Ouvrir le menu principal
Philippe des Essarts
Fonction
Évêque
-
Biographie
Décès
Activité
Fratrie

Philippe des Essarts, mort le , est un prélat français du XVe siècle. Il est le fils de Philippe des Essarts, sieur de Thieux dans le diocèse de Meaux et de Glatigny dans la vallée du Gally (Val de Gallie), et de Marie de Bucy.

Sommaire

BiographieModifier

Philippe des Essarts est licencié en droit, chanoine et grand-chantre de Rouen, archidiacre de Soissons et chanoine de Tournai. Quelques auteurs croient qu'il est nommé au siège épiscopal de l'église de Tournai et que Pierre des Essarts, étant venu en Bourgogne avec Jean de Thoisy, propose à celui-ci de permuter. Quoi qu'il en soit, Philippe des Essarts est élu évêque d'Auxerre en 1410.

Philippe des Essarts a d'affligeants démêlés avec son chapitre à propos de la juridiction, et avec le doyen auquel il conteste le droit de porter le rochet. Il va jusqu'à excommunier les chanoines, et ceux-ci l'excommunient à leur tour.
Il excommunie Pierre Aulard, abbé de Saint-Marien d'Auxerre, pour n'avoir pas assisté au synode de 1423[1].

Sous son épiscopat l'édification du portail de la cathédrale, du côté de l'évêché, est commencée en 1415.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Abbé Jean Lebeuf, Mémoires concernant l’histoire ecclésiastique et civile d’Auxerre..., vol. 1, Auxerre, Perriquet, , 886 p. (lire en ligne). Vie de Philippe des Essarts : pp. 509-517.  
  • La France pontificale

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier