Premier cycle universitaire

(Redirigé depuis Premier cycle)

Une proposition de fusion est en cours entre Baccalauréat universitaire et Premier cycle universitaire. Les avis sur cette proposition sont rassemblés dans une section de Wikipédia:Pages à fusionner. Les modifications majeures apportées, entre-temps, aux articles doivent être commentées sur la même page.

Premier cycle universitaire
Pays Drapeau de l’Union européenne Union européenne
Monde Monde
Établissements Université
Sélection
Diplômes requis Diplôme de fin d'études secondaires
Accès Niveau 4 (Bac + 0)
Diplôme
Durée de la formation 3 ans
Diplôme délivré Licence/Baccalauréat/Bachelier/Bachelor universitaire
Niveau du diplôme
au RNCP
Niveau 6 (Bac + 3)
Grade Licence/Baccalauréat/Bachelier/Bachelor universitaire
Débouchés
Diplômes accessibles Deuxième cycle universitaire
Profession Professions intermédiaires

Le premier cycle universitaire correspond dans différents pays aux deux, trois ou quatre premières années d'études universitaires qui suivent directement la fin des études secondaires.

Le grade sanctionnant se premier cycle est appelé selon les pays baccalauréat, bachelier, licence, ou bachelor (en anglais : baccalaureate ou bachelor’s degree, bachelor ou encore simplement degree).

Doctorat (3)
Master/Maîtrise (2)
Licence/Bachelor/Bachelier/Baccalauréat (3)
Système de Grade BMD

C'est un cycle de formation fondamentale et d'orientation qui comporte des enseignements pluridisciplinaires, incluant souvent des périodes d'orientation dont la durée varie selon les pays et les universités. La spécialisation dans un domaine se fait quant à elle durant le deuxième cycle universitaire.

Grade universitaireModifier

La licence (du latin licentia docendi : autorisation d'enseigner), le bachelier ou le baccalauréat universitaire sont un grade ou un diplôme de l'enseignement supérieur correspondant à différents niveaux suivant les pays. Sauf quelques exceptions, comme Licentiate in Dental Surgery (LDS), le titre n'existe pas dans les pays de tradition universitaire anglo-saxonne, mais dans ce cas-là il équivaut au baccalauréat universitaire. La licence est soit un diplôme de premier cycle accessible dès la fin des études secondaires (Brésil, Canada, France, Pologne, Portugal (après Bologne)), soit un diplôme de deuxième cycle (Belgique, Espagne, Finlande, Norvège, Portugal (avant Bologne), Suède, Suisse), voire de troisième cycle comme en Danemark. En France, il s'agit du Diplôme national de licence (DNL).

Présent depuis de nombreuses années dans les pays anglo-saxons, il a été introduit dans toute l'Europe par la réforme Bachelier-Master-Doctorat, avec une terminologie spécifique en France et au Portugal, où les noms de licence et licenciado ont été choisis.

AmériqueModifier

Argentine et UruguayModifier

La licenciatura équivaut à une 1re année de master français[1].

BrésilModifier

La licenciatura, au Brésil, est un diplôme universitaire qui non seulement sanctionne la fin du premier cycle (cycle undergraduate), mais confère également à son titulaire l'aptitude à l'enseignement à différents niveaux, selon le cursus suivi (primaire, secondaire ou universitaire). La licenciatura est souvent proche des cursus de type baccalauréat (système universitaire anglo-saxon) sanctionnant la fin du premier cycle, mais comprend en plus des disciplines pédagogiques spécifiques et 300 heures de pratique de l'enseignement obligatoires (voir Licenciatura).

  CanadaModifier

Le terme n'est pratiquement pas utilisé, si ce n'est la « licence en droit » de l'Université d'Ottawa[2]. L'ensemble des universités canadiennes utilisent les termes baccalauréat en français, ou bachelor en anglais. Elle correspond à un baccalauréat universitaire (système anglo-saxon).

Au Canada, sauf au Québec, la plupart des baccalauréats sont décernés après un programme de quatre années d'études universitaires, comme aux États-Unis. Mais il existe dans certaines provinces des baccalauréats de trois ans. La réussite de trois certificats consécutifs ou d'une mineure et d'une majeure donnent aussi accès au baccalauréat.

