Philippe Senderos

footballeur suisse

Philippe Senderos
Image illustrative de l’article Philippe Senderos
Senderos avec la Suisse en 2012.
Biographie
Nom Philippe Sylvain Senderos
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau : Espagne Espagnol
Nat. sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance (35 ans)
Lieu Meyrin (Suisse)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2002-2019
Poste Défenseur
Parcours junior
Années Club
1990-2002Drapeau : Suisse Servette FC
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2002-2003Drapeau : Suisse Servette FC027 0(3)
2003-2010Drapeau : Angleterre Arsenal FC114 0(4)
2008-2009 Drapeau : Italie Milan AC020 0(0)
2010 Drapeau : Angleterre Everton003 0(0)
2010-2014Drapeau : Angleterre Fulham FC068 0(2)
2014Drapeau : Espagne Valence CF011 0(1)
2014-2016Drapeau : Angleterre Aston Villa009 0(0)
2016Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich014 0(0)
2016-2017Drapeau : Écosse Rangers FC004 0(0)
2017-2018Drapeau : États-Unis Houston Dynamo019 0(4)
2019Drapeau : Suisse FC Chiasso003 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2003-2004Drapeau : Suisse Suisse espoirs013 0(0)
2005-2016Drapeau : Suisse Suisse057 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 16 décembre 2019

Philippe Senderos, né le à Meyrin, est un footballeur international suisse qui évolue au poste de défenseur.

BiographieModifier

Débuts au Servette FCModifier

Fils de Julian et de Zorica, un Espagnol et une Serbe qui se sont rencontrés à Genève[1], Philippe Senderos naît le à Meyrin. Son frère, Julien, ancien basketteur international suisse, à quatre ans et demi de plus que lui[2]. À l’âge de cinq ans et demi, il s’inscrit au Servette FC, où il fait toute sa formation[2]

Philippe Senderos fait ses débuts dans la première équipe du club genevois lors de la saison 2001-2002[3] avant de gagner sa place lors de la saison suivante.

Arsenal et premières sélections en équipe nationaleModifier

Senderos rejoint Arsenal en 2003. Il dispute son premier match officiel sous les couleurs du club londonien le 27 octobre 2004 en Coupe de la Ligue (Carling Cup) face à Manchester City, et est aligné d'entrée lors de la rencontre de championnat opposant Arsenal à Charlton en janvier 2005. En tout il est titulaire à 22 reprises durant la saison à la suite de la blessure de Sol Campbell, y compris lors de la finale de la Coupe d'Angleterre remportée aux tirs au but face à Manchester United.

Philippe Senderos a remporté le championnat d'Europe 2002 des moins de 17 ans en tant que capitaine de l'équipe de Suisse[3], et a participé au championnat du monde des moins de 21 ans en juin 2005 aux Pays-Bas. Il obtient également ses premières sélections dans l'équipe nationale Suisse disputant les qualifications pour la Coupe du monde 2006.

Avec la Nati, il réussit à se qualifier pour la Coupe du monde 2006, sa première grande compétition, en phase de poule contre la Corée du Sud, il marque un très bon but sur tête sur un centre de Hakan Yakin en heurtant également un joueur coréen et devenant ainsi le célèbre buteur ensanglanté, son but sera après très médiatisé par les médias dans le monde entier. Il sera 8e de finaliste de la compétition.

Il est notamment titulaire lors de l'Euro 2008 pendant les trois matchs de phases de poules.

Bien que ces dernières saisons soient remarquables, à l'aube de la saison 2008-09, il est peu utilisé par Arsène Wenger. En effet l'arrivée de Mikaël Silvestre et la présence de Kolo Touré ou encore William Gallas en défense ne lui permettent plus de gagner du temps de jeu.

AC MilanModifier

Il est alors prêté le 27 août 2008 au Milan AC pour un contrat d'un an, après une excellente expérience avec 115 matchs et 4 buts. Il y rejoint son ancien coéquipier d'Arsenal, Mathieu Flamini[4].

Ses débuts au club milaniste sont gâchés par de nombreuses blessures qui le privent de jouer son premier match en Série A.

