Prix Valentine-de-Wolmar

Prix annuel, créé en 1960, destiné au plus beau roman paru dans l’année ou au plus beau recueil de poésie

Le prix Valentine de Wolmar, de la Fondation Petresco de Wolmar, est un ancien prix annuel de littérature, créé en 1960 par l'Académie française[1].

Valentine de Wolmar est une poétesse qui obtient le prix Archon-Despérouses en 1922 pour son ouvrage Lambeaux d’âme[2].

LauréatsModifier

  • 1960 :
    • Thilda Harlor pour l'ensemble de son œuvre
    • Renée Rosière pour l'ensemble de son œuvre
  • 1962 :
    • Renée Peyaud pour Mon pays et Ballade du Dauphin
  • 1963 :
  • 1964 :
    • Pierre de Taulignan pour Le Bateau noir
  • 1965 :
    • Maria Hanioti pour Sensation d’être
    • Renée Jayez pour Embruns
    • Marthe Ranson-Nepveu pour Une heure, un chant
    • Jean Sylvaire pour Chansons pour toi
  • 1966 :
    • Bernard Aurore pour Nuits d’Été
    • Robert Coutre pour Poèmes et illustrations
    • Pierre Moussarie pour À fleur de plume
    • Jean-Laurent Prévost pour Poèmes pour Eurydice
  • 1967 :
    • Henriette Dibon pour Ratis
    • Marya Kasterska pour l'ensemble de ses travaux
    • Abbé L.-A. Maugendre pour l'Édition des Œuvres d’Eusèbe de Brémond d’Ars
    • Jeanine Moulin pour Anthologie de la Poésie féminine du XIIe siècle à nos jours
    • José Olivier pour Au fil des jours et des heures
    • Philippe Saint-Gil pour Dialogues à une voix
  • 1968 :
    • Jacques Godbout pour Salut Galarneau !
    • Anne-Marie Goulinat pour Quelques voix
    • Miguel Guerra de Cea pour Matadors de gouttière
    • Pierre Loubière pour Florilège poétique
  • 1969 :
  • 1970 :
    • Victor Bernard pour Le miroir d’Ulysse
    • Henri Capieu pour Cette gloire qui monte
    • Charles Forot pour l'ensemble de son œuvre
    • Émilienne Kerhoas pour Épars
  • 1971 :
    • Brigitte Level, dite Anne Acoluthe pour Mini bestiaire
    • Christiane Burucoa pour Altitudes
    • Françoise Hàn pour L’Espace ouvert
    • Abbé Christian Robert pour De jadis à toujours
  • 1972 :
    • Mireio Doryan pour Les fleurs d’Hermès
    • Marie-Antoinette Porz- Even pour Tabou
  • 1973 :
    • Louis Brunet pour La porte des brebis
    • Renée de Chastelain pour Après
    • Edmond Reboul pour Au jour la nuit
  • 1974 :
    • Nita Corelli pour Aux sources des miroirs
    • Charles-Auguste David pour Lentement
    • Jean Fournier pour L’autre saison
  • 1975 :
  • 1976 :
    • Albert Algoud pour Sur le seuil
    • Marie Bonnes pour Les choix du cœur
    • Ginette Bonvalet pour Le lotus douleur
    • Geneviève Chouan's pour Pastels d’Anjou
  • 1977 :
    • Joël Baudry-Bertin pour Feuilles alternées
    • Philippe De Miomandre pour Sens et percussions
    • Claire Pascal pour Blanche ou le murmure de la mer
  • 1978 :
    • Charles Bory pour Domaniales
    • Dominique Le Buhan pour Vis contemplativa
  • 1979 : Paul Savatier pour Le Ravisseur
  • 1980 : Yves La Prairie pour Comme la vague offerte
  • 1981 : Claude Mourthé pour Le temps des fugues
  • 1982 : Raphaële Billetdoux pour Lettre d’excuse
  • 1983 : Laurence Jyl pour Bellissimo
  • 1984 : Henri de Grandmaison pour Les chiens de Dieu
  • 1985 : Jean Blot pour La montagne sainte
  • 1986 : Joseph Majault pour Poèmes
  • 1987 : Michel Grisolia pour La Chaise blanche
  • 1988 : Bertrand Visage pour Angelica
  • 1989 : Pierre Veilletet pour Bords d’eaux

Notes et référencesModifier

  1. « Prix Valentine de Wolmar de l'Académie française », sur Académie française (consulté le 17 août 2020)
  2. « Valentine de Wolmar », sur Académie française (consulté le 17 août 2020)

Liens externesModifier