Paris Basketball

club de basket-ball français

Le Paris Basketball est un club professionnel français de basket-ball créé en 2018 et basé à Paris.

Paris Basketball
Logo du Paris Basketball
Généralités
Nom complet Paris Basketball
Fondation 2018
Statut professionnel Oui
Couleurs Blanc et noir
Salle Adidas Arena
(8 000 places)
Championnat actuel Betclic Elite
EuroCup
Président David Kahn
Entraîneur Tuomas Iisalo
Site web parisbasketball.paris
Palmarès principal
National[Note 1] Leaders Cup (1)

Maillots

 
maillot Domicile
maillot Domicile
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
maillot Extérieur
maillot Extérieur
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
2023-2024
0

L'équipe première, entraînée par Tuomas Iisalo, évolue en Betclic Élite depuis la saison 2021-2022 et en EuroCoupe depuis la saison 2022-2023.

Le club remporte son premier trophée en 2024, la Leaders Cup, en battant Nanterre 92 sur le score de 90-85[1].

Historique modifier

Création du club (2018) modifier

Le Paris Basket Avenir est une Coopération Territoriale de Clubs (CTC) née en 2013 de la coopération de 3 clubs omnisports de l'est parisien : la Domrémy Basket 13 (LDB13), Ménilmontant Paris Sports (MPS) et le Club Sportif du Ministère des Finances (CSMF). L'équipe fanion évolue durant la saison 2016-2017 en Nationale 3 et monte en Nationale 2 la saison suivante. Il investit lors de cette saison la Halle Georges-Carpentier pour ses matchs à domicile. L'objectif était notamment de redévelopper le basket-ball parisien absent du monde professionnel depuis le désengagement en 2016 de la mairie de Paris dans le Paris-Levallois, depuis renommé Metropolitans 92[2].

À la suite du projet d'implanter un club professionnel de grande envergure à Paris mené par l'ancien dirigeant de la franchise NBA des Timberwolves du Minnesota David Kahn, les droits sportifs du Hyères Toulon Var Basket, relégué de Pro A et en difficulté financière, sont cédés à l'Association pour la Promotion du Basketball à Paris (APB Paris) à l'issue de la saison 2017-2018[3]. Ainsi, au travers de cette association et de la société de David Kahn et d'Eric Schwartz « Paris Basketball Investments », un nouveau club professionnel parisien est créé officiellement le [4], participant au Championnat de France de Pro B, sous le nom de « Paris Basketball »[5],[6]. Ce nouveau club est alors soutenu par la ville de Paris, l'association Paris Basket Avenir et ses trois clubs fondateurs, les équipes du Paris Basket Avenir restant engagées dans leurs championnats respectifs[7].

Le Paris Basketball joue dans un premier temps à domicile à la Halle Georges-Carpentier, avant de rejoindre à son ouverture en février 2024 la Adidas Arena de 8 000 places construite Porte de la Chapelle[8],[9]. Pour son centre d'entraînement, le club choisit le complexe de loisir privé « The One Ball », à Noisy-le-Grand[10]. Ainsi lors de cette première saison 2018-2019, l'objectif du club est un maintien en Pro B[11].

Une première saison prometteuse (2018-2019) modifier

 
Logo du Paris Basketball pour la saison 2018-2019.

Des travaux d'aménagement étant nécessaires à la Halle Carpentier jusqu'au , le club parisien joue ses premiers matchs officiels « à domicile » en banlieue parisienne à Rueil-Malmaison et à Pontoise[10]. Le Paris Basketball remporte le premier match officiel de son histoire le lors de la 3e journée de Leaders Cup Pro B à Denain (64-71)[12] et se qualifie même pour les quarts de finale de cette compétition. Le match aller est le premier match officiel du club à la Halle Carpentier[13],[14]. Le club s'arrête toutefois à ce stade de la compétition[15].

