Rakhshan Bani-Etemad

Rakhshan Bani-Etemad
رخشان بنی اعتماد کارگردان سینما.jpg
Rakhshān Banietemād en 2017.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (66 ans)
TéhéranVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
Domaine
Distinction

Rakhshān Banietemād (en persan : رخشان بنی‌اعتماد), née le à Téhéran, est une réalisatrice et scénariste iranienne. Elle est considérée comme l'une des meilleures cinéastes de son pays et se voit parfois comparée à de grands noms de la cinématographie mondiale parmi lesquels Lina Wertmüller, Liliana Cavani, Margarethe von Trotta et Agnès Varda. Véritable passionaria, elle a brossé, dans ses films, des portraits saisissants des femmes iraniennes, mettant en exergue leur dignité et leur courage. Ses œuvres fondent une chronique de l'Iran actuel et de son évolution sociale.

BiographieModifier

Rakhshān Bani E'temād possède une licence en réalisation de films. Elle est l'épouse du producteur Djahangir Kosari et la mère de l'actrice Baran Kosari.

Elle commence sa carrière en réalisant des documentaires pour l'IRIB. Après quelques expériences comme assistante de réalisation, elle met en scène son premier long métrage, Hors limite, en 1987. Ses œuvres évoquent divers problèmes de société. Les femmes y jouent un rôle prépondérant.

Son film Le Voile bleu remporte le Léopard de bronze au Festival de Locarno en 1995[1]. Rakhshān Bani E'temād a été membre du jury dans plusieurs festivals en Iran et à l'international. Elle obtient le Prix Osella du meilleur scénario à la Mostra de Venise 2014 pour Tales[2].

FilmographieModifier

  • 1987 : Hors limite (en persan : خارج از محدوده, Kharej az mahdudeh)
  • 1988 : Canari jaune
  • 1989 : Pul-e khareji
  • 1992 : Nargess
  • 1995 : Rossari Abi
  • 1998 : Banou-ye Ordibehesht
  • 1999 : Baran-o Boumi
  • 2001 : Zir-e poust-e shahr
  • 2002 : Rouz-egar-e ma
  • 2005 : Gilane
  • 2006 : Khoon Bazi (Mainline)
  • 2009 : We Are Half of Iran's Population
  • 2014 : Tales (en persan : قصه‌ها, Ghesse-ha)

Notes et référencesModifier

  1. « Derrière le foulard et la caméra. Hommage italien à trois réalisatrices iraniennes. », Libération,‎ (lire en ligne).
  2. « Mostra de Venise : Lion d'or au réalisateur suédois Roy Andersson », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :