Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Deflandre.
Pierre de Flandre
Fonction
Évêque
Biographie
Décès
Activités
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Religion

Pierre de Flandre, ou d'Alsace, né vers 1140[1] et mort à Issoudun en 1176, est un prélat français du XIIe siècle.

Pierre est le fils cadet de Thierry d'Alsace (° ~1099/1101 - † 17 janvier 1168), comte de Flandre, et de Sibylle d'Anjou.

Pierre est prévôt à Bruges et à Saint-Omer. Il est élu évêque de Cambrai en 1167 alors qu'il est encore très jeune, mais n'est jamais consacré. En 1173 Pierre donne à l'abbaye de Tronchiennes, l'autel de Sonnegem.

Pierre de Flandre renonce à son évêché en 1175[1] et la même année épouse Mahaut de Bourgogne, d'abord veuve de Eudes, baron d'Issoudun, puis de Gui, comte de Nevers[2], fille de Raimond de Bourgogne[note 1] et d'Agnès de Montpensier.

Peu après le décès de Pierre, le troisième concile du Latran (1179) décrétera (3e canon) l'interdiction de consacrer un évêque de moins de 30 ans.

Notes et référencesModifier

Notes
  1. Filiation capétienne de Mathilde de Bourgogne (1150-1192) : Hugues Capet (roi) ➜ Robert le Pieux (roi) ➜ Robert Ier de Bourgogne (duc de Bourgogne) ➜ Henri de Bourgogne (1035-1066) (duc de Bourgogne) ➜ Eudes Ier de Bourgogne (duc de Bourgogne) ➜ Hugues II de Bourgogne (dit le Pacifique) (duc de Bourgogne) ➜ Raimond de Bourgogne ➜ Mathilde de Bourgogne.
Références
  1. a et b Pierre de Flandre sur mount-royal.ca.
  2. Jean Le Carpentier, Histoire généalogique des Païs-Bas, ou Histoire de Cambray, et du Cambresis (Tome 1), Leide, , 534 p., p. 363 et suivantes

SourceModifier