Métropolinat de Kiev

L'Église de Kiev et de toute la Rus' ou Métropolinat de Kiev et de toute la Rus' est une Église historique qui se développa dans l'État de la Rus' de Kiev (et plus largement en Ruthénie). Selon la tradition, son origine remonterait au baptême du prince Vladimir Ier le Grand en 988[1], même si le christianisme était implanté dans la région bien avant.

Représentation du baptême du prince Vladimir Ier par Viktor Vasnetsov (1848–1926), fresque de la cathédrale Saint-Vladimir de Kiev, 1890

Elle demeura dans la juridiction du Patriarcat de Constantinople jusqu'à la fin du XVIe siècle.

Plusieurs Églises actuelles se revendiquent comme étant héritières directes ou indirectes de l'ancienne Église de Kiev :

HistoireModifier

En 991, création de la métropole de Kiev et de toute la Rus' par le Patriarcat de Constantinople. En 1240, Kiev est prise et détruite par les Mongols de Batu. En 1299, le siège de la métropole de Kiev est transféré à Vladimir en Moscovie avec maintien du titre de Kiev.

En 1303, la Métropole de Galicie est créée pour les besoins des orthodoxes de la principauté de Galicie-Volhynie. En 1316, la Métropole de Lituanie est créée pour les besoins des orthodoxes du Grand-duché de Lituanie.

En 1325, le siège de la métropole de Vladimir est transféré à Moscou avec maintien du titre de Kiev. En 1448, par la déclaration d'autocéphalie de la métropole de Moscou, les primats abandonnent progressivement le titre de Kiev pour prendre celui de métropolite de Moscou et de toute la Russie. En 1589, l'autocéphalie du Patriarcat de Moscou et de toutes les Russies est reconnue par le patriarcat de Constantinople qui l'élève au rang de patriarcat. En 1595-1596, l'Union de Brest, marque l'union de la métropole de Kiev avec l'Église catholique de Rome. En 1620, une hiérarchie orthodoxe est reconstituée dans la République des Deux Nations. En 1667, Kiev et l'Ukraine orientale passent sous la domination de la Russie. En 1686, le patriarcat de Moscou prend sous sa juridiction la métropole de Kiev sans l'accord de Constantinople.

OrganisationModifier

 
Carte de la Rus' de Kiev
 
Cathédrale de Tchernihiv
 
Cathédrale de Novgorod

Le siège de l'Église fut d'abord Pereïaslav-Khmelnytskyï avant d'être Kiev.

Dans les premiers temps de son histoire, la métropole de Kiev et de toute la Rus' comptaient les éparchies suivantes :

Liste des MétropolitesModifier

Métropolites de Kiev (des origines à l'Union de Brest)Modifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Notes et référencesModifier

  1. Bernard Dupuis, L'Église orthodoxe (§ Destin de l'Église russe) in Encyclopédie des religions, Universalis, Paris, 2002, p. 113