Ouvrir le menu principal

Patrik Ćavar

joueur de handball croate

Patrik Ćavar
Image illustrative de l’article Patrik Ćavar
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Croatie Croatie
Naissance (48 ans)
Lieu Metković, Yougslavie
Taille 1,95 m
Poste Ailier/arrière gauche et demi-centre
Situation en club
Club actuel fin de carrière
Parcours professionnel *
SaisonsClub M. (B.)
1986-1989 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Metković
1989-1990 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie RK Borac Banja Luka
1990-1997 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie/Drapeau : Croatie RK Zagreb
1997-2001 Drapeau : Espagne FC Barcelone
2001-2005 Drapeau : Espagne BM Granollers
2005-01/2006 Drapeau : Croatie Medveščak Zagreb
01/2006-2007 Drapeau : France Saint-Marcel Vernon
Sélections en équipe nationale **
Année(s)Équipe M. (B.)
1993-2004Drapeau : Croatie Équipe de Croatie 120 (639)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Patrik Ćavar, né le à Metković, est un ancien handballeur croate évoluant au poste d'ailier ou d'arrière gauche, puis de demi-centre à la fin de sa carrière. Il est notamment champion olympique en 1996 et quintuple vainqueur de la Ligue des champions.

Sommaire

BiographieModifier

Parcours en clubModifier

Patrik Ćavar commence sa carrière au RK Metković avant de rejoindre en 1989 le RK Borac Banja Luka, club phare d'une Yougoslavie qui domine la planète handball[1]. Mais, les résurgences nationalistes qui apparaissent à la fin des années 1980 touchent de plein fouet Banja Luka et le club[1]. Ćavar rejoint alors le RK Zagreb, club qui va dominer la nouveau championnat de Croatie puis l'Europe avec deux victoires en Ligue des champions en 1992 et 1993 suivi de deux finales en 1995 et 1997, s'inclinant face au FC Barcelone. En Croatie, il est élu meilleur joueur du championnat à 5 reprises et termine 4 fois meilleur buteur.

En 1998 et 1999, la finale de la Ligue des champions oppose de nouveau Zagreb et Barcelone, mais Ćavar a rejoint l'Espagne et remporte les deux finales aux dépens de son ancien club. À Barcelone, il remporte également 3 titres de champion d'Espagne ainsi que 8 coupes. Il sera également élu meilleur joueur du championnat en 1999

En 2001, il signe au BM Granollers et y évolue jusqu'en 2005. À l'intersaison, il rentre en Croatie au RK Agram Medveščak Zagreb mais en novembre, il signe dans le club français de SMV Vernon Saint-Marcel, alors en D2, dans le but d'aider le club à accéder à l'élite[2] Après avoir attendu quelques semaines pour que son contrat soit validé, il permet au club de terminer champion de D2 et ainsi d'accéder à l'élite. Toutefois, le club ne restera qu'une saison au plus niveau, le club terminant à la 13e place du championnat. Ćavar met alors un terme à sa carrière.

Parcours en équipe nationaleModifier

Ćavar est tout d'abord sélectionné à 45 reprises en équipe de Yougoslavie junior et remporte la médaille de bronze au mondial junior de 1989 en Espagne.

En 1993, il connait la première de ses 120 sélection en équipe nationale de Croatie et remporte l'or aux Jeux méditerranéens de 1993 en Languedoc-Roussillon.

Puis il prend part à la montée en puissance de la Croatie : médaille de bronze au Championnat d'Europe 1994, médaille d'argent au Championnat du monde 1995 et enfin la consécration avec le titre olympique en 1996 à Atlanta, compétition où il est le meilleur buteur et meilleur ailier gauche.

Régulièrement sélectionné les années suivantes, la sélection croate ne remporte toutefois pas de nouvelles médailles et à cause de blessures, Ćavar n'a pas pu participer au Championnat du monde 2003 et aux Jeux olympiques de 2004 où, emmenée par Ivano Balić, la Croatie remporte l'or.

Palmarès de joueurModifier

ClubModifier

Compétitions internationales
Compétitions nationales

Sélection nationaleModifier

Jeux olympiques[3]
Championnat du monde
Championnat d'Europe
Autres

Récompenses individuellesModifier

Compétitions internationales
Compétitions nationales
Divers

AnecdotesModifier

Reconnu pour son talent, Cavar a suscité l'admiration de nombreux joueurs tels Nikola Karabatic[4] ou Mohamed Mokrani[5]

RéférencesModifier

  1. a et b Jean-Louis Le Touzet, « Banja Luka, l'ancien club phare de la Yougoslavie », sur Libération.fr, (consulté le 26 décembre 2013).
  2. « Patrick Cavar à Porte Normande ! », sur handzone.net, (consulté le 26 décembre 2013).
  3. (en) « Profil de Patrik Cavar », sur sports-reference.com (consulté le 13 septembre 2013)
  4. « Karabatic: « Le hand, c’est ma vie » », sur NiceMatin.com, (consulté le 26 décembre 2013).
  5. « Profil de Mohamed Mokrani », sur Site officiel de l'US Dunkerque (consulté le 26 décembre 2013).

Liens externesModifier