Ouvrir le menu principal

Déroulement du raidModifier

Le 20 avril 1917 deux groupes de torpilleurs de la marine impériale allemande, firent une incursion dans le Pas de Calais pour bombarder les positions côtières alliées et engager le combat avec les bâtiments patrouillant le long du barrage de Douvres — le champ de mines flottantes destiné à empêcher les vaisseaux allemands de pénétrer dans la Manche. Six torpilleurs bombardèrent Calais et six autres Douvres juste avant minuit.

Deux conducteurs de flottille (bâtiments destinés à diriger des groupes de destroyers; le plus souvent il s'agissait de gros destroyers, parfois de petits croiseurs) de la Royal Navy, HMS Broke (commandant Edward Evans) et HMS Swift, en patrouille près de Douvres attaquèrent les navires allemands aux premières heures du 21 avril, à proximité du banc de Goodwin. Dans une action confuse, le Swift torpilla le G-85 tandis que le Broke éperonnait le G-42, dans lequel il resta encastré. Les deux équipages combattirent alors au corps à corps jusqu'à ce que le Broke réussisse à se libérer. Le G-42 sombra.

Le Swift fut légèrement endommagé, mais le Broke était lourdement endommagé et dut être remorqué jusqu'à un port. Les 10 torpilleurs allemands intacts regagnèrent leurs bases sans être inquiétés.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Baldwin, H. W. World War I: An Outline History. New York: Harper and Row, 1962.
  • (en) Chatterton, E. K. The Auxiliary Patrol. London: Sidgwick and Jackson, 1923.
  • (en) Peter H. Liddle, The sailor's war, 1914-18, Poole, Dorset New York, NY, Blandford Press Distributed in the U.S. by Sterling Pub. Co, , 224 p. (ISBN 978-0-713-71397-8, OCLC 14099300).