Ouvrir le menu principal

Révillon

ancienne commune française du département de l'Aisne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Révillon (homonymie).

Révillon
Révillon
Mairie déléguée.
Blason de Révillon
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Soissons
Canton Fère-en-Tardenois
Intercommunalité Val de l'Aisne
Commune Les Septvallons
Statut Commune déléguée
Maire délégué Bruno Pequin
2016-2020
Code postal 02160
Code commune 02646
Démographie
Gentilé Révillonais, Révillonaises
Population 70 hab. (2016 en diminution de 1,41 % par rapport à 2011)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 22′ 01″ nord, 3° 42′ 05″ est
Altitude 67 m
Min. 55 m
Max. 159 m
Superficie 2,24 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Les Septvallons
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 15.svg
Révillon

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 15.svg
Révillon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Révillon

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Révillon

Révillon est une commune déléguée de Les Septvallons et une ancienne commune française située dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France.

L'ancienne commune, à la suite d'une décision du conseil municipal et par arrêté préfectoral du [1], est devenue une commune déléguée de la nouvelle commune, Les Septvallons, depuis le .

GéographieModifier

LocalisationModifier

Révillon est située au sud-est du département de l'Aisne, à vol d'oiseau à 23,3 km au sud de la préfecture de Laon[2], et à 27,1 km à l'est de la sous-préfecture de Soissons[3]. Elle se trouve à 3,5 km de Longueval-Barbonval, chef-lieu de la commune de Les Septvallons[4].

Avant la création de la commune nouvelle de Les Septvallons, le , Révillon était limitrophe de 6 communes, Merval (1,3 km), Glennes (1,4 km), Serval (1,6 km), Villers-en-Prayères (2,3 km), Maizy (2,7 km) et Longueval-Barbonval (3,5 km)[5],[6].

Communes limitrophes de Révillon
Villers-en-Prayères Maizy
 
Longueval-Barbonval
et Serval
Merval Glennes
 
Entrée de Révillon.

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de Révillon se blasonnent ainsi :
D'or au chevron d'azur, accompagné de trois clous de sable, au chef aussi d'azur chargé d'un lion léopardé d'argent, armé et lampassé de gueules.

Politique et administrationModifier

Administration municipaleModifier

Le nombre d'habitants de l'ancienne commune étant inférieur à 100, le nombre de membres du conseil municipal est de 7[7].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1874 1875 Lamessine[8]    
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Jacques Fery[9]    
2014[10] Décembre 2015 Bruno Pequin SE  

Liste des maires déléguésModifier

Liste des maires délégués successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Janvier 2016 En cours Bruno Pequin SE  
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[11]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[12].

En 2016, la commune comptait 70 habitants[Note 1], en diminution de 1,41 % par rapport à 2011 (Aisne : -0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
868462707273898489
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
899280938810910894105
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1131151036197801075876
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
636053294141587071
2016 - - - - - - - -
70--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[13] puis Insee à partir de 2006[14].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Arrêté no 2015-770 en date du 9 novembre 2015 portant création d’une commune nouvelle », Recueil des actes administratifs de la préfecture de l’Aisne,‎ (lire en ligne [PDF])
  2. « Orthodromie entre "Révillon" et "Laon" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 6 avril 2016).
  3. « Orthodromie entre "Révillon" et "Soissons" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 6 avril 2016).
  4. « Orthodromie entre "Révillon" et "Longueval-Barbonval" », sur le site lion1906 de Lionel Delvarre (consulté le 6 avril 2016).
  5. Lion1906, Révillon, consulté le 6 avril 2016 - Les distances affichées sont des distances orthodromiques (à vol d'oiseau).
  6. Avant la création de la commune de Longueval-Barbonval, le , la commune de Révillon était limitrophe de celle de Barbonval avec une distance de 2,33 km.
  7. art L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales.
  8. Almanach annuaire historique, administratif & commercial de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes, Matot-Braine de 1875, Reims p185.
  9. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  10. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 12 août 2014)
  11. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  12. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  13. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  14. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :