Mathilde de Bourgogne (1150-1192)

Mathilde de Bourgogne (1150-1192)
Biographie
Dynastie capétienne
Naissance
Fontevraud, diocèse de Chartres (actuel Maine-et-Loire)
Décès
abbaye de Fontevraud
Conjoint (1) 1165 : Eudes II († 1167), seigneur d'Issoudun

(2) ~1168 : Guy de Nevers († 1175)
(3) 1175 : Pierre de Flandre (~1140-1176)
(4) 1178 : Robert II de Dreux (~1154-1218), comte de Dreux; séparés en 1181.

Enfants (2) Guillaume V de Nevers (1168-1181)

(2) Agnès 1re de Nevers
(3) Sibylle de Flandre (~1176 - 1236)


Mathilde de Bourgogne, née en 1150 et morte en 1192, comtesse de Grignon et de Tonnerre, est une aristocrate française de la lignée capétienne des ducs de Bourgogne.

ParentéModifier

Elle est la fille de Raymond de Bourgogne (1125 - ), de la lignée des rois capétiens Hugues Capet et Robert le Pieux[note 1] et comte de Grignon et d'Issoudun, seigneur (jure uxoris) de Montpensier ; et de Agnès de Thiers d'Auvergne (~1130 - 1227), dame de Montpensier (mariage vers 1145)[1].

Son oncle paternel Eudes II de Bourgogne est duc de Bourgogne de 1143 à 1162, puis son cousin Hugues III de Bourgogne (1162 – 1192) fils de Eudes II.

NaissanceModifier

Elle naît à Fontevraud, diocèse de Chartres (actuel Maine-et-Loire)[1].

MariagesModifier

En 1165 elle épouse Eudes II († 1167), seigneur d'Issoudun, qui meurt deux ans après.

Vers 1168 elle épouse Guy de Nevers († 1175), comte de Nevers (1151-1175), fils de Guillaume III de Nevers (~1110-1161), comte de Nevers, et de Ida de Sponheim († 1178). Ils ont pour enfants :

* Guillaume V de Nevers (1168-1181), comte de Nevers
* Agnès 1re de Nevers ( - ), comtesse de Nevers (1181-1192)[1]

En 1175 elle épouse Pierre de Flandre (~1140- ), troisième fils de Thierry d'Alsace comte de Flandre et de Sibylle d'Anjou[note 2]. Pierre de Flandre, nommé très jeune évêque de Cambrai, renonce à son évêché en 1175 pour épouser Mahaut. Ils ont pour enfant :

* Sibylle de Flandre (~1176 - 1236)[1].

Enfin en quatrièmes noces elle épouse en 1178 Robert II de Dreux (~1154-1218), comte de Dreux[2]. Ils se séparent en 1181.

DécèsModifier

Elle meurt à l'abbaye de Fontevraud en 1192[1]. Elle y est inhumée.

Notes et référencesModifier

Notes
  1. Filiation capétienne de son père Raymond de Bourgogne : Hugues Capet (roi) ➜ Robert le Pieux (roi) ➜ Robert Ier de Bourgogne (duc de Bourgogne) ➜ Henri de Bourgogne (1035-1066) (duc de Bourgogne) ➜ Eudes Ier de Bourgogne (duc de Bourgogne) ➜ Hugues II de Bourgogne (dit le Pacifique) (duc de Bourgogne) ➜ Raymond de Bourgogne.
  2. Sa troisième belle-mère Sibylle d'Anjou meurt à Bethléem en Palestine en 1165 (voir Pierre de Flandre sur mount-royal.ca).
Références
  1. a b c d et e « Mathilde de Bourgogne », sur mount-royal.ca (consulté le ).
  2. Mathilde de Bourgogne sur gw.geneanet.org.