Ouvrir le menu principal

Philippe Charlier (homme politique)

homme politique belge
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Charlier.

Philippe Charlier
Biographie
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Montignies-sur-Sambre
Drapeau de la Belgique Belgique
Parti politique centre démocrate humaniste

Philippe Charlier, né à Montignies-sur-Sambre, le est un homme politique belge, membre du centre démocrate humaniste (CDH[1]).

Il est technicien en électricité (Aumôniers du Travail, Charleroi, 1969); gradué en régulation et en automation (Institut technique supérieur, Namur; technicien supérieur en électronique (ATC); licencié et agrégé en psychopédagogie (université de Mons-Hainaut, 1975); professeur aux Aumôniers du Travail de Charleroi (1976-1988); chargé de cours en promotion sociale (1985-1996).

Il fut président des Jeunes PSC de Charleroi (1985-1987) et vice-président au niveau arrondissement (1983-1987); directeur de Cabinet auprès de la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Marie-Dominique Simonet (2004-2005); délégué du Gouvernement (2005); administrateur au TEC Charleroi, à la SRIW et au Comité de gestion de l'ICDI (vice-président); chargé de mission de la Francophonie pour l'Europe (APF) (1991-1999) et président de la section belge (1999-2004) ; président du Fonds de Garantie des Bâtiments scolaires.

Carrière politiqueModifier

  • 1987-1995 : membre de la Chambre des représentants
  • 1987-2004 : membre du Conseil régional wallon
    • membre du Conseil de la Communauté française
      • 1999-2004 : vice-président du Conseil de la Communauté française
      • 1995-1999 : sénateur communautaire désigné par le Conseil de la Communauté française
  • 1989-1991 : conseiller communal à Fleurus
  • 1995 et 2001- : conseiller communal à Aiseau-Presles

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

SourcesModifier

Liens externesModifier