Pierre Boyancé

professeur d'université français

Pierre Boyancé est un universitaire français, né à Annecy le , d'un père officier, mort le à Six-Fours dans le Var, spécialiste de la littérature latine et de ses sources grecques. Michel Boyancé est son neveu.

Pierre Boyancé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Études et carrière dans l'enseignement supérieurModifier

Normalien (L1921), agrégé de lettres classiques (1er, 1924), docteur (thèse principale : Le culte des Muses chez les philosophes grecs ; thèse secondaire : Études sur le songe de Scipion), il enseigne à la Faculté des lettres de Bordeaux, puis est nommé professeur à la Sorbonne. Il devient membre de l'Institut (1959) (Académie des inscriptions et belles-lettres) et directeur de l'École française de Rome (1960-1970).

DistinctionsModifier

Il est commandeur de la Légion d'honneur et de l'ordre des Palmes académiques ainsi que octeur honoris causa de l’Université de Rome, membre étranger de l’académie royale de Belgique et de l’Académie pontificale d’archéologie, « Cultore di Roma » et président de l’Académie des inscriptions ( 1972 )[1].

Œuvres principalesModifier

  • Études sur le Songe de Scipion, Bordeaux, 1936, 192 p. (Sur Cicéron, République, VI).
  • Le culte des muses chez les philosophes grecs, Toulouse, 1937, 375 p. ; de Boccard, 1972, 397 p.
  • « La religion astrale de Platon à Cicéron », Revue des études grecques, t. LXV, no 306-308, 1952, p. 312-350 lire en ligne
  • Lucrèce et l'épicurisme, PUF, 1963, 348 p.
  • La religion de Virgile (coll. « Mythes et religions »), Paris, Presses universitaires de France, 1963, 180 p.
  • Rapport sur le stoïcisme à Rome, Actes du congrès de l'association Guillaume Budé à Aix-en-Provence, 1964, Les Belles Lettres, Paris, p. 218-242.
  • Épicure, PUF, 1969, 111 p.
  • Études sur l'humanisme cicéronien, Bruxelles, Latomus, 1970 (articles de 1936 à 1969) compte-rendu de présentation de l'ouvrage.
  • Études sur la religion romaine, Rome, diff. de Boccard, 1972, XII-440-5 p. (articles de 1928 à 1966).

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Pierre Courcelle, In Mémorian Pierre Boyancé ( 1900 – 1976 ), page 8