Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Pierre Clerdent

politicien belge

Pierre, Charles, Jean, Joseph, comte Clerdent, né à Liège, le et décédé à Chaudfontaine le ) est un homme politique belge, militant wallon, qui poursuivit son action au PSC et à l'UDB.

Docteur en droit de l'université de Liège il commença sa carrière politique comme collaborateur du ministre Paul Tschoffen et d'Antoine Delfosse. Il devint gouverneur de la province de Luxembourg (1946-1953) puis de la province de Liège (1953-1971) et fut le premier président du Conseil économique wallon (1962-1968).

Il fut chef national de l'Armée de la Libération, colonel de la Résistance, président de l'Union nationale de la Résistance, du Monument national à la Résistance et de l'Enclos des fusillés.

Sommaire

MandatsModifier

  • Président du CA de la SA Cockerill-Ougrée-Providence-Espérance-Longdoz
  • Président du Comité européen pour l'Aménagement de la Meuse et des liaisons Meuse-Rhin
  • Président général du Conseil économique wallon
  • Président du Conseil économique de la province de Liège
  • Président du CA de l'intercommunale Europe 5 et de la société provinciale d'Industrialisation

DistinctionsModifier

D'abord fait baron, il fut fait comte en 1995. Sa devise fut Agere in bello et in pace (Agir en temps de guerre et de paix)

HommageModifier

La ville de Liège baptise en la nouvelle place se situant juste devant la gare des Guillemins place Pierre Clerdent. La ville souhaite ainsi rendre hommage au résistant et à l'artisan de l'arrivée du TGV à Liège[1].

Notes et référencesModifier

  1. « Rue des Tigres, place Pierre Clerdent…: 15 nouveaux noms de rues à Liège », L'Avenir,‎ (lire en ligne)

SourcesModifier

  • Lettres patentes de noblesse octroyées par S.M. Albert II, Roi des Belges, 1993-2000, Tielt S.l, Lannoo Éditions Racine, (ISBN 2873862718)

Liens externesModifier