Recensement des États-Unis de 2020

24e compte de la population résidente aux États-Unis

Le 24e recensement des États-Unis (en anglais : 2020 United States Census ou Census 2020) est réalisé par le bureau du recensement des États-Unis pour recenser la population résidente aux États-Unis au .

Recensement des États-Unis de 2020
Description de l'image US-Census-2020Logo.svg.
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Date

IntroductionModifier

Constitutionnellement, le gouvernement fédéral américain est tenu d'organiser un recensement de la population tous les dix ans. Un recensement est ainsi organisé depuis 1790, le dernier s'étant tenu en 2010. La participation au recensement fédéral est rendue légalement obligatoire par le Titre 13 (en) du Code des États-Unis[1]. Suivant la règle des 72 ans, les informations personnelles identifiables seront disponibles à partir de 2092[2]. Ce recensement sert entre autres à déterminer le nombre de districts congressionnels, qui sont les circonscriptions électorales pour l'élection à la Chambre des représentants, la chambre basse du Congrès américain. Il sert également pour calculer la répartition d'environ 1 500 milliards de dollars reçus par les gouvernements locaux de la part du gouvernement fédéral[3].

Campagne de recensementModifier

 
Une questionnaire du recensement des États-Unis de 2020.

La campagne de recensement débute en par le recensement de Toksook Bay, un village isolé d'Alaska[4]. La véritable campagne commence cependant le et doit se poursuivre jusqu'en août. 95 % des habitants des États-Unis reçoivent une invitation à répondre au recensement par courrier, cette réponse se faisant par téléphone, par courrier ou — pour la première fois — par internet. Les 5 % restants reçoivent la visite de volontaires travaillant pour le Bureau du recensement ; il s'agit de recenser des personnes difficiles à atteindre (locataires de locations à courte durée, personnes sans abri, immigrants, etc.)[5]. En cas de non réponse, les foyers sont relancés (y compris en personne)[4]. En raison de la pandémie de Covid-19, le recensement en personne est toutefois suspendu au printemps[5].

Les questions posées sont relatives au nombre de personnes vivant dans le foyer au , à leur âge, leur origine, leur « race », leur sexe et leurs relations (mariage, concubinage, filiation, etc.)[4].

La campagne de recensement s'achève le [6]. Le , le Bureau du recensement annonce que 99,98 % des foyers ont répondu au recensement[7].

Bien que les résultats du recensement doivent légalement être publiés au , des anomalies sont détectées à l'automne, entraînant un retard dans la publication des résultats, une première depuis la mise en place d'une date limite en 1976[8]. Aucune sanction n'est cependant prévue en cas de dépassement de cette date ; le seul risque — peu probable — étant un rejet du recensement par le Congrès[9]. En , le Bureau du recensement annonce reporter la publication du recensement au [8].

PolémiquesModifier

Question sur la citoyennetéModifier

En , le département du Commerce des États-Unis, dont dépend le Bureau du recensement, annonce qu'il compte ajouter une question relative à la citoyenneté lors du prochain recensement, une première depuis le recensement de 1950. Le Parti démocrate accuse l'administration Trump de vouloir décourager la participation des immigrés et ainsi faire artificiellement baisser la population d'États ou de régions favorables aux démocrates pour in fine leur faire perdre des sièges au Congrès ainsi que des fonds fédéraux[10],[11].

11 États (Connecticut, Delaware, Illinois, Massachusetts, New Jersey, Nouveau-Mexique, Oregon, Pennsylvanie, Rhode Island, Washington, Californie) engagent des poursuites pour bloquer cette question[12]. Le , un juge de la Cour de district des États-Unis pour le district Sud de New York invalide la question, dans une première décision judiciaire sur le sujet[13]. Après plusieurs décisions de justice défavorables, dont un arrêt de la Cour suprême, l'administration retire finalement la question relative à la citoyenneté de son questionnaire[14],[15].

Cependant, Donald Trump prend deux décrets demandant au Bureau du recensement de calculer le nombre de personnes en situation irrégulière dans chaque État, par recoupage d'informations avec les données d'autres administrations, et d'exclure ces personnes pour le calcul du nombre de sièges par État à la Chambre des représentants[14],[15]. Le , le jour de sa prise de fonction, Joe Biden signe un décret annulant ces deux demandes. Le Bureau du recensement indique alors que le recensement de 2020 n'inclura aucune information sur la citoyenneté ou le statut juridique des immigrés[15],[16].

Question sur l'orientation sexuelle et le genreModifier

Un projet de questionnaire ajoutait aussi pour la première fois une question relative à l'orientation sexuelle et au genre des résidents américains. L'administration Trump prend cependant la décision de seulement répertorier les couples de même sexe ou de sexe opposé, également une première. Cette décision est critiquée par les associations LGBT, qui souhaitaient avoir une idée du nombre de personnes LGBT au sein du pays. En effet, en l'absence de question relative à l'orientation sexuelle et au genre, aucune statistique ne pourra être publiée concernant les personnes LGBT célibataires, bisexuelles ou transgenres[17].

RésultatsModifier

Des données issues du recensement, on peut extraire cette synthèse[18],[19] :

Croissance de la populationModifier

Depuis le recensement de 2010, la croissance de la population américaine s’est ralentie, s’établissant en 2020 à 331,4 millions d’habitants. La population des régions métropolitaines s’est accrue de 9 % en 10 ans, ce qui constitue la quasi-totalité de l’accroissement démographique.

Diversité ethniqueModifier

Le recensement pose et analyse deux questions dans ce domaine : l’ethnie (« race » dans la terminologie du recensement) et l’hispanicité, celle-ci pouvant recouvrir plusieurs origines ethniques différentes.

