Ouvrir le menu principal
Phrynon d'Athènes
Panathenaic amphora Kleophrades Louvre F277.jpg
Coureurs de stadion
Amphore panathénaïque à figures noires, vers 500 av. J.-C.
Peintre de Cléophradès (Louvre G65)
Fonction
Stratège
Biographie
Naissance
Athènes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Sépulture
Athènes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Athènes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Militaire, pancratiastVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Vainqueur du pancrace aux Jeux olympiques antiques (d) ()
Vainqueur du stadion aux Jeux olympiques antiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Phrynon d'Athènes (grec ancien : Φρύνων Ἀθηναῖος) est un vainqueur olympique originaire de la cité d'Athènes.

C'est le nom du vainqueur du stadion d'une longueur d'un stade (environ 192 m) lors des 36e Jeux olympiques, en 636 av. J.-C., selon la liste d'Eusèbe de Césarée. Selon la Vie de Pittacos de Diogène Laërce, il est désigné comme « pancratiaste, champion olympique »[1],[2].

Pour le vainqueur du stadion en 636 av. J.-C., cela est controversé, car un historien, Hippias de Rhêgion, donne comme vainqueur Arytamas de Sparte[3].

Phrynon aurait été tué vers 607 ou 606 av. J.-C. — durant la deuxième année suivant la 43e Olympiade selon Eusèbe[2] — en combat singulier par Pittacos de Mytilène lors d'un conflit entre les deux cités pour le contrôle de Sigée dans l'Achillétide, le territoire du tombeau d'Achille. Ce combat est retranscrit par trois sources antiques : Diogène Laërce (Vies des philosophes, I, 74), Strabon (Géographie, XIII, 1, 38) et Plutarque (Œuvres morales – De la malignité d'Hérodote, 15, 858a-b)[2].

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Golden 2004, p. 135.
  2. a b et c Diogène Laërce 1999, p. 115 (numérotation : I, 74 ; Vie de Pittacos).
  3. Moretti 1959, p. 65.