Le Paris Basketball dispute son premier match de championnat à domicile à Paris dans la Halle Carpentier le , qui s'achève par une défaite (87-93 a.p.) face à Nancy. Huit cents personnes, dont le président de la Ligue Alain Béral et quelques VIP - le rappeur Oxmo Puccino, l'athlète Ladji Doucouré - sont présentes[16],[17]. Il doit attendre la sixième journée pour remporter sa première victoire en championnat de la saison donc de son histoire en Pro B à Caen au bout de 2 prolongations (96-99)[18]. Sa première victoire à domicile en championnat a lieu le face à Évreux (82-64)[19]. Le Paris Basketball enchaîne en même temps une série de 6 victoires dont une chez le leader Roanne le et sort ainsi de la zone de relégation[20],[21]. Le , le match à domicile face à Roanne est le premier match télévisé de l'histoire du Paris Basketball, diffusé sur RMC Sport 2[22], et est remporté par Paris 67-65[23]. Ainsi, après avoir subi un début de saison compliquée, les Parisiens assurent leur maintien en Pro B en finissant à la 11e place[24].

Une deuxième saison amputée (2019-2020) modifier

À l'issue de la première saison, l'effectif est renouvelé en profondeur avec le départ de neuf joueurs dont les canadiens Kris Joseph et Jevohn Shepherd[25]. Pour sa saison 2019-2020, le Paris Basketball mise alors sur la jeunesse en signant Milan Barbitch, Juhann Begarin ainsi que Ismaël Kamagate, formé au Paris Basket Avenir[26],[27],[28]. Cette saison marque l'arrivée d'Adidas comme équipementier du club pour trois ans[29]. Le , le Paris Basketball engage l'international malien Amara Sy pour plusieurs saisons[30], rejoint le par Nobel Boungou Colo[31]. Grâce à ce recrutement prestigieux, le Paris Basketball est désormais vu comme l'un des favoris du championnat de Pro B pour la montée en Jeep Élite[31].

Un Paris Basketball plein d'ambition débute sa deuxième saison par une victoire contre Fos-sur-mer avec une équipe sans joueurs étrangers[32],[33]. En 32e de finale de la Coupe de France, le club parisien rencontre le Metropolitans 92, pour un premier derby francilien historique[34]. Le club de Jeep Élite de Boulogne-Levallois s'impose sur le score de 76-83 malgré une bonne performance parisienne[35]. Quelques jours plus tard, le club se renforce avec l'arrivée du combo guard nigérian Ben Uzoh[36], qui ne reste au club que deux mois[37]. Jusqu'à fin décembre, le Paris Basketball est en difficulté en championnat, comptant seulement trois victoires en onze rencontres.

Après s'être repris en enchaînant trois victoires en quatre matchs, le club parisien joue, à l'occasion du Nouvel An chinois, son match de la 16e journée de Pro B face à Aix Maurienne le pour la première fois à l'AccorHotels Arena dans une configuration à 6 800 places[38],[39]. Diffusé sur RMC Sport 2 et joué devant 5 500 spectateurs, le match se termine sur une nette défaite 83-102, malgré une « belle ambiance » mise par les supporters parisiens[40]. En février, le club, alors à la 12e place du classement, recrute le meneur américano-géorgien Marquez Haynes et confirme son objectif de jouer les playoffs[41]. La saison est finalement arrêtée prématurément en mars en raison de la pandémie de Covid-19 et le Paris Basketball finit à la 10e place de Pro B[42]. Au terme de cette saison, Sylvain Francisco et Gary Florimont quittent le club[43],[44].

La montée en première division (2020-2021) modifier

Début de saison encore une fois compliqué mais tout se joue dans la fin de saison pour le club de la capitale. Enchaînant dix victoires sur onze dont six d'affilée en fin de saison, le Paris Basketball parvient à se hisser à la deuxième place de Pro B derrière Fos Provence et est promu pour l'élite trois ans seulement après sa création. À la fin de cette saison, Juhann Begarin est drafté en 45e position par les Celtics de Boston, en profil draft & stash et reste les deux saisons suivantes au Paris Basketball pour continuer de progresser avant de rejoindre la NBA.

La première saison en Betclic Elite (2021-2022) modifier

Paris fait un recrutement conséquent pour sa première saison dans l’élite, en ajoutant à son effectif le combo guard Kyle Allman Jr, et l’ancien joueur NBA Kyle O’Quinn. Le Français Axel Toupane, champion NBA avec les Bucks de Milwaukee rejoint également le club en janvier 2022.

Le club parisien remporte le premier match de son histoire en première division le 16 octobre en battant le Cholet Basket sur son terrain, 85-83, sur un tir au buzzer de Kyle Allman Jr. Le premier match remporté à Carpentier est contre le champion en titre Lyon-Villeurbanne 82-79.

Le club organise également un match à l’Accor Arena face à l’AS Monaco Basket le 20 mars 2022 et réunit 8 117 spectateurs. Paris s’incline sur une courte défaite 69 à 76, mais établit le record d’affluence de la LNB de cette même année.

Durant la saison 2021-2022, le club se maintient en première division lors de la dernière journée du championnat en s’imposant face à Boulogne-Levallois et termine à la 15e place. Le club parisien est invité à participer à l'EuroCoupe 2022-2023. À la fin de cette saison, Ismaël Kamagate est élu meilleur défenseur de l'année et est drafté en NBA en 46e position par les Pistons de Détroit (puis Nuggets de Denver), en profil draft & stash. Il revient la saison suivante au Paris Basketball afin de continuer à progresser et est suivi dans le même temps par un entraineur envoyé à Paris par les Nuggets.

La deuxième saison en Betclic Elite (2022-2023) modifier

Paris réalise sa deuxième saison en Betclic Elite après un maintien au bout du suspens, et participe également à sa première saison en 7DaysEurocup. L’effectif reste sur les mêmes joueurs phares comme Kyle Allman Jr, Juhann Begarin, Ismael Kamagate et Axel Toupane, mais s’y ajoute divers joueurs ayant évolué en G-League comme Tyrone Wallace, Aamir Simms ou l’international bosnien Amar Gegić. Le club se sépare également de son entraineur Jean-Christophe Prat remplacé par l’Américain Will Weaver.

Le club organise le 16 octobre 2022 une rencontre historique au Stade Roland-Garros sur le Court Philippe-Chatrier face à l’AS Monaco Basket. Le match retransmis sur BeIN Sports est perdu de peu par les Parisiens 91-95 malgré les 28 points de Juhann Begarin. 10 424 spectateurs sont présents ce jour-là. Le club parisien établit un nouveau record d’affluence pour la LNB.

Saison 2023-2024 modifier

Pour la saison 2023-2024, l'entraîneur Will Weaver (en) laisse sa place au Finlandais Tuomas Iisalo qui vient de remporter la Ligue des champions 2022-2023 (troisième niveau de coupe d'Europe) avec Telekom Baskets Bonn. Iisalo recrute 6 joueurs de son ancienne équipe (T. J. Shorts, Collin Malcolm, Tyson Ward, Michael Kessens, Herrera (es), Leon Kratzer), ainsi que l'une des révélations de la saison précédente en championnat de France : Nadir Hifi.

Le club a un budget prévisionnel de 9,2 millions d'euros (troisième plus élevé derrière Monaco, en hausse de 43 %) et une masse salariale de 2,8 millions (en augmentation de 36 %)[45].

En , le club joue son premier match dans sa nouvelle salle, la Adidas Arena située porte de la Chapelle. La salle remplace la halle Carpentier[46]. Lors de ce même mois de février, le club remporte son premier trophée, la Leaders Cup, un mini tournoi réunissant les 8 meilleures équipes à la mi-saison.