Il joue son premier match avec le club lors de la Coupe UEFA contre Portsmouth. Le 25 janvier 2009, il est titularisé pour la première fois avec Milan, face à Bologne lors d'une victoire 4 à 1.

Le 6 avril 2009, il croit marquer son premier but avec le club contre Lecce (victoire 2 à 0). À la suite d'un coup franc d'Andrea Pirlo, sa tête est déviée par Ronaldinho[5]. Le but est finalement accordé au Brésilien.

Peu à peu, en fin de saison, il devient titulaire, mais l'AC Milan de Carlo Ancelotti ne lèvera pas alors l'option d'achat de 16 millions d'euros.

Retour à ArsenalModifier

N'ayant plus sa place à l'AC Milan après le départ de Carlo Ancelotti, Arsène Wenger décide de reprendre le défenseur genevois malgré des offres d'Everton. Son premier match après son retour à Arsenal est contre West Bromwich Albion (victoire 2 à 0), il y joue l'intégralité de la rencontre.

Prêt à EvertonModifier

N'étant pas satisfait de son temps de jeu à Arsenal, il demande à partir afin d'être sélectionné pour la Coupe du monde 2010 par Ottmar Hitzfeld. Le 23 janvier 2010, il est prêté jusqu'à la fin de la saison à Everton.

FulhamModifier

En juin 2010, alors qu'il arrive en fin de contrat avec Arsenal, il signe un contrat de trois ans à Fulham. Mais, Senderos se blesse durant la pré-saison et il faudra attendre avril 2011 pour le revoir sur un terrain de football ou il gagne la confiance de Mark Hughes mais l'arrivée de Martin Jol le fera alterner entre une place de titulaire et une sur le banc de touche.

Valence CFModifier

Le 31 janvier 2014, Senderos signe un contrat de six mois au Valence CF[6]. Il prend part à onze matchs et marque un but.

Aston VillaModifier

Le , Senderos, signe un contrat de deux ans avec Aston Villa[7]. Le 27 janvier 2016, il est libéré de son contrat par consentement mutuel[8].

Grasshopper ZurichModifier

Le , Senderos signe un contrat de 6 mois avec Grasshopper. Il retrouve ainsi le championnat de Suisse treize ans après l'avoir quitté[9]. Il dispute 14 matchs avant de quitter le club zurichois l'été suivant.

Rangers FCModifier

Le , il signe un contrat d'un an avec le Rangers FC.

Houston DynamoModifier

Le , Senderos s'engage avec le Dynamo de Houston qui évolue en Major League Soccer (MLS).

FC ChiassoModifier

Sans club depuis plusieurs mois, Senderos s'engage avec le FC Chiasso qui évolue en Challenge League le [10]. Il met un terme à sa carrière en décembre 2019[11].

Équipe nationaleModifier

  • Première sélection : France-Suisse 0-0, le 26 mars 2005 à Paris. Philippe Senderos participe à la Coupe du monde en Allemagne avec le numéro 4. Il inscrivit l'un des buts lors du match contre Chypre et lors du match de barrage aller face à la Turquie à Berne.
  • Coupe du monde 2006 : le 23 juin Philippe Senderos marque un but de la tête contre la Corée du Sud. Sur ce coup de tête, le défenseur central d'Arsenal heurte un Coréen et se retrouve le nez en sang. À la 53e minute il doit sortir du terrain, il s'est luxé l'épaule.
  • Le 10 octobre 2009 en qualification de la Coupe du monde 2010, il réussit un doublé contre le Luxembourg avec deux buts inscrits de la tête.

