Ouvrir le menu principal

Raphaël Diligent est un artiste français qui fut à la fois sculpteur, peintre, illustrateur et occasionnellement acteur de cinéma.

BiographieModifier

Charles Louis Diligent dit Raphaël (ou Rapha) Diligent est né le 17 mai 1884 à Flize (Ardennes)[1] et mort le 11 juillet 1964 à Paris 14e.

Sculpteur, il fut l’élève d’Auguste Rodin et de François Pompon[2]. On lui doit notamment un buste de Camille Claudel[3], une terre cuite représentant Mirabeau[4], un Saint Joseph, ainsi que de nombreuses sculptures animalières.

Il vécut avec la journaliste, femme de lettres et militante socialiste Fanny Clar (1875-1944), dont il illustra plusieurs ouvrages (Les mains enchantées, 1924 ; Vitivit et sa nichée, 1931 ; Nous allons jouer, 1935 ; Dix-sept et un, 1938).

Installé à Orgerus (Yvelines), ville dont il fut conseiller municipal de 1935 à 1945[5], il se rendait souvent à Nevers où il avait des attaches. Il fut amené ainsi à illustrer Des vertes et des pas mûres de J.-H. Gromolard (Fortin, 1938), Deux contes de Claude Tillier (Chassaing, 1949) et Mes chiens d’André Taminau (Chassaing, 1955).

Comme acteur, il a joué sous le nom de Rafa Diligent dans deux films de Jean Vigo, Zéro de conduite (1933) et L’Atalante (1934) où il incarne Raspoutine, le trimardeur.

Son petit-fils François Clar (1931-2011) était artiste peintre[6].

Notes et référencesModifier