Ouvrir le menu principal

Mostra de Venise 2014

catégorie d'un projet Wikimedia

Mostra de Venise 2014
Image liée à la cérémonie
71e Festival de Venise
Détails
Dates Du au
Lieu Palais du cinéma, Venise
Drapeau de l'Italie Italie
Président du jury Alexandre Desplat
Film d'ouverture Birdman
Film de clôture The Golden Era
Site web http://www.labiennale.org/en/cinema/71st-festival/line-up/
Résumé
Lion d'or Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence
Grand prix du jury The Look of Silence
Chronologie

La Mostra de Venise 2014, la 71e édition du festival international du film de Venise (71ª edizione della Mostra internazionale d'arte cinematografica), s'est tenue du 27 août au . Le jury international a été présidé par le compositeur français Alexandre Desplat.

C'est l'actrice italienne Luisa Ranieri qui fut la maîtresse de cérémonie.

Le festival s'est ouvert avec le film américain Birdman, d'Alejandro González Iñárritu présenté en compétition officielle, et clôturé par The Golden Era, un film hors compétition sino-hong-kongais d'Ann Hui, également présidente du jury Orizzonti.

Le Lion d'or a été attribué au long métrage suédois Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence de Roy Andersson[1].

Déroulement et faits marquantsModifier

Le les organisateurs de la Mostra de Venise annoncent que c'est Ann Hui qui présidera le jury de la section Orizzonti[2].

C'est le qu'est annoncé le nom du président du jury des longs métrages, un an après Bernardo Bertolucci. Il s'agit du compositeur Alexandre Desplat[3]. À noter que Tim Roth et Elia Suleiman, membres de son jury, avaient déjà été co-jurés pour la compétition des longs métrages lors du Festival de Cannes 2006.

Le est annoncé que c'est le film Birdman de Alejandro González Iñárritu qui ouvrira la 71e édition de la Mostra de Venise. Le film sera également en compétition pour le Lion d'or[4].

Les deux Lion d'or pour la carrière sont dévoilés le  : il s'agit Thelma Schoonmaker et Frederick Wiseman[5]. Le 8 août, l'Américain James Franco remporte le Prix Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker pour sa contribution originale au cinéma contemporain avec son film The Sound and the Fury[6],[7].

Les sélections ont été annoncées le [8],[9].

JurysModifier

Jury internationalModifier

 
Alexandre Desplat, président du jury de la 71e Mostra de Venise.

Jury du Prix HorizonModifier

 
Ann Hui, présidente du jury Orizzonti.

Jury du Prix Luigi De LaurentiisModifier

 
Alice Rohrwacher, présidente du jury Luigi De Laurentiis.

SélectionModifier

En compétitionModifier

Films présentés en compétition.

