Ouvrir le menu principal

Preux-au-Bois

commune française du département du Nord

Preux-au-Bois
Preux-au-Bois
Centre du village.
Blason de Preux-au-Bois
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord
Arrondissement Avesnes-sur-Helpe
Canton Avesnes-sur-Helpe
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Mormal
Maire
Mandat
Jacques Ruffin
2014-2020
Code postal 59288
Code commune 59472
Démographie
Population
municipale
845 hab. (2016 en augmentation de 1,2 % par rapport à 2011)
Densité 212 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 09′ 51″ nord, 3° 39′ 29″ est
Altitude Min. 139 m
Max. 160 m
Superficie 3,99 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Preux-au-Bois

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Preux-au-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Preux-au-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Preux-au-Bois

Preux-au-Bois est une commune française située dans le département du Nord (59), en région Hauts-de-France.

Ses habitants sont appelés les Preutains, les Preutins ou encore les Pétrosiens.

GéographieModifier

Preux-au-Bois est un village de l'Avesnois qui se situe à la fois à 6 km de Landrecies et 11 km du Quesnoy par la D934. Le village est en lisière de la forêt de Mormal.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Preux-au-Bois
Poix-du-Nord Hecq
  Locquignol
Robersart

HistoireModifier

HéraldiqueModifier

Les armes de Preux-au-Bois se blasonnent ainsi : « Écartelé : aux 1 et 4, d’argent à la fasce de sable ; aux 2 et 3, d’or à la croix ancrée de sable. »

 
La mairie.
 
La poste.

EnvironnementModifier

La commune est située dans l'un des parcs naturels régionaux de la région Hauts-de-France, à dominante bocagère et boisée. En 2019, une haie bocagère a été reconstituée (avec des essences locales d'arbres et buissons tels que charme, aubépine, cornouiller, troène, prunelier, noisetier, hêtre commun, érable champêtre) par la commune le long d'un nouveau sentier pédestre (reliant la rue du Bois à celle du Petit-Preux)[1], contribuant à renforcer la trame verte et bleue régionale et du Parc naturel régional de l'Avesnois, et plus précisément dans la partie « trame verte et bleue, versant rural » de la Communauté de commune du Pays de Mormal[1].

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1983 juin 1995 Maurice Boutteaux    
juin 1995 mars 2001 Pierre-Marie Lasselin    
mars 2001 2003 Serge Beaumont    
2003 2004 Achille Bontant    
2004 En cours
(au 11 avril 2014)
Jacques Ruffin   Réélu pour le mandat 2014-2020[3]
Les données manquantes sont à compléter.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2016, la commune comptait 845 habitants[Note 1], en augmentation de 1,2 % par rapport à 2011 (Nord : +0,95 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0176828591 1271 5401 5771 6051 6461 617
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6121 6601 7241 7031 7321 6701 6751 6261 587
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 5151 5661 4491 3221 3821 3011 1521 2091 114
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
1 0651 0041 003885761807801837831
2016 - - - - - - - -
845--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

Pyramide des âges à Preux-au-Bois en 2007 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
1,5 
5,9 
75 à 89 ans
11,0 
15,1 
60 à 74 ans
12,2 
23,1 
45 à 59 ans
23,6 
25,4 
30 à 44 ans
20,2 
13,6 
15 à 29 ans
14,1 
16,9 
0 à 14 ans
17,5 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[9].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monumentsModifier

  • L'Église St Martin de 1764; devant l'église, une grotte de Lourdes.
  • Chapelle Saint-Roch de 1792 et quelques autres chapelles-oratoires disséminées sur la commune.
  • L'étang de plaisance, creusé en 1978
  • Mémorial Louise Thuliez, résistante, mort en 1966, de 1970
  • Le buste du général Antonio José de Sucre y Alcala, Président à vie de Bolivie en 1826, descendant des seigneurs de Preux
  • Le monument aux morts de 1920.
  • Dans le cimetière communal, il y a 66 tombes de guerre de la Commonwealth War Graves Commission de soldats britanniques tués à la libération du village le 4 novembre 1918.

Personnalités liées à la communeModifier

LittératureModifier

L'écrivain Laurent Bourdelas fait allusion à ses ancêtres originaires de Preux dans son essai L'ivresse des rimes paru en 2011 chez Stock; il en parle également dans un roman inédit à paraître, dont voici un extrait: "Emile, Paul, Vinoy, né le 20 août 1894 à Preux-aux-Bois dans le Nord, soldat, fantassin. Numéro de matricule: 8752, classe 1914... « Tué à l’ennemi », le 21 novembre 1914 au Bois de la Grurie, dans la Marne. En fait, porté disparu… Considéré comme « Mort pour la France » par le jugement rendu le 29 avril 1920 par le Tribunal d’Avesnes et transcrit le 27 mai 1920 à Landrecies, dans le Nord."

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. a et b Sandrine Bernier (2019) La municipalité a créé un nouveau sentier pédestre qui relie la rue du Bois (face à l’étang) à la rue du Petit-Preux |Voix-du-Nord du 01/03/2019
  2. « Les maires de Preux-au-Bois », Les maires de France, FranceGenWeb (consulté le 12 avril 2014)
  3. N, « Christine Basquin réélue maire », L'Observateur de l'Avesnois, no 19462,‎ , p. 11 (ISSN 0183-8415)
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  8. « Évolution et structure de la population à Preux-au-Bois en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)
  9. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 » [archive du ], sur le site de l'Insee (consulté le 31 juillet 2010)