Ouvrir le menu principal

Pierre d'Euville

pierre à bâtir
Cathédrale de Toul en pierre de Sorcy

La pierre d'Euville est un type de pierre utilisé dans la construction de nombreux bâtiments. C'est une pierre de calcaire à entroques beige rosé et jaunâtre du Jurassique supérieur (Oxfordien, -160 millions d'années)[1].

ExploitationModifier

Le calcaire d'Euville est exploité à Euville, Géville et Commercy, dans les côtes de Meuse, dans le département de la Meuse, région Grand-Est. D'autres carrières plus anciennes furent exploitées à Sorcy et Lérouville...

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

ColorationModifier

 
Le sépulcre de Ligier Richier

L'absence d'oxyde caractérise cette pierre d'une extrême blancheur, et qui lui confère une réputation dans toute l'Europe et même au-delà.

CaractéristiquesModifier

D'un grain très fin et d'une grande blancheur, la pierre dite d'Euville est en fait exploitée depuis des siècles dans les carrières de Sorcy (désormais fermées). Cette pierre de Sorcy, identique à la pierre d'Euville était le matériau idéal pour le sculpteur de la renaissance lorraine : Ligier Richier.

ConstructionsModifier

De nombreux bâtiments, notamment en Lorraine, utilisent cette pierre :

 
Monument de Montsec

Les mémoriaux Américains en Lorraine tels que :

Les édifices construits en pierre de Sorcy antérieurs au XVIIIe siècle tels que :

Il en existe également à Paris :

Cependant n'est pas en pierre d'Euville, comme le prétend pourtant une légende persistante, le socle de la statue de la Liberté à New York, qui est en fait constitué de béton et de granit provenant du Connecticut[2].

Notes et référencesModifier

  1. Collective des auteurs: Roches de France. Ternay 2006 (ISBN 2-9508992-8-5) p. 55
  2. http://www.statue-de-la-liberte.com/Origine-des-pierres-du-socle.php

Voir aussiModifier

Lien externeModifier