Titre Réalisation Pays Distribution
99 Homes Ramin Bahrani   États-Unis Andrew Garfield, Michael Shannon, Laura Dern, Noah Lomax
Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence (En Duva Satt På en Gren och Funderade På Tillvaron) Roy Andersson   Suède Holger Andersson, Nisse Vestblom
Les Âmes noires Francesco Munzi   Italie   France Marco Leonardi, Peppino Mazzotta, Fabrizio Ferracane, Anna Ferruzzo, Barbora Bobulova
Birdman (film d'ouverture) Alejandro González Iñárritu   États-Unis Michael Keaton, Zach Galifianakis, Edward Norton, Andrea Riseborough, Amy Ryan, Emma Stone, Naomi Watts
The Cut Fatih Akın   Allemagne   France   Italie   Canada   Pologne   Turquie Tahar Rahim, Akin Gazi, Simon Abkarian, George Georgiou (de)
Le Dernier Coup de marteau Alix Delaporte   France Romain Paul, Clotilde Hesme, Grégory Gadebois, Candela Peña, Tristán Ulloa
Fires on the Plain (Nobi) Shinya Tsukamoto   Japon Shinya Tsukamoto, Yusaku Mori, Yuko Nakamura, Tatsuya Nakamura, Lily Franky
Good Kill Andrew Niccol   États-Unis Ethan Hawke, Bruce Greenwood, January Jones, Zoë Kravitz, Jake Abel
Hungry Hearts Saverio Costanzo   Italie Adam Driver, Alba Rohrwacher, Roberta Maxwell
Leopardi, Il giovane favoloso (Il giovane favoloso) Mario Martone   Italie Elio Germano, Michele Riondino, Massimo Popolizio, Anna Mouglalis, Valerio Binasco, Isabella Ragonese
The Look of Silence Joshua Oppenheimer   Danemark (film documentaire)
Loin des hommes David Oelhoffen   France Viggo Mortensen, Reda Kateb
Manglehorn David Gordon Green   États-Unis Al Pacino, Holly Hunter, Harmony Korine, Chris Messina
Pasolini Abel Ferrara   France   Belgique   Italie Willem Dafoe, Riccardo Scamarcio, Ninetto Davoli, Valerio Mastandrea, Maria de Medeiros, Adriana Asti
Les nuits blanches du facteur (Белые ночи почтальона Алексея Тряпицына, Belye Nochi Pochtalona Alekseya Tryapitsyna) Andreï Kontchalovski   Russie Aleksey Tryapitsyn, Irina Ermolova, Timur Bondarenko
La Rançon de la gloire Xavier Beauvois   France Benoît Poelvoorde, Roschdy Zem, Séli Gmach, Chiara Mastroianni, Nadine Labaki
Red Amnesia (闖入者, Chuangru Zhe) Wang Xiaoshuai   Chine Lü Zhong, Feng Yuanzheng, Amanda Qin, Qin Hao, Shi Liu
Sivas Kaan Müjdeci   Turquie Dogan Izci, Ezgi Ergin, Hasan Özdemir, Furkan Uyar
Tales (Ghesseha) Rakhshan Bani E'Temad   Iran Golab Adineh, Farhad Aslani, Mohammadreza Forootan, Mehdi Hashemi
Trois cœurs Benoît Jacquot   France Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve

Hors compétitionModifier

Films présentés hors compétition.

Titre Réalisation Pays
Les Boxtrolls (The Boxtrolls) (film d'animation) Graham Annable, Anthony Stacchi   Royaume-Uni
Burying the Ex Joe Dante   États-Unis
Dearest (Qin' ai de) Peter Chan   Hong Kong   Chine
Revivre Im Kwon-taek   Corée du Sud
Sous-sols (Im keller) (film documentaire) Ulrich Seidl   Autriche
Un giorno da italiani (film documentaire) Gabriele Salvatores   Italie   Royaume-Uni
The Golden Era (Huangjin shidai) (film de clôture) Ann Hui   Chine   Hong Kong
The Humbling Barry Levinson   États-Unis
Nymphomaniac Volume II Lars von Trier   Danemark   Allemagne   France   Belgique
The Old Man of Belem (O velho do restelo) Manoel de Oliveira   Portugal   France
Olive Kitteridge Lisa Cholodenko   États-Unis
Perez. Edoardo de Angelis   Italie
Broadway Therapy Peter Bogdanovich   États-Unis
The Sound and the Fury James Franco   États-Unis
La Trattativa Sabina Guzzanti   Italie
Tsili Amos Gitai   Israël   Russie   Italie   France
Words With Gods Guillermo Arriaga, Emir Kusturica, Amos Gitai, Mira Nair, Warwick Thornton, Hector Babenco, Bahman Ghobadi, Hideo Nakata, Alex De La Iglesia   Mexique   États-Unis
La Zuppa del Demonio (film documentaire) David Ferraro   Italie

OrizzontiModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

Hors compétitionModifier

Venezia ClassiciModifier

Sélections parallèlesModifier

Settimana Internazionale della CriticaModifier

In concorso[10]
Fuori concorso

Giornate degli AutoriModifier

Selezione ufficiale[11]
Miu Miu « Women’s Tales »
Eventi speciali
Premio Lux

PalmarèsModifier

En compétitionModifier

Prix Attribué à Pays
Lion d'or Un pigeon perché sur une branche philosophait sur l'existence de Roy Andersson[12],[13]   Suède
Lion d'argent - Grand prix du jury The Look of Silence de Joshua Oppenheimer   Danemark
Lion d'argent du meilleur réalisateur Andreï Kontchalovski pour Les nuits blanches du facteur   Russie
Coupe Volpi pour la meilleure interprétation masculine Adam Driver pour Hungry Hearts   États-Unis
Coupe Volpi pour la meilleure interprétation féminine Alba Rohrwacher pour Hungry Hearts   Italie
Prix du meilleur scénario de la Mostra de Venise Rakhshan Bani-Etemad et Farid Mostafavi pour Tales   Iran
Prix Marcello-Mastroianni du meilleur espoir Romain Paul pour Le Dernier Coup de marteau   France
Prix spécial du jury Sivas de Kaan Müjdeci   Turquie