Les Paris European Games modifier

Depuis sa première saison en première division, le Paris Basketball organise un tournoi international de présaison regroupant des équipes d’Euroleague et le Paris Basketball. Une compétition sur deux jours dans laquelle les deux équipes françaises ne s’affrontent pas mais affrontent donc les deux autres équipes.

L’édition de la saison 2021-2022 réunissait le Paris Basketball, l'ASVEL, l’Alba Berlin et  l’Olimpia Milan. Paris s'incline face à Milan 64-95 mais bat Berlin 107 à 104 en prolongations. Ettore Messina (entraîneur Olimpia Milan) et Israel González (en) (entraîneur Alba Berlin) ont dispensé un « Coach Clinic » devant plus de 50 entraîneurs professionnels et amateurs.

L’édition suivante 2022-2023 réunit le Paris Basketball, l'ASVEL, l’Alba Berlin et le Maccabi Tel-Aviv. L’Alba Berlin s'impose 94-97 tandis que Paris bat le Maccabi Tel Aviv 107 à 96. Les entraîneurs TJ Parker (ASVEL) et Oded Kattash (Tel-Aviv) dispensent un Coach Clinic.

Une identité forte modifier

Dès sa création, le Paris Basketball s’est fortement identifié à la NBA, en y mélangeant l’identité parisienne. Une culture du basket et du hip-hop est donc très présente à chaque match, les rappeurs Jok’Air puis Gazo étant ambassadeurs du club assument cette identité.

Le club innove également avec une stratégie de délocalisations fortes lancée dès sa deuxième saison permettant au club de proposer chaque année des matchs évènements réalisant des records d’affluence : les matchs à l’Accor Arena face à Aix Maurienne (26 janvier 2020), face à Monaco (22 Mars 2022) ou bien encore un match historique au Stade Roland-Garros en Octobre 2022, réunissant 10 424 personnes sur le Court Philippe Chatrier.

Le Paris Basketball établit un nouveau record le 22 janvier 2023 lors du match évènement face à l’ASVEL et réunit 11 424 spectateurs.

Les jours de match sont également uniques puisque la plupart des rencontres ont des thèmes de match. La Halle Carpentier a donc pu accueillir dans sa première saison en Betclic Elite l’Africa Game, l’American Night, le Green Game, le Women’s Game (à l’Accor Arena), le Carnaval Antillais, le Comedy Game, le E-Sport Game…

Bilan saison par saison modifier

Saison Div. Championnat de France Coupe de France Leaders cup (Pro B puis Betclic Elite) Coupe d'Europe
2018-2019 Pro B 11e 64e de finale Quarts de finale -
2019-2020 Pro B 10e 32e de finale Quarts de finale -
2020-2021 Pro B 2e 64e de finale Demi finale -
2021-2022 Betclic Élite 15e 8e de finale - -
2022-2023 Betclic Élite 9e 16e de finale - 5e de la poule B, Quarts de finale
2023-2024 Betclic Élite - 32e de finale Vainqueur 1re de la poule A

Personnalités du club modifier

Effectif actuel modifier

Paris Basketball - Saison 2023-2024
Joueurs Entraîneurs
Poste No  Nat. Nom Taille
Meneur 0  /  T. J. Shorts 1,75
Meneur 2  /  Nadir Hifi 1,84
Meneur 10   Mehdy Ngouama (es) 1,88
Arrière 7  /  Sebastián Herrera (es) 1,93
Ailier 1   Collin Malcolm 2,01
Ailier 3   Tyson Ward 1,98
Ailier 9   Gauthier Denis 2,01
Ailier 23   Justin Simon (en) 1,96
Ailier fort 5  /  Bandja Sy 2,03
Ailier fort 12   Mohamed Diawara 2,04
Ailier fort 18   Enzo Shahrvin 2,01
Ailier fort 20   Mikael Jantunen 2,04
Ailier fort 77   Maxim Logue 2,05
Pivot 6  /  Michael Kessens 2,05
Pivot 8   Leon Kratzer 2,11
Entraîneur
Assistant
Préparateurs physiques
  •   Pierre-Alexandre Fabre
  •   Yoann Ngamen
Médecin
  •   Mustapha Boukhaloua
Kinésithérapeutes
  •   Franck Fillon
  •   Philippe Carpentier

