Ouvrir le menu principal

Thilda Harlor

journaliste, femme de lettres, critique d’art et militante féministe française

Jeanne Fernande Perrot dite Thilda Harlor est une journaliste, femme de lettres, critique d’art et militante féministe française, née à Paris le et morte le .

BiographieModifier

Jeanne Perrot était la fille d'Eugène Dominique Perrot et d'Amélie Sylvia Ragon de Bettignies, remariée à Richard Hammer[1].

Pianiste, ayant suivi la carrière de son père, elle devint ensuite critique d'art.

Comme journaliste, elle fit ses débuts à La Fronde avec Marguerite Durand, écrivit dans Le Journal des Femmes, La Revue Socialiste, etc. Elle a notamment préfacé le catalogue de l'exposition Girieux, Launay, Picasso et Pichot du 15 novembre au 15 décembre 1902 à la Galerie tenue par Berthe Weill.

Elle fut directrice de la bibliothèque Marguerite Durand (décédée en 1936) jusqu'en 1945[2].

Elle signait ses ouvrages Th. Harlor, ses articles Harlor. Elle a publié des romans et des biographies.

ŒuvresModifier

  • Le Triomphe des vaincus, Bibliothèque des réformes sociales, 1908, roman
  • Tu es femme..., Plon-Nourrit et Cie, 1913
  • Léopold Lacour, Bibliothèque internationale d'édition E. Sansot et Cie, 1914, biographie
  • Liberté, liberté chérie, G. Crès, 1916
  • Le Pot de réséda, A. Michel, 1921, roman
  • Benvenuto Cellini, Nilsson, 1924, biographie
  • Les Fers forgés d'Emile Robert, Éditions de la Gazette des Beaux-arts, 1925
  • Arielle, fille des champs, Le Rouge et le Noir, 1930, roman
  • Gustave Geffroy, Privas, 1934, biographie
  • Georges Lecomte, Privas, 1935, biographie
  • Pascale, ou l'École du bonheur, Éditions du Dauphin, 1955, roman
  • Les Énamourés, Éditions du Manuscrit, 1960, contes
  • Un ouvrier poète. Gabriel Gauny, 1806-1889, Éditions du manuscrit, 1962, biographie
  • Est-ce un crime ?, Éditions du Manuscrit, 1964

Notes et référencesModifier

  1. Richard Hammer (1828-1907 tombe à la Chaux de Crotenay) était violoncelliste, il fut professeur de violon et d'harmonie d'Emmanuel Chabrier
  2. (d'après fiche de BMD)

Liens externesModifier