Piotr Kontchalovski

artiste russe
Piotr Kontchalovski
Image dans Infobox.
Pyotr Konchalovsky, Autoportrait (1943).
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Activités
Formation
Mouvement
Père
Piotr Petrovitch Kontchalovski (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Maksim Kontchalovski (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Olga Surikova (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Natalia Konchalovskaïa (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Piotr Petrovitch Kontchalovski (en ukrainien : Петро Петро́вич Кончало́вський, en russe : Пётр Петро́вич Кончало́вский), né le 9 février 1876 ( dans le calendrier grégorien) à Sloviansk (Empire russe) et mort le à Moscou (Union des républiques socialistes soviétiques), est un peintre russe puis soviétique.

Il est membre du mouvement artistique Valet de Carreau.

BiographieModifier

Piotr Kontchalovski est né dans le village de Sloviansk, près de Kharkiv (actuellement en Ukraine), le . Son père est un éditeur artistique. En 1889, la famille Konchalovski s'installe à Moscou et leur maison devient une partie de la scène artistique moscovite dans les années 1890. Leur maison reçoit souvent la visite de Valentin Serov, Mikhaïl Vroubel et Vassili Sourikov. Quelque temps plus tard, Piotr Kontchalovski épouse une fille de Vassili Sourikov, qui a toujours fait l'éloge de l'art de son gendre. Kontchalovski étudie à l'École de peinture, de sculpture et d'architecture de Moscou. Entre 1896 et 1898, il voyage à Paris et étudie à l'Académie Julian. En 1899, il retourne en Russie et entre à l'Académie impériale des beaux-arts de Saint-Pétersbourg, où il obtient son diplôme en 1907. À l'Académie, il eut comme professeurs Savinsky, Zaleman et Kovalevsky.

En 1910[1], il participe à la création du mouvement Valet de Carreau avec Vladimir Boberman, un de ses élèves. À partir de cette année, il expose fréquemment ses œuvres, participant notamment au journal Mir Iskousstva. Dès 1918, il enseigne l'art. En 1922, il obtient sa première exposition personnelle à la galerie Tretiakov. Il est à Paris en 1925 et y retrouve son élève Vladimir Boberman[2].

Pendant cette période, il dessine principalement des natures mortes et des paysages. Ses peintures, comme celles des autres artistes du Valet de Carreau, sont largement influencées par Paul Cézanne. Plus tard, il commence à peindre des portraits qui s'inscrivent dans le mouvement du réalisme socialiste soviétique.

Piotr Kontchalovski est un peintre prolifique connu pour avoir créé plus de 5 000 œuvres. Le musée de l'impressionnisme russe de Moscou conserve deux de ses toiles.

FamilleModifier

Beaucoup de ses descendants font partie du milieu de l'art. Son fils Mikhaïl Petrovitch Kontchalovski (né en 1906) est un peintre important. La fille de ce dernier, Natalia Kontchalovski (1903-1988), est une écrivaine pour enfants et son mari Sergueï Mikhalkov est un poète notable, auteur de deux versions de l'Hymne de l'Union soviétique et de l'actuel Hymne national de la Russie. Leurs fils (petit-fils de Piotr) Andreï Kontchalovski et Nikita Mikhalkov sont de célèbres scénaristes et réalisateurs. Egor Kontchalovski (ru), fils d'Andreï et arrière-petit-fils de Piotr, est aussi un réalisateur de longs-métrages.

ÉlèvesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Evguénia Pétrova », in Collectif fauvisme 2000, p. 384
  2. Ingolf Scol, op. cit.
  3. Ingolf Scol, Voldemar Boberman (1897-1987), un peintre dans les turbulences du XXe siècle, Société des Écrivains, 2015, 336 p.

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

Liens externesModifier