Légende
  • No  : Numéro de maillot
  •   : Capitaine
  • (E) : Espoir (centre de formation)

Anciens joueurs modifier

Entraîneurs modifier

Dirigeants modifier

Organigramme
Fonction Nom
Président-directeur général   David Kahn
Directeur général délégué   Mathias Priez[49]

Romuald Coustre a été directeur général opérationnel du club de 2018 à 2019[50],[51].

Mamoutou Diarra a été directeur des Opérations sportives de 2018 à 2020[52].

Autres équipes modifier

 
Logo du Paris Basket Avenir.

Le club possède, au travers du Paris Basket Avenir, une équipe réserve en Nationale masculine 2[53], ainsi qu'une équipe de jeunes de moins de 18 ans[54],[55].

Équipementiers modifier

Période Équipementier Réf.
2018 – 2019/07 Nike [29]
2019/07 – Adidas [56]

Notes et références modifier

Notes modifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références modifier

  1. Theo, « Paris remporte la Leaders Cup », sur Paris Basketball, (consulté le )
  2. Julien Lesage, « Nationale 2 : Paris Basket Avenir, ce petit club qui veut devenir grand », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  3. [PDF] « Décision du Bureau Fédéral concernant le Paris Basket », sur FFBB, (consulté le )
  4. « Basket - Pro B : Le projet du Paris Basketball dévoilé », sur Sport 365, (consulté le )
  5. « Le Paris Basket Avenir officiellement en Pro B », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  6. Julien Lesage, « Basket Pro B : Paris, c'est parti ! », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  7. La Domremy Basket 13, « Communiqué de presse Paris Basketball », sur Facebook, (consulté le )
  8. Julien Lesage, « Pro B : «On sera le seul club résident de la future Arena à Paris», assure David Kahn », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  9. « Basket : un ancien de la NBA veut faire rebondir Paris », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. a et b Julien Lesage, « Le Paris Basketball, toujours sans salle, poursuit son aventure en Leaders Cup », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  11. « J-C Prat : « Quand un club a 2 mois d’existence, il faut rester humble ! » », sur LNB.fr, (consulté le )
  12. « Paris signe son premier succès, Poitiers confirme », sur BeBasket, (consulté le )
  13. « Le Paris Basketball dans le grand 8 de la Leaders Cup de Pro B », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  14. « Le Parisien - Sports IDF on Twitter », sur Twitter, (consulté le )
  15. « Basket – Leaders Cup (1/4 retour) – Roanne trop fort pour le Paris Basketball », SportsCo IDF,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. « Pro B : Le Paris Basketball débute enfin à Carpentier », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. Yann Ohnona (avec Arnaud Lecomte), « Pro B : Paris Basketball rêve du haut niveau », L'Équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Pro B : Paris Basketball signe son premier succès », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. Julien Lesage, « Pro B : Paris n’est plus relégable », sur Le Parisien, (consulté le )
  20. « Pro B: On n'arrête plus Paris vainqueur à Roanne du leader », sur Basket Europe, (consulté le )
  21. Alexandre Sanson, « Saint-Chamond stoppe Paris, Nantes enfonce Chartres », sur BeBasket, (consulté le )
  22. « Programme TV - Historique: ce soir, un match de Pro B en clair », sur Basket Europe, (consulté le )
  23. « Basket – Pro B (J21 – match en retard) – Le Paris Basketball récidive contre Roanne », sur SportsCo IDF, (consulté le )
  24. « Basket – Pro B – Une première prometteuse pour le Paris Basket Club », sur SportsCo IDF, (consulté le )
