Pic Brulle

montagne française

Pic Brulle
De gauche (est) à droite (ouest) : pic du Marboré, pic de la cascade oriental, pic de la cascade central ou pic Brulle, pic de la cascade occidental, épaule du Marboré, tour du Marboré, casque du Marboré, et refuge des Sarradets. Au centre, cascade de Gavarnie. Voir encadrements des photographies n°1 et n°2 sur Commons.
De gauche (est) à droite (ouest) : pic du Marboré, pic de la cascade oriental, pic de la cascade central ou pic Brulle, pic de la cascade occidental, épaule du Marboré, tour du Marboré, casque du Marboré, et refuge des Sarradets. Au centre, cascade de Gavarnie. Voir encadrements des photographies n°1 et n°2 sur Commons.
Géographie
Altitude 3 106 m[1]
Massif Pyrénées
Coordonnées 42° 41′ 20″ nord, 0° 00′ 17″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Région
Communauté autonome
Occitanie
Aragon
Département
Province
Hautes-Pyrénées
Huesca
Géologie
Âge Sélandien-Thanétien pour les roches[2]
Roches calcaires massifs à algues, calcaires à milioles, calcaires grèseux[2]
Géolocalisation sur la carte : Hautes-Pyrénées
(Voir situation sur carte : Hautes-Pyrénées)
Pic Brulle
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic Brulle

Le pic Brulle, ou le pic de la Cascade central, est un sommet des Pyrénées situé sur la crête de pics de plus de 3 000 m qui délimite la ligne de partage des eaux et marque la frontière franco-espagnole. Il culmine à une altitude de 3 106 m[1].

ToponymieModifier

Nommé aussi pic de la Cascade central, le sommet fut nommé en l'honneur d'Henri Brulle.

GéographieModifier

Administrativement, le Pic Brulle dépend côté français de la région Occitanie, département des Hautes-Pyrénées, et côté espagnol de la Communauté autonome d'Aragon, Province de Huesca.

TopographieModifier

GéologieModifier

Le sommet est composé de calcaires massifs à algues, calcaires à milioles, calcaires grèseux datant du Sélandien-Thanétien[2].

ClimatModifier

HistoireModifier

Voies d'accèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a b et c Source : cartes géologiques à l'échelle 1:50000 du Bureau de recherches géologiques et minières (site en ligne).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier