Pereiaslav

ville en Ukraine
(Redirigé depuis Pereïaslav)

Pereiaslav
Переяслав
Blason de Pereiaslav
Héraldique
Drapeau de Pereiaslav
Drapeau
Переяслав Антон Петрусь.jpg
Музей народної архітектури та побуту 12.jpg Музей народної архітектури та побуту 17.jpg
Залишки Воскресенської церкви Переяслав-Хмельницький.jpg Пам'ятник давньоруському співцю Бояну Переяслав-Хмельницький.jpg
Administration
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Kiev Oblast.svg Oblast de Kiev
Maire Ivan Yakymenko
Code postal 08400 — 08409
Indicatif tél. +380 4467
Démographie
Population 27 945 hab. (2013)
Densité 873 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 04′ nord, 31° 27′ est
Superficie 3 200 ha = 32 km2
Divers
Première mention 907
Statut Ville depuis 1585
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Kiev
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Kiev
City locator 14.svg
Pereiaslav
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Pereiaslav
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
Voir sur la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Pereiaslav
Liens
Site web www.perejaslav.org.ua
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Pereiaslav (en ukrainien : Переяслав ou Pereïaslav, en russe : Переяслав, français : Percaslavie) est une ville de l'oblast de Kiev, en Ukraine. Sa population s'élevait à 27 945 habitants en 2013.

GéographieModifier

Pereiaslav est située à proximité du réservoir de Kaniv sur le Dniepr et à 77 km au sud-est de Kiev.

HistoireModifier

Pereiaslav (aussi appelé Pereiaslavl dans les sources anciennes) a joué un rôle important dans l'histoire de l'Ukraine. Elle est mentionnée pour la première fois dans le texte du traité de 911 signé entre la Rus' de Kiev et l'Empire byzantin et y apparaît comme Pereiaslav-Rousski pour la distinguer de Pereïaslavets en Bulgarie. Vladimir Ier, prince de Kiev, y fait construire en 992 une grande forteresse pour protéger la limite sud de la Rus' de Kiev des raids des nomades des steppes du sud de l'Ukraine actuelle. Pereiaslav devient à cette époque le premier siège de l'Église de Kiev et de toute la Rus'. Elle est une capitale de la principauté de Pereïaslavl à partir du milieu du XIe siècle et jusqu'à sa destruction par les Tatars en 1239, au cours de l'invasion mongole de la Rus' de Kiev. Les khans polovtses Kytan et Itlar y furent assassinés en 1095.

Dans la seconde moitié du XVIe siècle, elle devient un centre des Cosaques d'Ukraine. Bogdan Khmelnitski y réunit le « Conseil de Pereïaslav », où les Cosaques ukrainiens votent pour une alliance militaire avec la Moscovie et acceptent le traité de Pereïaslav, qui réunit la rive gauche du Dniepr à la Russie. La ville est connue sous le nom de Pereïaslav à cette époque et plus tard comme Pereïaslav-Poltavsky. Elle est renommée Pereiaslav-Khmelnytskyï en 1943 pour commémorer cet événement. En 2019 elle reprend le nom de Pereïaslav par le décret no 8307 de la Rada[1].

PopulationModifier

Recensements (*) ou estimations de la population[2] :

Évolution démographique
1897 1923 1926 1939 1959 1970
14 61415 93014 9758 29614 36120 919
1979 1989 2001 2011 2012 2013
26 66926 48331 63427 99527 92327 945

PersonnalitésModifier

JumelagesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier