Ouvrir le menu principal

Pauline de Talleyrand-Périgord

aristocrate française
Pauline de Talleyrand-Périgord
Titre de noblesse
Marquise
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Famille
Père
Mère
Conjoint
Enfants
Autres informations
Propriétaire de

Joséphine Pauline de Talleyrand-Périgord né le à Paris, et morte en 1890, est, par son mariage, marquise de Castellane.

BiographieModifier

Troisième enfant légitime de Dorothée de Courlande, duchesse de Dino, et d'Edmond de Talleyrand-Périgord, duc de Dino, elle est souvent donnée comme la fille naturelle de Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, prince de Bénévent, qu'il surnomme « l'ange de la maison » ou « ma chère Minette ». Toute sa vie, il lui voue une très grande affection. Elle grandit dans l'hôtel de Saint-Florentin, rue Saint-Florentin dans le 1er arrondissement de Paris.

En 1839, elle épouse Henri de Castellane, fils du maréchal de Castellane dont elle a deux enfants Marie (1840-1915), qui épouse en 1857 le prince Antoine Radziwill (1833-1904), et Antoine (1844-1917), père du fameux dandy Boni de Castellane (voir maison de Castellane).

Veuve en 1847, elle vit la plupart du temps au château de Rochecotte en Indre-et-Loire, qui lui a été donné par sa mère. Très liée aux catholiques libéraux en particulier à Alfred de Falloux qui effectua de très nombreux séjours à Rochecotte et avec qui elle entretint une importante correspondance et à Monseigneur Dupanloup, évêque d'Orléans (qu'elle introduit auprès de Talleyrand pour lui faire signer sa rétractation), elle mène une vie simple et dévote.

Elle y meurt en 1890 âgée de 70 ans.

Liens externesModifier