Ethnie 2020 (en millions) Pourcentage (%)
de la population
Croissance depuis
2010 (en %)
Blancs seulement 204,3 61,6 -8,6
Afroaméricains 46,9 12,4
Population multiraciale 33,9 276,0
Blancs en conjonction avec une autre origine 31,1 316,0
Asiatiques et métis asiatiques 24,0 35,5
Amérindiens et métis amérindiens 9,7
Autochtones du Pacifique (et métis) 1,6
Hispaniques (quelle que soit l’ethnie) 62,1 18,0 23,0

Le total excède la population globale, certaines personnes relevant de plusieurs groupes. L'évolution depuis 2010 doit être considérée avec prudence, la méthodologie ayant été affinée.

Population par âgeModifier

La population américaine est légèrement vieillissante : la population de plus de 18 ans a augmenté de 10,1 % et atteint 258,3 millions d’habitants, soit 77,9 % de la population, alors que la population de moins de 18 ans baissait dans le même temps de 1,4 %, pour s’établir à 73,1 millions.

LogementModifier

Le recensement dénombre 140,5 millions de logements, en hausse de 6,7 % par rapport au recensement de 2010. Leur répartition confirme l’importance accrue des villes : les zones métropolitaines ou micropolitaines ont connu une augmentation moyenne de 3,8 %, autres zones ont enregistré une baisse moyenne de 3,9 %.

Nombre de représentants par État au CongrèsModifier

Le nombre de sièges par état à la Chambre des représentants est proportionnel à la population et est déterminé par le recensement décennal[20]. Ainsi, le recensement de a modifié la représentation de certains états : la Californie, l'Illinois, le Michigan, l'Ohio, la Virginie-Occidentale, la Pennsylvanie et l'État de New-York ont perdu un siège tandis que l'Oregon, le Montana, le Colorado, la Caroline du Nord et la Floride ont gagné un siège, le Texas en ayant gagné deux[21]. Ces changements sont exactement les mêmes sur le collège électoral puisque chaque état est représenté par un nombre de grands électeurs égal à celui de membres au Congrès (le nombre de sénateurs étant toujours de 2)[22]. Cette nouvelle répartition aboutit à une moyenne de 761 169 personnes par représentants, soit environ 50 000 personnes (7 %) de plus qu'après le précédent recensement[21].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « U.S. Code: Title 13. CENSUS », sur LII / Legal Information Institute (consulté le )
  2. (en) US Census Bureau, Census History Staff, PIO, « The "72-Year Rule" - History - U.S. Census Bureau », sur Census.gov (consulté le )
  3. (en) Dartunorro Clark, « As census deadline looms, experts warn rushing count will come at great cost », sur nbcnews.com, NBC News, (consulté le ).
  4. a b et c (en) Mark Thiessen et Mike Schneider, « What you need to know before the 2020 Census starts », sur pbs.org, Public Broadcasting Service, (consulté le ).
  5. a et b (en) Saher Khan, « How the coronavirus pandemic has affected the 2020 census », sur pbs.org, Public Broadcasting Service, (consulté le ).
  6. (en) Hansi Lo Wang, « Supreme Court Allows Trump Administration To End Census Counting On Oct. 15 », sur npr.org, National Public Radio, (consulté le ).
  7. (en) « 2020 Census Response Rate Update: 99.98% Complete Nationwide », sur census.gov, Bureau du recensement des États-Unis, (consulté le ).
  8. a et b (en) Hansi Lo Wang, « Census Numbers For Dividing Up House Seats Delayed Until April 30, Bureau Says », sur npr.org, National Public Radio, (consulté le ).
  9. (en) Gregory Wallace, « Census Bureau to miss December 31 deadline », sur edition.cnn.com, Cable News Network, (consulté le ).
  10. (en) Carolyn McAtee Cerbin, « Citizenship question to be put back on the 2020 Census for first time in 70 years », sur usatoday.com, (consulté le ).
  11. (en) Dartunorro Clark, « Trump wants to ask about citizenship on the census. Here's why the U.S. stopped in 1960. », sur nbcnews.com, (consulté le ).
  12. (en) Michael Wines et Emily Baumgaertner, « At Least Twelve States to Sue Trump Administration Over Census Citizenship Question », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) Hansi Lo Wang, « Judge Orders Trump Administration To Remove 2020 Census Citizenship Question », NPR,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. a et b (en) Hansi Lo Wang, « To Figure Out Who's A Citizen, Trump Administration Is Using These Records », sur npr.org, National Public Radio, (consulté le ).
  15. a b et c (en) Mike Schneider, « Citizenship data is latest rollback of Trump census efforts », sur apnews.com, Associated Press, (consulté le ).
  16. (en) Hansi Lo Wang, « Biden Ends Trump Census Policy, Ensuring All Persons Living In U.S. Are Counted », sur npr.org, National Public Radio, (consulté le ).
  17. (en) Yas Necati, « The 2020 US census will fail to recognise all LGBT+ people who aren't currently in a same sex relationship », sur independent.co.uk, (consulté le ).
  18. (en-US) US Census Bureau, « Local Population Changes and Nation’s Racial and Ethnic Diversity », sur The United States Census Bureau (consulté le )
  19. « Les Etats-Unis, un pays « bien plus multiracial » et urbain, selon le dernier recensement décennal », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. (en) « House Of Representatives | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )
  21. a et b (en) US Census Bureau, « U.S. Census Bureau Today Delivers State Population Totals for Congressional Apportionment », sur Census.gov (consulté le )
  22. (en) « Electoral College | Encyclopedia.com », sur www.encyclopedia.com (consulté le )