Au Québec, une formation pré-universitaire de deux années au niveau collégial mène aux études universitaires qui ont une durée de trois ou quatre ans, selon le programme. Par exemple, le baccalauréat en psychologie est accordé après trois ans, alors que pour les études spécialisées — en génie, en éducation et en pharmacie — la durée est de quatre ans. La charge de travail, au premier cycle, pour un étudiant à temps plein est de cinq cours de trois crédits par semaine, soit un total de quinze heures de cours. Il s'effectue en trois ans pour les programmes de 90 crédits et en quatre ans pour les programmes spécialisés de 120 crédits[3] (génie, enseignement et pratique sage-femme), à l'université après la formation pré-universitaire ou technique au collégial. En parallèle, chaque heure de cours demande environ deux heures de travail personnel à faire en dehors des cours[3].

Ce diplôme se classe au niveau 6 de la Classification internationale type de l'éducation 2011 (CITÉ 2011) et au niveau 5A de la CITÉ 1997[4].

Historiquement, il existait, de 1879 à 1969, au Canada français, et principalement au Québec, un baccalauréat ès arts qui était la sanction du cours classique. Il fut remplacé par le Diplôme d’études collégiales.

Le premier cycle universitaire canadien comprend plusieurs diplômes dont principalement le baccalauréat. Normalement, comme aux États-Unis, un étudiant canadien doit obtenir entre 120 et 150 crédits universitaires pour accéder au titre de bachelier, sauf dans les universités francophones du Québec où il faut généralement entre 90 et 120 crédits, puisqu’ils ont fait une année préuniversitaire de plus au collège.

Dans la plupart des provinces dont le Québec, il existe aussi des certificats de 30 crédits qui équivalent à une année d’étude, qui peuvent à certaines conditions être cumulés.

QuébecModifier

Au Canada, la structure du système d'éducation diffère d'une province à une autre. Au Québec, province dont le réseau universitaire est à prédominance francophone, le niveau universitaire équivalant au cycle undergraduate des États-Unis - donc premier cycle - est précédé du niveau collégial. Appelé cégep (collège d'enseignement général et professionnel), celui-ci est géré par le gouvernement provincial et permet de se préparer aux études universitaires sur 2 ans ou encore de suivre un programme spécialisé d'enseignement professionnel sur 3 ans : c'est ce qu'on appelle l'enseignement collégial.

Les cégeps ont la particularité de faire cohabiter l’enseignement préuniversitaire, qui mène à l’université, et l’enseignement technique, qui prépare au marché du travail. Quel que soit le programme auquel ils sont inscrits, les étudiants suivent des cours de formation générale, dont une partie est commune à tous.

  États-UnisModifier

Bachelor Degree en anglais, appelé plus spécifiquement Bachelor of Arts (Baccalauréat en arts ou baccalauréat ès arts en français) ou Bachelor of Science (Baccalauréat en sciences en français) selon le programme suivi, est un diplôme universitaire équivalent, en France, à une licence. Le système américain est très similaire au système écossais avec quatre années d'études supérieures. Les deux premières années permettent l'étude d'un large ensemble de disciplines alors que les deux dernières années se concentrent sur un domaine beaucoup plus spécialisé (généralement une matière majeure et une mineure).

Ce diplôme ne doit pas être confondu avec le « baccalauréat » français qui sanctionne la fin du cycle secondaire. L'équivalent américain du baccalauréat français est un High School Diploma, parfois aussi appelé un General Education Diploma.

Le diplôme de premier cycle américain se nomme le diplôme de baccalauréat ou bachelor's degree en anglais. Le système américain est fondé sur le système écossais avec un cycle undergraduate en 4 ans couronné par le bachelor. Les deux premières années permettent l'étude d'un large ensemble de disciplines (généralement une majeure et plusieurs mineures) alors que les deux dernières années se concentrent sur un domaine beaucoup plus spécialisé. Un Associate degree peut être obtenu au bout de 2 ans.

Dans le système universitaire anglo-saxon, le cycle undergraduate (prégradué) désigne, par opposition à postgraduate (postgrade), le cycle d'études supérieures jusqu'à l'obtention d'un premier grade, généralement le baccalauréat anglo-saxon (à ne pas confondre avec le baccalauréat français). Ce cycle dure de trois à quatre ans selon les pays et correspond au premier cycle universitaire français et canadien (certificat ou baccalauréat). En moyenne, les étudiants undergraduate sont âgés de 18 à 22 ans.

Le cycle undergraduate est l'héritier du cycle artien dans les universités anciennes (Oxford, Cambridge, etc.).

