Poème (Chausson)

concerto d'Ernest Chausson

Poème pour violon et orchestre, opus 25, est un concerto pour violon et orchestre d'Ernest Chausson datée de 1896. Le poème est d'un seul mouvement divisé en trois sections enchainées.

Chausson s'est inspiré d'une nouvelle d'Ivan Tourgueniev, Le Chant de l'amour triomphant (1881), récit fantastique situé à Ferrare au XVIe siècle, dans lequel une mélodie jouée au violon produit un envoûtement. Chausson a dédié l'œuvre au violoniste belge Eugène Ysaÿe, qui créa l'œuvre à Nancy le puis à Paris le aux Concerts Colonne[1].

Par sa forme très libre, l'œuvre séduisit Claude Debussy qui admira son harmonieuse proportion[2].

Analyse de l'œuvreModifier

  1. Lento e misterioso
  2. Animato
  3. Finale

InstrumentationModifier

EnregistrementsModifier

BibliographieModifier

Ouvrages générauxModifier

MonographiesModifier

RéférencesModifier

  1. D'après Monique Escudier, présentation de l'œuvre pour le disque « Saint-Saëns, Chausson, Fauré - Masterworks 76530 »
  2. Honegger 1970, p. 205 op. cit.

Liens externesModifier