-Jean. Une histoire théâtrale. Brochure de la Ville de Dijon, 2007.
  2. « Histoire du Théâtre Dijon Bourgogne | Théâtre Dijon Bourgogne », sur www.tdb-cdn.com (consulté le 3 avril 2019)

AnnexesModifier