  25. « ⏭ - @paris.basket », sur Instagram, (consulté le )
  26. Julien Lesage, « Pro B: Talent du Parisien, Juhann Bégarin signe à Paris », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  27. Thibault Bruck, « Le Paris Basketball peaufine son effectif », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  28. Paris Basketball, « Ismael Kamagate nous rejoint aujourd'hui ! », sur Twitter, (consulté le )
  29. a et b « adidas célèbre son nouveau contrat équipementier avec le Paris Basketball en présence de James Harden », sur SportBuzzBusiness.fr, (consulté le )
  30. « Pro B : Amara Sy s'engage à Paris », sur L'Équipe, (consulté le )
  31. a et b « Pro B : le Paris Basketball s'offre Nobel Boungou Colo », sur L'Équipe, (consulté le )
  32. Eric Michel, « Pro B : Paris Basketball, un géant en marche », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  33. « Pro B: Le Paris Basketball s'impose à Fos sans étranger mais avec ses jeunes », sur Basket Europe, (consulté le )
  34. Julien Lesage, « Basket : le président de Cergy a une bonne excuse », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  35. « Coupe de France : défait de justesse par Boulogne-Levallois, le Paris Basket rêve d'Élite », sur L'Équipe, (consulté le )
  36. « Pro B : Ben Uzoh signe au Paris Basketball », sur L'Équipe, (consulté le )
  37. « Pro B: Le Paris Basketball se sépare de Ben Uzoh », sur Basket Europe, (consulté le )
  38. « Pro B : Paris jouera à l'AccorHotels Arena le 26 janvier 2020 », sur L'Équipe, (consulté le )
  39. Julien Lesage, « Pro B : après la NBA, Paris basketball s'installe à son tour à Bercy », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  40. Julien Lesage, « Pro B : c’était la fête à Bercy malgré la défaite du Paris basket-ball », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  41. J. L., « Pro B : avec Marquez Haynes, Paris Basketball change de braquet », sur Le Parisien.fr, (consulté le )
  42. « Jeep Élite et Pro B : les compétitions ne reprendront pas avant septembre », sur L'Équipe, (consulté le )
  43. « Sylvain Francisco quitte le Paris Basketball pour Roanne », sur Basket Europe, (consulté le )
  44. « Gary Florimond s'engage avec Orléans », sur Basket Europe, (consulté le )
  45. « 27,5 et 21 millions d'euros pour Monaco et l'Asvel, qui mènent les budgets de Betclic Elite », L'Équipe,
  46. Arnaud Lecomte, « L'Adidas Arena, le nouveau terrain de jeu d'un Paris Basketball ambitieux, a été le théâtre d'une belle première », L'Équipe,
  47. Amaury Perdriau, « Will Weaver nouvel entraîneur de Paris Basketball à la place de Jean-Christophe Prat », L'Équipe,
  48. Gustave Pitet, « Tuomas Iisalo : le coach qui gagne », sur Paris Basketball, (consulté le )
  49. Anthony Alyce, « M. Priez (Paris Basketball) : "Un beau projet sportif ne suffira plus pour recruter des sponsors" », sur Ecofoot.fr, (consulté le )
  50. Julien Lesage, « Le DG qui relooke le basket français », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  51. « Eric Bartecheky signe pour trois ans à Gravelines », sur L'Équipe, (consulté le )
  52. https://www.basketeurope.com/livenews-fr/en-france/lnb/522796/pro-b-mamoutou-diarra-nest-plus-le-directeur-des-operations-basket-du-paris-basketball/
  53. « Evans Ganapamo nouvel ailier de Paris », sur BeBasket, (consulté le )
  54. « Paris Basketball on Twitter », Twitter,‎ (lire en ligne, consulté le )
  55. « Interview Mamoutou Diarra (Directeur des Opérations Paris Basketball) : "Des gens pensent qu'on ne devrait pas être là parce qu’on a acheté le club" », sur Basket Europe, (consulté le )
  56. « Adidas nouvel équipementier de la Team ASVEL ! »

Liens externes modifier