Sélections parallèlesModifier

Prix Attribué à Pays
Prix Horizons du meilleur film Court de Chaitanya Tamhane[14]   Inde
Prix Horizons du meilleur réalisateur Naji Abu Nowar pour Theeb   Jordanie   Émirats arabes unis   Qatar   Royaume-Uni
Prix spécial du jury Belluscone, una storia siciliana de Franco Maresco   Italie
Prix spécial pour la meilleure interprétation Emir Hadžihafizbegovic pour These Are the Rules (Takva su pravila)   Croatie   France   Serbie   Macédoine
Prix Horizons du meilleur court métrage Maryam de Sidi Saleh   Indonésie
Prix Luigi De Laurentiis pour la meilleure première œuvre Court de Chaitanya Tamhane   Inde
Prix FIPRESCI (compétition) The Look of Silence de Joshua Oppenheimer[15]   Danemark
Prix FIPRESCI (Semaine de la critique internationale) No One's Child (Ničije dete) de Vuk Ršumović   Serbie
European Short Film 2013 nommé aux Prix du cinéma européen Daily Bread (Pat - Lehem) d'Idan Hubel   Israël

Prix spéciauxModifier

Prix Attribué à Pays
Lion d'or pour la carrière Thelma Schoonmaker
Frederick Wiseman[5]
  États-Unis
Prix Jaeger-LeCoultre Glory to the Filmmaker James Franco[7]   États-Unis
Prix L'Oréal Paris Valentina Corti   Italie
Prix Persol Frances McDormand   États-Unis

Notes et référencesModifier

  1. Isabelle Régnier, « Palmarès timide à la Mostra de Venise : le Lion d'or au réalisateur suédois Roy Andersson », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  2. (it) « Venezia, Ann Hui presidente "Orizzonti" », Ansa, (consulté le 24 juillet 2014)
  3. « Venise 2014 : Alexandre Desplat Président du Jury », Allociné, (consulté le 24 juillet 2014)
  4. (en) « Birdman directed by Alejandro G. Iñárritu will open the 71st Venice Film Festival », La biennale, (consulté le 24 juillet 2014)
  5. a et b (en) « Thelma Schoonmaker and Frederick Wiseman Golden Lions for Lifetime Achievement », La biennale, (consulté le 24 juillet 2014)
  6. (en) « James Franco awarded the Jaeger-Le Coultre Glory to the Filmmaker 2014 of the Venice Film Festival », La biennale, (consulté le 12 août 2014)
  7. a et b (en) Nick Vivarelli, « Venice Film Festival To Fete James Franco As Innovator », Variety, (consulté le 12 août 2014)
  8. Thomas Sotinel, « La 71e Mostra de Venise s’annonce très américaine », Le Monde, (consulté le 24 juillet 2014)
  9. (en) Nigel M Smith, « Venice Reveals 2014 Lineup: New James Franco, Lisa Cholodenko and Peter Bogdanovich Make Cut », IndieWire, (consulté le 24 juillet 2014)
  10. a et b (en) Nick Vivarelli, « Venice Film Fest Critics’ Week Unveils Lineup Of Nine Promising First Works », Variety, (consulté le 12 août 2014)
  11. (en) « Giornate degli Autori », Venice Days (consulté le 12 août 2014)
  12. « Mostra de Venise : Lion d'or au réalisateur suédois Roy Andersson », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  13. « Mostra: Lion d’or à Roy Anderson pour Un pigeon assis sur une branche, un film à nul autre pareil », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  14. (en) Palmarès officiel 2014 sur le site de la Mostra de Venise, consulté le 07 septembre 2014.
  15. (en) Palmarès officiel des Prix FIPRESCI de la Mostra de Venise 2014 sur le site Cineuropa, consulté le 07 septembre 2014.

Voir aussiModifier