HaitiModifier

En Haïti, le premier cycle universitaire dure 4 ans, celui-ci est représenté par un Diplôme ou un Certificat de fin d’études du premier cycle universitaire selon l’établissement.

AfriqueModifier

En Afrique francophone, le premier cycle universitaire est composé de la licence[5].

EuropeModifier

  AllemagneModifier

Avant le processus de Bologne le premier cycle universitaire correspondait en Allemagne au Vordiplom. De nos jours il comprend le diplôme de Bachelor très similaire au système anglo-saxon.

  AutricheModifier

Le bakkalaureus désigne un ancien grade, et un nouveau grade introduit en 2002.

  BelgiqueModifier

En Belgique, le terme bachelier, souvent abrégé en bac, désigne le diplôme sanctionnant le premier cycle des études supérieures de trois ans, le baccalauréat, à la suite du processus de Bologne. Un bachelier est dit professionnalisant s'il provient d'une formation en haute école de type court, ou de transition s'il est issu d'une formation en haute école de type long, d'une université ou d'une école supérieure des arts, préparant au second cycle, le master.

En Belgique, la licence est un ancien diplôme de l'enseignement supérieur de deuxième cycle. La licence prenait place dans une formation de quatre années : deux années de candidature suivies par deux années de licence proprement dite. Candidature et licence furent remplacées en 2008 dans le cadre du processus de Bologne : la candidature par le bachelier (bachelor en Communauté flamande) et la licence par le master.

Dans un but d'harmonisation et d'internationalisation, les universités belges francophones sont tenues de délivrer, sur simple demande, un document établissant la correspondance entre la licence et le master. Ce document officiel stipule que les capacités de poursuite d'études et d'accès professionnels des licenciés sont équivalentes à celles des masters à 120 crédits ECTS[6].

DanemarkModifier

Le licentiatgrad au Danemark est un ancien grade universitaire qui de 1955 à 1988 correspondait à la réalisation d'un travail de recherche équivalent à celui nécessaire pour obtenir un Ph.D. dans la tradition allemande puis anglo-saxonne. Il a été depuis remplacé par le Ph.D.-grad et est considéré comme un lavere doktorgrade "petit doctorat", par opposition aux hoyere doktorgrade, "haut doctorat", comme le doktorgraden i naturvidenskab.

EspagneModifier

Avant le processus de Bologne, la diplomatura s'obtient après 3 années d'études supérieures et la licenciatura après 5 années d'études supérieures. Celle-ci donnait le grade de licenciado en .... Le diplômé peut alors poursuivre ses études vers le doctorat (doctorado). Après le processus de Bologne, le diplôme sanctionnant les 3 premières années d'étude est appelé grado. De nombreux grados durent 4 années d'études (droit, ingénierie, etc.), sauf médecine et architecture[précision nécessaire].

FinlandeModifier

La lisensiaatti est un diplôme obtenu après la maîtrise (maisterin tutkinto) en 2 ans. Dans les disciplines de santé il est délivré au bout de 5 ou 6 ans d'études supérieures.

  FranceModifier

En France, le diplôme équivalent est la « licence ». La réforme européenne BMD du processus de Bologne s'appelle d'ailleurs LMD en France. Ce diplôme est délivré par une université, confère le grade de licence et permet d'accéder au diplôme de master.

Il existe aussi des « bachelor » dans certains établissements d’enseignement supérieur (principalement privés) ; la plupart au coût très élevé (contrairement à la licence) et non reconnus par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Le « baccalauréat » est lui un diplôme sanctionnant la fin des études secondaires.

La licence est à la fois un diplôme national et un grade de l'enseignement en France. Il s'agit d'une formation de premier cycle. Depuis la réforme LMD, la licence correspond généralement à trois années d'études (L1, L2 et L3) après le baccalauréat français, et elle vaut 180 crédits dans le système (ECTS). Avant la réforme LMD, la licence est préparée en un an après le DEUG. Historiquement, le grade ne s'emploie qu'avec le suffixe ès lettres (pour les étudiants en sciences humaines et sociales et en disciplines littéraires), ès sciences (sciences naturelles et expérimentales), et en droit. Les étudiants accèdent à la licence soit directement après le baccalauréat, soit grâce à des équivalences après un BTS ou un DUT. Les licences sont offertes dans de très nombreux domaines : les arts, les lettres, les langues étrangères, les sciences humaines et sociales, le droit, l'économie, la gestion, les sciences, les technologies, ou encore la santé.

