Ouvrir le menu principal

Pinacothèque Ambrosienne

musée d'art italien à Milan
Pinacothèque Ambrosienne
Milano Ambrosiana.JPG
Informations générales
Type
Ouverture
Site web
Collections
Collections
Peintures
Arts graphiques
Nombre d'objets
1 500[1]
Bâtiment
Protection
Bien culturel en Italie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Piazza Pio XI, 2
20123 Milan
Coordonnées

La pinacothèque Ambrosienne (en italien, pinacoteca Ambrosiana), est un musée d’art de Milan.

Nommée en l’honneur de saint Ambroise, le patron de la capitale lombarde, elle est située dans le palazzo dell'Ambrosiana, où est également hébergée la bibliothèque Ambrosienne.

Données historiquesModifier

En 1618, la donation, par le cardinal Federico Borromeo, de sa collection d’environ 250 tableaux et dessins à la bibliothèque Ambrosienne[1] a pour conséquence la création de la pinacothèque ; selon les souhaits de l'archevêque milanais, elle doit servir de soutien et de modèle à l’Académie de peinture et de sculpture, créée quatre années plus tard, pour l’éducation et la formation artistique, dans le respect des préceptes édictés lors du Concile de Trente[1].

Le premier directeur de l’Académie est Giovanni Battista Crespi et elle compte, parmi ses plus illustres élèves, Daniele Crespi, Giulio Cesare Procaccini, Il Morazzone[1].

Les rénovationsModifier

L’actuel aménagement de la pinacothèque résulte des derniers travaux entrepris, de 1990 à 1997 ; auparavant, plusieurs campagnes de travaux, consécutives soit à des agrandissements soit aux réparations dues aux dommages subis lors des bombardements de 1943 ont été réalisées, de 1905 à 1906 sous la direction de Luca Beltrami, Antonio Grandi et Luigi Cavenaghi, de 1932 à 1938, dirigés par Ambrogio Annoni et en 1963, confiés à Luigi Caccia Dominioni[1].

Les principales œuvresModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e Histoire de la pinacothèque, sur le site du musée

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :