Politique étrangère d'Andorre

La politique étrangère d'Andorre est sous la dépendance du ministère des Affaires étrangères. Depuis la ratification de la constitution le , la principauté est devenue un membre actif de la communauté internationale.

Ambassades et missions diplomatiquesModifier

La principauté entretient six ambassades à l'étranger : en Autriche, en Belgique, en Espagne, en France, au Portugal et aux États-Unis[1]. L'Espagne et la France ont également une ambassade en Andorre. Le pays possède de plus une mission permanente à Genève et une représentation permanente à Strasbourg[1].

Adhésion aux organismes internationauxModifier

 
Andorre et l'Union européenne

Andorre est membre des organismes suivants[2] :

Relations avec la FranceModifier

Relations avec l'Union européenneModifier

Les relations entre l'Andorre et l'Union européenne sont basées sur une union douanière. Andorre ne faisant pas partie de l'espace Schengen, des contrôles aux frontières subsistent tant du côté espagnol que français.

Relations avec la République du KosovoModifier

Le , l'Andorre est devenue le 76e État membre des Nations unies à reconnaître l'indépendance du Kosovo. Les deux pays ont établi des relations diplomatiques le [3].

RéférencesModifier

  1. a et b « Ambassades d'Andorre », sur exteriors.ad (consulté le )
  2. « Organismes Internationaux », sur exteriors.ad (consulté le )
  3. « Affaires bilatérales », sur exteriors.ad (consulté le )