En ItalieModifier

Le système universitaire, après le Processus de Bologne, était séparé en Laurea Triennale (3 ans, équivalent au BAC+3) et Laurea Specialistica (2 ans, équivalent au BAC+5).

Actuellement, le premier cycle dure 3 ans (180 crédits ECTS), et la licence n'est obtenue qu'après la rédaction d'un mémoire et la présentation de son contenu devant un jury de professeurs. La remise de la licence, avec la déclaration des notes, suit la soutenance.

  Royaume-Uni (hors Écosse)Modifier

En Angleterre, au Pays de Galles et en Irlande du Nord, le cycle undergraduate dure 3 ans jusqu'à l'obtention d'un bachelor ou 4 ans jusqu'à l'obtention d'un master. Les grades sont : Bachelor of Arts (BA), Bachelor of Science (BSc), Bachelor of Education (BEd), Bachelor of Engineering (BE), Bachelor of Laws (LLB), Master of Engineering (MEng), Master of Physics (MPhy), Master of Mathematics (MMath), etc. (à ne pas confondre avec le Master of science (MSc), diplôme du cycle postgraduate)

Les grades peuvent être ordinary ou honors, les honors degrees étant plus difficiles et avec plus de cours. Ils sont signalés par l'adjonction de (Hons) après le diminutif du diplôme, par exemple : « BSc (Hons) ». Les mentions associées à ces grades sont : First-class (1st), Upper Second (2.1), Lower Second (2.2), Third Class (3rd).

Combined honors degree désigne le fait d'étudier deux sujets, un sujet majeur et un sujet mineur ; joint honors degree désigne le fait d'étudier deux sujets à parts égales.

À la différence des systèmes américains et écossais, l'étudiant doit choisir dès la première année universitaire une spécialité alors qu'aux États-Unis ou en Écosse le choix est beaucoup plus vaste durant les deux premières années du cycle de quatre ans. En Angleterre et au Pays de Galles, le baccalauréat se fait en trois ou quatre ans.

Les grades peuvent être ordinaire ou avec distinctions (honours), les grades avec distinctions étant plus difficiles et avec plus de cours. Ils sont signalés par l'ajout de (Hons) après le diminutif du diplôme ; ex. : BSc (Hons). Les mentions associées à ces grades sont : première classe (First-class, abréviation : 1st), deuxième classe supérieure (Upper Second, abréviation : 2.1), deuxième classe inférieure (Lower Second, abréviation : 2.2), troisième classe (Third Class, abréviation : 3rd).

Un grade combiné avec distinctions (Combined honours degree) désigne le fait d'étudier deux matières, une matière principale et une matière secondaire ; un grade interdisciplinaire avec distinctions (joint honours degree) désigne le fait d'étudier deux matières à parts égales.

À la différence des systèmes américains et écossais, l'étudiant doit choisir dès la première année universitaire une spécialité alors qu'aux États-Unis ou en Écosse, le choix est beaucoup plus vaste durant les deux premières années du cycle de quatre ans.

Dans certaines universités britanniques, pour des raisons historiques quelques baccalauréats sont des grades du 2e cycle (post-graduat) (cas du droit) correspondant alors à ce qui est généralement appelé une maîtrise dans le système universitaire francophone.

  ÉcosseModifier

En Écosse, le premier cycle d'études supérieures conduisant au baccalauréat dure trois ans dans le cas d'un ordinary degree et quatre ans dans le cas d'un honours degree. Dans les quatre universités anciennes d'Écosse, les études du premier cycle conduisent à une maîtrise ès arts ou un baccalauréat ès sciences suivant les sujets étudiés. La maîtrise ès Arts délivrée par ces universités n'est pas un diplôme post-grade, son appellation est un héritage de la Faculté des arts du Moyen Âge. Enfin, le premier cycle peut également mener en cinq ans à une maîtrise en science intitulée en anglais : master's degree in science, en abrégé MSci, à ne pas confondre avec la maîtrise en science de deuxième cycle (post-grade), master's degree of science en abrégé MSc.

  IrlandeModifier

Le système irlandais est proche du système écossais.

  Pays-BasModifier

Le VWO-diploma est obtenu après six ans d'enseignement au VWO (Voorbereidend Wetenschappelijk Onderwijs). Ce diplôme permet de suivre des études universitaires. Il existe deux types de VWO : atheneum et gymnasium. Le gymnasium est considéré comme étant plus exigeant, car, en plus des nombreuses autres matières, le latin ou le grec ancien font partie du programme obligatoire.

  Russie et Pays de la CEIModifier

Le diplômé de bakalavr (бакалавр) est délivré généralement après quatre années d'études supérieures.

  PologneModifier

Le titre de bakałarz a été remplacé par celui de licencjat (trois années d'études supérieures).

  PortugalModifier

La licenciatura donne le grade de licenciado. Elle est délivrée par les établissements universitaires et polytechniques, le processus de Bologne ayant diminué radicalement la durée de ces études. On parle donc de « licence pré-Bologne » qui demandait généralement 4 ou 5 années jusqu'à 2006 et de « licence post-Bologne » qui ne demande que 3 ou 4 années depuis. Le diplômé peut poursuivre ses études vers une maîtrise (mestrado) ou un doctorat (doutoramento)[7].

  République tchèqueModifier

Le diplôme de « Bakalář » (Bc.) correspond à un grade universitaire de fin de premier cycle (obtenu en trois ans - exceptionnellement quatre) après l'entrée dans l'enseignement supérieur, délivré par une université ou un autre établissement d'enseignement supérieur habilité.

  SlovaquieModifier

Le diplôme de « Bakalár » (Bc.) correspond à un grade universitaire de fin de premier cycle (obtenu en trois ans - exceptionnellement quatre) après l'entrée dans l'enseignement supérieur, délivré par une université ou un autre établissement d'enseignement supérieur habilité.

SuèdeModifier

Le licentiatexam donne le grade de licenciat. C'est un diplôme post-grade obtenue en deux années d'études. Le diplômé peut poursuivre pour obtenir le doctorat (doktorexam) en deux ans.

  SuisseModifier

Le baccalauréat universitaire (aussi connu sous le nom de bachelor) est un grade terminant un premier cycle d'études supérieures d'une durée de trois ans. Les anciens titres (licence ou demi-licence) sont remplacés respectivement par la maîtrise universitaire (master) et par le baccalauréat universitaire (bachelor), à la suite du processus de Bologne[8].

En Suisse, la licence (Lizenziat en allemand) est un diplôme de l'enseignement supérieur universitaire de Second cycle, décerné après la réussite d'un cycle de quatre ans en moyenne pour la plupart des orientations. Ce titre fait suite à la demi-licence ou certificat propédeutique, obtenue après une moyenne d'environ deux ans, mais qui n'est pas un grade universitaire final et reconnu dans le monde du travail. La licence suisse vaut 240 crédits ECTS. La réussite du cycle Licence est un préalable pour suivre les études approfondies, DEA, cycle court en 1 an ou pour s'inscrire directement en doctorat (cycle long, minimum en 2 ans). La licence est progressivement remplacée par le bachelor (baccalauréat universitaire), qui dure 3 ans, et le DEA est remplacé par le master (maîtrise universitaire) de 90-120 ECTS et qui dure entre 1,5 et 2 ans, à la suite du processus de Bologne. En 2006, la Conférence universitaire suisse (CUS) a fait autorité en décidant que « Même sans certificat d'équivalence, les titulaires d'une licence ou d'un diplôme sont autorisés à porter le titre de master », tout en précisant que les deux termes n'auront pas le droit d'être portés simultanément, afin d'éviter que la réforme de Bologne ne soit une source de discrimination à l'égard des diplômés issus des "anciennes" filières d'études de licence et de diplôme." [9].

RéférencesModifier

  1. Ambassade de la république Argentine en France: Étudier en Argentine. Consulté 2009-08-03.
  2. « Licence en droit (LL.L) », sur Faculty of Law - Civil Law section (consulté le )
  3. a et b « Système universitaire québécois », sur UQO.ca (consulté le ).
  4. « Cartographies de la CITE », sur UNESCO.
  5. Collectif, Les universités africaines francophones face au LMD, Karthala Editions, Belgique, 2012, p. 7
  6. Centre de documentation administrative, Arrêté du Gouvernement de la Communauté française, Moniteur belge, 27/07/2004
  7. Decreto-Lei n.º 74/2006, du 24 mars.
  8. « Directives pour le renouvellement coordonné de l’enseignement des hautes écoles universitaires suisses dans le cadre du processus de Bologne (Directives de Bologne) », sur www.swissuniversities.ch, (consulté le )
  9. Conférence des Recteurs des Universités Suisses