Philippine de Brandebourg-Schwedt

fille du margrave Frédéric Guillaume de Brandebourg-Schwedt et épouse de Frederick II, landgrave de Hesse-Cassel

Philippine Auguste Amélie de Brandebourg-Schwedt ( - ) est landgravine consort de Hesse-Cassel, par son mariage avec Frédéric II de Hesse-Cassel.

Philippine de Brandenbourg-Schwedt
Image dans Infobox.
Titre de noblesse
Margravine
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 54 ans)
BerlinVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Philippine von Brandenburg-SchwedtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Philippine Auguste Amalie von Brandenburg-SchwedtVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoint
Autres informations
Religion

BiographieModifier

Philippine est l'un des cinq enfants nés de Frédéric-Guillaume de Brandebourg-Schwedt et son épouse Sophie-Dorothée de Prusse.

Philippine est très tôt choisie par sa tante, Louise-Ulrique de Prusse, comme la future reine de Suède et souhaitait marier Philippine avec son fils, Gustave III. Ces plans sont brisées cependant lorsque Gustave épouse Sophie-Madeleine de Danemark en 1766. Louise-Ulrique veut ensuite marier Philippine avec son fils cadet, Charles, mais au lieu de cela, Gustave décide que son frère devait épouser Hedwige-Élisabeth-Charlotte de Schleswig-Holstein-Gottorp.

Le , Philippine épouse Frédéric II de Hesse-Cassel, qui a 25 ans de plus, à Berlin. Elle est sa deuxième épouse, sa première épouse, Marie de Grande-Bretagne, est décédée l'année précédente. Ils n'ont pas d'enfants.

Au cours de son mariage, Philippine mène une vie largement indépendante, mettant en place sa propre cour. Le , elle donne naissance à un fils illégitime, Georges Philippson, fils de Georges Ernest Levin von Wintzingerode. Elle aide également à réconcilier son mari avec les enfants de son premier mariage, dont il a été séparé depuis 1754.

Frédéric est décédé le . En tant que veuve, elle vit d'abord à Hanau. Après l'invasion des français pendant la période révolutionnaire, elle déménage à Berlin. Le roi Frédéric-Guillaume II de Prusse lui fait don d'un palais. En 1794, elle épouse Wintzingerode avec l'approbation du roi. Philippine est décédé le . Elle est enterrée dans la Cathédrale de Berlin. Le seul héritier est son second mari Wintzingerode.

Liens externesModifier