Qasim-ibn-hassan

premier martyr musulman
Al-Qâsim ibn al-Hasan ibn ʿAly
القاسم بن الحسن بن علي بن أبي طالب العلوي الهاشمي القرشي (رحمه الله).png
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Père
Fratrie
Abû Bakr ibn Hasan (en)
Ālḥasan ālmuṯanna
Abdullah ibn Hasan (en)
Fatimah bint al-Hasan (en)
Husayn ibn al-Hasan ibn ʿAly (d)
Zayd ibn Al-Hasan (d)
Talḥa ibn Hasan (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Conflit

Qasim ibn Hassan est le fils de l’Imam Al-Hassan ibn Ali, deuxième Imam des Chiites, sa mère est Um-e-Farwa, et son frère s'appelait Abdollah[1]. Dans la bataille de Kerbala il tirait l'épée dans l'armée de Al-Hussein ibn Ali. On a dit qu'il a été tué par Amr ibn Said ibn Nfyl Azadi [2].

Le jour d'AchouraModifier

Lorsque Al-Hussein ibn Ali, le troisième imam chiite, se préparait à quitter Médine, Um-e-Farwa la mère de Qasim ibn Hassan, demanda Al-Hussein ibn Ali de l'emmener avec lui ainsi que son fils[3]. La nuit d'Achoura, Al-Hussein ibn Ali déclara à ses collègues que le lendemain ils seraient tous tués dans la bataille. Qasim ibn Hassan demanda son oncle s'il allait mourir le lendemain, Al-Hussein ibn Ali lui répondit : « la mort est comment d'après toi mon enfant? » Il lui a répondu: « la mort est plus douce que le miel d'après moi ». Il a dit:« Oui, tu vas mourir aussi demain»[4]. Cet adolescent âgé de treize ans se prépara à aller au chemin de la bataille, pour défendre son oncle paternel, l’Imam de son temps, Al-Hussein ibn Ali, et après avoir tué quelques ennemis, il fut grièvement blessé jusqu'à tomber au sol et mourut sans avoir bu une seule goutte d'eau[3],[5],[6].

Notes et référencesModifier

Articles connexesModifier