Réunion d'artistes dans l'atelier d'Isabey

peinture de Louis Léopold Boilly
Réunion d'artistes dans l'atelier d'Isabey
Boilly réunion d'artiste chez Isabey 1798.jpg
Artiste
Date
Type
Matériau
Dimensions (H × L)
71,5 × 111 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Legs d’Augusta Monrival
No d’inventaire
RF 1290 bisVoir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Salle 938 (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Réunion d’artistes dans l’atelier d’Isabey est un tableau du peintre français Louis Léopold Boilly peint en 1798 à Paris. Cette peinture à l'huile sur toile représente un certain nombre d’artistes influents sous le Directoire.

HistoriqueModifier

Il fut exposé avec 529 autres œuvres au Salon de Paris de l’an VI [1798], qui vit le succès du tableau de François Gérard, Psyché et l’Amour, dont le style gracieux et sensuel tranchait avec le néoclassicisme « viril » des années révolutionnaires[1]. Il est entré dans les collections du musée du Louvre en 1911.

DescriptionModifier

Ce tableau représente, de gauche à droite : le compositeur Étienne Nicolas Méhul, le critique d’art Hoffman, un inconnu, le sculpteur Charles-Louis Corbet, les peintres Michel Martin Drolling, Jean-Louis Demarne, Jean-Baptiste Isabey penché vers le chevalet, François Gérard assis devant le chevalet, Nicolas-Antoine Taunay, Swebach-Desfontaines, le miniaturiste Charles Bourgeois, les peintres Guillon Lethière, Carle Vernet, le graveur Jean Duplessis-Bertaux, les architectes Pierre-François-Léonard Fontaine et Charles Percier, l’acteur Baptiste aîné de la Comédie-Française, assis près du carton à dessins, le peintre et architecte Jean-Thomas Thibault, les peintres Jan-Frans van Dael et Pierre-Joseph Redouté, l’acteur Talma, les peintres Charles Meynier, Louis-Léopold Boilly lui-même, l’acteur Chénard du Théâtre-Italien, les peintres Xavier Bidault, Girodet-Trioson assis et fixant le spectateur, le sculpteur Denis Chaudet, le graveur Maurice Blot, le sculpteur François-Frédéric Lemot, le peintre Gioacchino Serangeli et un inconnu.

RéférencesModifier

  1. Dominique Lobstein, Les Salons au XIXe siècle : Paris, capitale des arts, Paris, La Martinière, , 303 p. (ISBN 978-2-7324-3383-7, OCLC 901197028, lire en ligne), p. 40.

BibliographieModifier

  • Sylvain Laveissière, « L’Atelier d’Isabey : un panthéon de l’amitié », Boilly, catalogue d’exposition, Lille, Musée des Beaux-Arts,‎ , p. 52-63.
  • Régis Michel, « L’Art des Salons », Aux armes et aux arts. Les Arts et la Révolution 1789-1799, Paris, Adam Biro,‎ , p. 82-84.
  • (en) Susan L. Siegfried, « The Art of Louis-Léopold Boilly », Modern Life in Napoleonic France, New Haven ; London, Yale University Press,‎ , p. 96-101.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :