Ouvrir le menu principal

Passage Vérité

chemin de Paris, France
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vérité.

1er arrt
Passage Vérité
Image illustrative de l’article Passage Vérité
Passage Vérité vu vers l'est.
Situation
Arrondissement 1er
Quartier Palais-Royal
Début 9-11, rue des Bons-Enfants et 8-9, rue Montesquieu
Fin 6-7, place de Valois
Morphologie
Longueur 11 m
Largeur m
Géocodification
Ville de Paris 9712
DGI 9683

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Passage Vérité
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le passage Vérité est un passage couvert du 1er arrondissement de Paris.

SituationModifier

Le passage relie la place de Valois (à l'ouest) à la rue des Bons-Enfants et à la rue Montesquieu (à l'est).

Origine du nomModifier

Selon l'historien de Paris Jacques Hillairet, le nom de ce passage pourrait être dû à un marchand de gazettes qui y était installé[1].

Histoire et descriptionModifier

Cette arcade a été dessinée par Jean-Sylvain Cartaud en 1750[2], en même temps que l'édifice qu'elle traverse. La construction de celui-ci fut décidée par Louis-Philippe d'Orléans pour délimiter une cour (l'actuelle place de Valois) entre la rue des Bons-Enfants et le Palais-Royal, et pour servir de logement aux officiers de la maison d'Orléans[3].

Ce passage est devenu public par un arrêté du pouvoir exécutif du 19 ventôse an VII ().

Autres vues du passage

PostéritéModifier

Il a été représenté en 1897 par Paul Schaan dans une huile sur toile conservée au musée Carnavalet[4], et chacune de ses entrées a été photographiée par Eugène Atget en [5]. En 1922, dans son roman L'Escalier d'or, Edmond Jaloux le décrit en ces termes : « Le passage Vérité ouvrait son porche béant et vaste où pendait une pâle lanterne[6]. »

RéférencesModifier

Voir aussiModifier