PalmarèsModifier

StatistiquesModifier

Statistiques de Philippe Senderos au 16 décembre 2019[12],[13]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
  Suisse Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2001-2002   Servette FC LNA 3 0 - - - - - - - - - - - 3 0
2002-2003   Servette FC LNA 23 3 - - - - - - C3 1 0 - - 24 3
Sous-total 26 3 - - - - - - - 1 0 - - 27 3
2004-2005   Arsenal FC Premier League 13 0 6 0 - - - - C1 1 0 2 0 22 0
2005-2006   Arsenal FC Premier League 20 2 1 0 5 0 1 0 C1 7 0 13 3 47 5
2006-2007   Arsenal FC Premier League 14 0 4 0 5 0 - - C1 2 0 5 0 30 0
2007-2008   Arsenal FC Premier League 17 2 3 0 3 0 - - C1 10 0 11 0 44 2
2008-2009   Milan AC (prêt) Série A 14 0 1 0 - - - - C3 5 0 3 0 23 0
2009-2010   Arsenal FC Premier League - - - - 2 0 - - - - - 4 2 6 2
2009-2010   Everton FC (prêt) Premier League 2 0 - - - - - - C3 1 0 3 0 6 0
Sous-total 80 4 15 0 15 0 1 0 - 26 0 41 5 178 9
2010-2011   Fulham FC Premier League 3 0 - - - - - - - - - 1 0 4 0
2011-2012   Fulham FC Premier League 21 1 1 0 1 0 - - C3 5 0 5 0 33 1
2012-2013   Fulham FC Premier League 21 0 1 0 - - - - - - - 1 0 23 0
2013-2014   Fulham FC Premier League 12 1 1 0 2 0 - - - - - 4 0 19 1
Sous-total 57 2 3 0 3 0 - - - 5 0 11 0 79 2
2013-2014   Valence CF Liga 8 0 - - - - - - C3 3 1 2 0 13 1
Sous-total 8 0 - - - - - - - 3 1 2 0 13 1
2014-2015   Aston Villa FC Premier League 8 0 - - 1 0 - - - - - 1 0 10 0
Sous-total 8 0 - - 1 0 - - - - - 1 0 10 0
2015-2016   Grasshopper Super League 14 0 - - - - - - - - - 2 0 16 0
Sous-total 14 0 - - - - - - - - - 2 0 16 0
2016-2017   Rangers FC Premiership 3 0 1 0 - - - - - - - - - 4 0
Sous-total 3 0 1 0 - - - - - - - - - 4 0
2017   Houston Dynamo MLS 6 0 - - - - - - - - - - - 6 0
2018   Houston Dynamo MLS 8 4 5 0 - - - - - - - - - 13 4
Sous-total 14 4 5 0 - - - - - - - - - 19 4
2019-2020   FC Chiasso Challenge League 3 0 - - - - - - - - - - - 3 0
Sous-total 3 0 - - - - - - - - - - - 3 0
Total sur la carrière 211 13 24 0 19 0 1 0 - 35 1 57 5 347 19

Notes et référencesModifier

  1. Mathias Froidevaux, « Philippe Senderos », sur swissinfo.ch, (consulté le 5 juin 2017).
  2. a et b Jacques Wullschleger, « Julian Senderos, Lions de Genève Basket », sur cooperation.ch, (consulté le 5 juin 2017).
  3. a et b « Arsenal.com »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  4. si/tai, « Philippe Senderos à l'AC Milan », sur rts.ch, (consulté le 5 juin 2017).
  5. « L’AC Milan bat Lecce à la dernière minute… », sur passion-acmilan.com, (consulté le 5 juin 2017).
  6. (en) « Senderos exits », sur fulhamfc.com, (consulté le 5 juin 2017).
  7. (en) « Aston Villa: Philippe Senderos signs on free from Valencia », sur bbc.co.uk, (consulté le 5 juin 2017).
  8. « Contrat résilié pour Philippe Senderos à Aston Villa », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juin 2017).
  9. « Philippe Senderos rebondit au Grasshopper Zürich », sur lequipe.fr, (consulté le 5 juin 2017).
  10. Daniel Visentini, « Senderos: «Chiasso est un défi que je veux relever» », sur tdg.ch, (consulté le 16 décembre 2019).
  11. Sport-Center, « C'est le clap de fin pour Philippe Senderos », sur lematin.ch, (consulté le 16 décembre 2019).
  12. « Philippe Senderos - Données de performance par compétition », sur transfermarkt.fr (consulté le 16 décembre 2019).
  13. « Fiche de Philippe Senderos », sur footballdatabase.eu.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :